ERLORAK

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Avant

ErlorakAST.jpg
Son histoire commence sur une planète de la galaxie 0, composée d'un peuple qui ressemblait fort à l'humanité terrienne du 19ème siècle, peuple assez conservateur qui avait recueilli des anciens textes terriens dont il s'était inspiré.

ERLORAK est né dans une famille de la petite bourgeoisie, sa mère était écrivain et son père industriel sans scrupules. Très vite, il fut animé d’une ambition sans borne. A l’age de 14 ans, il complota contre son père en s’alliant à ses concurrents ainsi qu’à un tueur à gages… Il repris l’entreprise familiale et réussit à l’emmener dans les plus hautes sphères du commerce. Rien ne semblait pouvoir l’arrêter. Apres un certain moment, il commença à s’ennuyer. C’est à ce moment là que son peuple entra pour la première fois en contact avec une civilisation extra-terrestre. Les perspectives que cela entraînait l’enchantèrent et il décida de se lancer dans la politique pour se lancer à la conquête de la galaxie… Ses discours engagés lui permirent d’atteindre aisément le poste de Commandant. Mais une fois arrivé là, il put constater à quel point son peuple était faible par rapport à des Commandants surpuissants, au pouvoir depuis bien longtemps. Bien qu’il était plutôt cruel et profiteur, les discours des membres de l’AST le touchèrent et le convainquirent, il comprit que profiter ainsi des plus faible était injuste, inutile et immorale. Il rejoignit cette coalition qui lui permit d’étendre largement son empire parmi beaucoup de systèmes. Il scruta l’Assemblée chaque jour pour y lire les nouveaux messages et se tenir au courant de l’actualité, bien qu’il n’y participa pas souvent.

La Mutation

(Extrait de l'Assemblée)

ERLORAK 01/03 ETU 17:18


-Que s’est-il passé ? Pourquoi m’a-t-on réveillé à cette heure ? Je passais une magnifique nuit avec la fille d’hier…

-Sous-Commandant Narobert ! [L’homme fit un garde à vous.] Notre Comandant ERLORAK a disparu cette nuit.

-Quoi !?

-L’équipe de surveillance a détecté un phénomène anormal dans sa chambre et elle m’a avertie tout de suite, j’ai demandé à ce qu’on vous réveille immédiatement.

-Vous avez bien fait. Peut-on visionner ce que la caméra a enregistré ?

-Nous allions justement commencer.

-Alors, commençons !


[Le Lieutenant appuya sur le bouton « PLAY » de sa télécommande sphérique greffée dans le poignet. Le mur d’en face auparavant gris, devint d’un blanc éclatant, avant de voir apparaître un immense écran 3D. Après quelques crépitements on aperçut un lit dans lequel dormait un homme, tout cela en hologramme. Il ronflait légèrement et de la bave pendait de sa bouche ouverte. Il souriait, visiblement en train de faire un beau rêve. Soudain, on n’entendit plus aucun son venant de la chambre, pourtant on voyait toujours le Commandant ronfler.]


-Que se passe-t-il ? Pourquoi n’entendons plus rien ?

-Je ne sais pas, c’est peut-être la caméra holographique qui a un problème.


[Mais leur attention fut attirée par un nouvel événement se produisant sur l’écran. Un mince filet de lumière banche apparut sur la couverture, il provenait du plafond, pourtant aucune ampoule n’était visible, comme si la lumière passait au travers. Le rayon de lumière grandit petit à petit, tout en devenant de plus en plus lumineux. Bientôt, le corps du Commandant fut invisible, recouvert de blancheur.]


-Bordel ! Que se passe-t-il ?

-Je n’ai sais rien, mon Sous-Commandant, je n’en sais rien…


[Mais ce n’était pas fini, après quelques secondes, il y eu un mouvement. On voyait les couvertures bouger lentement. Apres un moment, les spectateurs comprirent : le corps était soulevé ! Il continua de monter lentement, les mains dépassants du cylindre de lumière. Une fois arrivé au plafond, il continua sa montée comme si il n’y avait aucun obstacle et passa au travers !]


-Vite ! Switchez sur les caméras du toit !


[Le Lieutenant s’empressa d’appuyer sur un bouton de la télécommande en tremblant. L’image se transforma et on aperçut le ciel et ses trois lunes. Le rayon lumineux semblait le traverser depuis l’infini. Le corps d’ERLORAK arriva par le toit et continua sa montée. Son ascension devint plus rapide et ne fut bientôt plus qu’un petit point.]


-Affichez-moi le radar thermique !


[L’image changea encore pour devenir une sphère centrale avec 3 autres sphères tournant autour. Un axe balaya l’écran et on aperçut la colonne de lumière avec une « bosse » qui montait de plus en plus vite. Après un moment, il ne fut plus visible. Le corps était sortit du champ scanné. Le Sous-Commandant s’assis, bouleversé, les yeux grand ouvert de stupéfaction.]


- Mon Dieu ! Qu’allons-nous devenir ?




ERLORAK 02/03 ETU 16:13


[Une journée était passée, le peuple était en grand émoi d’avoir perdu son bon Commandant, la nouvelle s’étant propagée à une vitesse incroyable. Le Sous-Commandant avait fort à faire, il devait retenir les membres de gouvernement de faire de nouvelles élections et empêcher ceux qui tentaient de prendre le pouvoir par la force. Il continuait à croire qu’ERLORAK allait revenir, cela ne pouvait pas finir ainsi. Il avait engagé une équipe chargée de surveillé le ciel en espérant le retour du phénomène paranormal. Sa patience ne fut pas veine : en pleine réunion avec le reste du gouvernement où il proclamait un long discours en demandant d’attendre encore une semaine, il reçut un message sur son Visio-Phon l’informant d’un phénomène anormal. Il savait que les autres possesseurs du pouvoir n’accepteraient pas d’attendre une semaine, alors, il décida de tenter le tout pour le tout : il quitta la pièce en annonçant :]


-Le Commandant ERLORAK est revenu !


[Devant les visages intrigués, voir inquiets, il ne pu s’empêcher de sourire, tout ces bureaucrates ne valaient pas l’ambition d’ERLORAK qui avait su amener son peuple plus loin qu’aucun n’avait osé le rêver. Mais si le Commandant n’était pas réellement revenu, il était fichu, ces vautours s’abattraient sur chaque parcelle du pouvoir. Il monta dans une passerelle en lévitation qui s’éleva jusqu’au centre de commande principal. A son entrée, il cria :]


-Alors, que se passe-t-il ?

-Un phénomène comme le précédant mon Sous-Commandant ! Nous avons repéré un nouveau rayon lumineux qui vient d’apparaître dans notre ciel !

-Génial ! Montrez-moi ça.

[Il se dirigea vers les écrans de contrôle. Son regard s’arrêta sur un rapport concernant les propriétés du corps arrivant. Sa densité était incroyable ! Le corps du Commandant qui revenait pesait plus lourd qu’un immeuble de 10 étages en béton ! Etais-ce bien ERLORAK ? Et si c’était un manœuvre d’un ennemi avec des technologies plus développées ? Il ne pouvait savoir. Alors, il attendit. Le processus fut le même qui la dernière fois, mais dans le sens inverse. Le corps traversa le toit et retourna dans la chambre après quelques minutes. Le Sous-Commandant s’empressa de le rejoindre, se réjouissant d’avance. A son entrée, il fut ébloui par la lumière éclatante d’une clarté si pure qu’on l’aurait crue venir des Cieux. A son entrée, la créature présente lui dit, avec une voix qui semblait venir du centre du monde :]


-Maintenant, les choses vont changer.

Après

ERLORAKPremiers.jpg

Envoyé de Sa Dame, La Grande Gaïa dans cette galaxie. Sa Mère est venue le chercher comme l’Elu, celui devant annoncer La Bonne Nouvelle à la galaxie. Son corps est composé de boue liquide en éternel mouvement, qui parcoure celui-ci sous forme de fluides. Des bulles se forment de temps en temps à sa surface. Le tout est maintenu dans une forme humanoïde par La Force Divine. Il est le fondateur des Premiers, regroupant les êtres consacré à la reconnaissance de Sa Toute Puissance ainsi que le fait qu’elle est La Créatrice, les Premiers être ayant reconnu La Vérité Annoncée.

Doctrine des Premiers : Manifeste des Premiers : La Vérité

Il participa à une quête qui le mena à se sacrifier pour que la vie renaisse aprés l'apocalypse divine qui menaçait la galaxie : Le souffle de Gaïa