2ème Ere Galactique : Histoire Intermédiaire 251 - 750 ETU

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Résumé des évênements

Le 02/10/05 E.T.U., le tout premier scandale médiatique secoua la galaxie. Mac Polar II, rédacteur en chef du GalacMac, premier journal galactique, annonçait la sortie d’une édition spéciale de la plus haute importance. Cette édition titrait sur 3 colonnes à la une :

« La menace de la Corporation Bleue. Un complot se prépare aujourd’hui contre l’ensemble de la galaxie – fomenté par les plus grands commandants, rassemblés sous le nom de Corporation Bleue. »

En quelques heures, tous les commandants de la galaxie avaient pris connaissance du journal. Les réactions, d’une violence encore jamais observée à l’Assemblée, ne tardèrent pas à secouer le fonctionnement fragile de l’Assemblée. Alors que les commandants de la Corporation niaient en bloc les accusations, intervenant les uns après les autres pour exprimer leur « dégoût » de ce qu’ils estimaient être « de la pure calomnie », ceux-ci furent dans l’impossibilité d’apporter des preuves de leur innocence puisque l’Atlante, chef de la Corporation, avait décidé de dissoudre aussitôt l’institution pour mettre fin aux dommages causés par un prétendu espion. Les commandants Sephiroth, Nenel, Morcar Baughlir, Nanovitch, Spectror, Empereur Kriss, et bien d’autres furent les premiers à clamer leur innocence avec une fougue que certains interprétèrent comme la preuve de leur innocence, alors que d’autres, à l’image de l’Abbé Ramouflon, y voyaient un indice de plus prouvant leur culpabilité.

Quant aux journalistes du Galacmac qui s’exprimèrent, c'est-à-dire surtout Mac Polar II, ils déclarèrent croire en la véracité des informations publiées, et en la liberté de la presse, sans toutefois juger nécessaire d’apporter des éléments de preuves incontestables, dans le but afficher de « protéger les sources » condamnées à une mort certaine en cas de découverte de leur identité.

En fin de journée, des esprits attentifs avaient pu remarquer à l’Assemblée plusieurs allusions ultrémistes à ce qui allait devenir le premier « apocalypsis chirurgical » de la galaxie, mieux connu sous le nom « d’opération tartifouette ». En effet, les commandants Ta Brioche et L’Abbé Ramouflon, par des jeux de bilboquets en plein cœur de l’Assemblée estomaquée, annonçaient les évènements.

Quelques heures plus tard, l’opération militaire la mieux préparée depuis l’ouragan divin, était lancée par les forces ultrémistes, parmi lesquelles les commandants L’Abbé Ramouflon, Omar Ben Salaad, Ta Brioche, Ta Princesse, Vlad Ivostock, Clownage, et d’autres commandants (qui s’ils souhaitent apparaître ici me contacteront par MP.). L’opération tartifouette fut immédiatement justifiée à l’Assemblée comme une opération de libération de la galaxie face à l’oppression de l’accaparation du pouvoir par les membres de l’ancienne Corporation Bleue. Les ultrémistes se présentèrent comme des libérateurs des instincts humains, n’ayant pas pour objectif le pouvoir, mais la destruction de tout pouvoir empêchant la liberté des commandants les meilleurs comme les pires. A l'Assemblée Galactique, AlphonseHubert, membre de l'ancienne Corporation Bleue, dénonçait un coup d'Etat contre la démocratie dans un discours resté célèbre.

Les commandants ultrèmes de la première heure n’étaient pas les seuls impliqués dans l’opération. Le commandant Imothep, qui se révéla rapidement officiellement être la réincarnation du commandant [[Greg)) d’avant l’ouragan divin, était au cœur de l’opération militaire.

Il apparaît que les commandants Omar Ben Salaad et Imothep, membres de la Corporation Bleue, étaient parvenus à espionner celle-ci, et avaient utilisé les informations pour préparer minutieusement l’opération tartifouette avec leurs alliés. Le commandant Omar Ben Salaad eut un rôle particulièrement délicat, puisqu’il fut en charge de l’achat de toutes les troupes nécessaires à la contrebande. Malgré des amitiés sincères créées avec ceux qu’il allait devoir trahir, Omar Ben Salaad alla au bout de son engagement [[ultrémiste. Seul sa formidable amitié avec le commandant Nenel le poussa à modifier certains des plans initiaux de l’opération.

Après plusieurs jours de combats, l’avancée des commanditaires et réalisateurs de l’opération tartifouette était importante. Mais la résistance s’organisait, notamment à travers les coalitions Nouvelle Fondation et Universalis, regroupant pour la majorité les anciens membres de la Corporation Bleue. Les commandants Salissant, l’Atlante, Spectror, Morcar Baughlir (qui laissait s’exprimer son besoin de justice vengeresse en dépit de l’Homme qu’il était avant l’opération), et bien d’autres, s’organisèrent. Certains, après quelques jours d’une guerre qui fut totale, tombèrent au front. La perte de Nenel fit couler plus d’une larme à l’assemblée, même si l’âme de ce commandant restait présente dans la galaxie comme s’il n’était pas mort. Les commandants l’Atlante et OverLord, plus récemment disparus, furent eux aussi pleurés chaleureusement par leurs amis, et salués par leurs adversaires pour leur bravoure. Bien entendu, cette guerre, comme toute opération prétendue « chirurgicale », eut son lot de «tirs amis» et « dommages collatéraux » touchant certains jeunes commandants discrets.

Dans ces circonstances, le soutien apporté à Yik par les commandants Snake, Nanovitch et Spectror, n’ayant jamais remis en question leur engagement dans la Résistance, semblait lui-même menacé. Aussi, lorsque Drakaan proposa à Yik une solution de compromis, et l’invita à négocier sur la planète Refuge, celui-ci ne refusa pas. La légende dit que Yik se doutait que c’était un piège, et que l’on aurait pu le comprendre à son tout dernier message à l’un des résistants les plus fidèles auquel il s’était réellement attaché, le commandant Snake, dont la bravoure n’avait eu d’égal que le respect de la parole donnée dans le combat. Toujours est-il que Drakaan accomplit sa vengeance de la façon la plus ignoble qui soit. Alors que ses escadres kamikazes menaient des raids simultanés sur l’ensemble des planètes de Yik, l’Aigle Sombre tortura en personne et jusqu’à la mort Yik le contrebandier. Aucun homme ne fut témoin de la scène horrible, mais Yik disparut effectivement de la galaxie. Sa mort, qui semble avérée par les apparences, suscita le dégoût de nombreux commandants.

Face à ce nouveau chaos galactique, de nombreuses coalitions secrètes émergèrent. Les petits commandants qui délaissaient l’Assemblée, et dont le nom n’était pas (encore) connu, n’en étaient pas moins présents, et convaincus qu’eux seuls pouvaient prendre leur destin en main… Le commandant Archimage Antonophix créa « l’Empire Démocratique Galactique », aussitôt critiqué pour sa terminologie même par des commandants comme Alphonse Hubert et Redsamouraï.

La contrebande sombre fut aussi mise en place… Hélas, avant même que le nouveau modèle proposé par Drakaan ne puisse faire ses preuves, celui-ci allait disparaître mystérieusement. Sa disparition était revendiquée par l'Abbé Ramouflon, mais nul ne savait que penser du récit de l'Abbé qui avait habitué la galaxie à son humour piquant. En tout cas, tout ceci laissait une situation galactique particulièrement confuse depuis les derniers jours.

Prochain épisode : La galaxie au 14/10/05 E.T.U., nouvelle stabilité ou ultrème incertitude ?

Révolution prolétarienne vs Révolution ultrème

01/06-05/06 - La guerre entre l'AST et les ultrèmes.

D'apres eux même, l'AST est la force qui est du coté du peuple et qui la protège. Elle prône le socialisme, la révolution du prolétaire contre les puissants, l'égalité entre les commandants. D'après les Ultremes, l'AST serait un groupe de tyrans totalitaires, malhonnêtes et cherchant par tout les moyen a étouffer la voix de "l'Autre", l'opposition, pour poser les premiéres pierre d'un gouvernement dictatorial.

D'après l'AST, les ultremes seraient des tyrans qui ne penseraient qu'à la déstruction, au Chaos et au pouvoir. Ils ont néanmoins une philosophie extrémement avancée d'inspiration anarchiste, s'opposant à toute entrave à la liberté des commandants. Si l'Ultrémisme a en effet commencé comme un mouvement ultra-violent à la gloire de l'arbitraire, l'intensité des récents débats et l'orientation politique de l'assemblée ainsi que le recours au compromis l'ont conduit à une diversification et à un glissement vers des methodes plus classiques en terme de gouvernance .

De longs débats se sont produits à l'assemblée ou chacun des deux camps luttait contre les arguments de l'autre .

La guerre entre ces deux factions qui dominaient la vie galactique par leur puissance et leur dynamisme idéologique dura plus de cinq mois. Elle débuta véritablement lors de la première bataille de libération de la Galaxie, lorsque AlphonseHubert arracha Newdeun occupée aux ultrèmes qui tentaient d'établir un Empire suite à la déroute du gouvernement de l'ULG.

Apres des mois de combats acharnes, les Ultremes se sont empares de Newdeun, qu'ils ont aussitot renommé Ultremia ainsi que de la totalite du systeme 0. Toutes les tentatives ulterieures de l'AST pour reprendre le controle du systeme ont echouees et il semblerait que le "plan Paupiette" prepare par les Ultremes sur la base de la trahison de Sayyadina marque un renversement de tendance au profit des ultremes.

Alors que la situation semblait acquise aux Ultrèmes, le Comité Galactique de Résistance a lancé une offensive majeure, prenant coup sur coup Pandémonium et Vercors.

260 E.T.U Affrontement entre les Héritiers et les Renégats sur l'enjeu de la contrebande

Voir aussi histoire de Drakaan.

- Origine : Yik appartient aux Héritiers de l'Histoire. Etait à la tête de l'ancien système de la contrebande de la galaxie 0, à prix fixes, avant que Drakaan n'en prenne possession et introduise la fluctuation des cours.

- Passé lointain : âgé de 20 ans tout juste, opposition à la tentative de coup d'état de Drakaan contre Attilane à la veille de la Guerre entre la Fédération et l'Alliance. Conséquence : Drakaan est enfermé dans les geôles de Keeh. Lorsqu'il parvient à s'échapper lors de l'invasion (libératon?) de Keeh par Fregger, Drakaan réussit à retrouver les Renégats, courant dissident de la Guilde PRECEDANT l'autre courant dissident qu'a été les Héritiers de l'Histoire. Selon lui-même, Drakaan parvient à s'imposer à leur tête. Selon d'autres sources actuelles, il ne serait que l'un des responsables de la puissante organisation.

- Lorsque Drakaan envahit le système 0 de la Galaxie 0; notament par le soutien des 5 Divins qui vendent a prix d'Or leur 6 posséssions intra-0... Yik et les Héritiers sortent de leurs lointains systèmes protégés pour venir défendre le système 0, ainsi l'Archimage Antonophix détenteur de Newdeun cède la souveraineté de la planète au Héritier pour leur premettre d'arrêter l'invasion de Drakaan.

- Maladresse de Yik, qui choisir la voie de la manipulation pragmatique plutôt que celle d'explications embarrassantes. En conséquence, de nombreux commandants se désolidarisent de l'Alliance avec Yik, laissant la voie libre à Drakaan qui promet qu'il ne souhaite que le système 0.

- Les enjeux secrets de cette guerre froide émergent apparaissent rapidement aux yeux de tous les commandants : la maîtrise de la contrebande. En effet, Drakaan parvient à mettre à jour un mécanisme d'onde magnétique qui permet d'ouvrir les systèmes des héritiers à l'hyperfusion. Drakaan appelle au pillage des systèmes des héritiers.

- Mais Yik, de son côté, a réussi sous prétexte de défense de l'Assemblée à activer le même mécanisme sur Newdeun. Yik appelle à l'attaque des systèmes renégats.

- La situation se déséquilibre peu à peu. Les soutiens de Yik s'effritent. Profitant de sa faiblesse, Drakaan l'assassine cruellement après l'avoir torturé de ses propres mains, assouvissant sa vengeance, tout en se rendant maître du système de la contrebande du système 0. La fin tragique de Yik ne sera pleurée sur le moment que par quelques uns de ses fidèles soutiens, tels les commandants Nanovitch et Snake

- Lorsque l'existence d'une autre galaxie est avérée, il apparaît qu'en réalité l'organisation renégate est à la tête de la contrebande locale. Commencent à émerger des soupçons sur la puissance réelle de l'Organisation Renégate...)

A ETOFFER !! Ceci n'est que la trame... Ca serait bête de perdre cette partie dense de l'Histoire que nous avons vécue...

Deuxième ouragan magnétique

En 270 ETU, Dieu forma à nouveau un ouragan magnétique sur la galaxie 0... Face à la puissance de cette catastrophe, de nombreux comandants ont vu le jour, d'autres sont arrivés de galaxies voisines, d'autres encore sont morts, plusieurs ont changé d'identité, et quelques rares ont survécu.

Cette ouragan destructeur et purificateur permet à la galaxie de se reconstruire sainement et sûrement... Déja, la vie reprend peu à peu son cours dans la Galaxie 0.

Ainsi, une nouvelle ère s'ouvre pour Origine...

Recensement des Coalitions et Factions

Ajoutez votre coalition ou faction, dans l'ordre alphabétique :

Recensement des Projets Exterieurs

Recensement des Commandants

Ajoutez votre nom, dans l'ordre alphabétique :


Catégorie du Portail de la Galaxie Origine

Utilisateur:Copernik