Morcar Baughlir

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Origine

Fruit d'une expérience malsaine. Le "visage qui danse" Morcar Baughlir a été créé en temps que clone - que ghola - dans lequel on s'est amusé à enfermer deux âmes. L'une d'elle est l'âme "naturelle" du corps , l'autre était celle d'une entitée mystérieuse, qui répondait au nom de Arioch Nemesis, le démon Rédempteur. Evadé du centre d'expérimentation à l'âge de 16 ans, suite à la première manifestation du démon (les ruines du centre sont encores visibles sur une planète du système 19 de la galaxie Origine), il s'empara d'un chasseur et pris la fuite. Il s'engagea comme mercenaire de l'espace, et dévellopa ainsi ses talents de pilote. à l'âge de 20, il fût remarqué par un général de la planète dont il s'était évadé, alors appelée Constantinople. Alors engagé dans l'armée, il s'illustra dans plusieurs batailles, et fini par obtenir un grade suffisement élevé pour déclancher une guerre civile, et prendre le pouvoir. Contrairement à toute attente, il instaura des processus démocratiques, ce qui lui vallu de conserver le pouvoir, et rebaptisa la planète New Constantinople.

Jeunesse

S'engageant auprès de l'Alliance Eternelle, il commença sa vie de commandant auprès de la Grande Assemblée. Ce qui le sauva de l'annihilation. Un de ses voisins, nommé NonAle, ayant trouvé interessante sa planète, s'était empressé de l'envahir. C'est grâce à l'action de Forest qu'il pu garder sa place de commandant. De nombreux évenements suivirent : guerres, trêves, paix, apocalypse. Morcar resta longtemps discret, à la tête d'un petit territoire, suivant fidèlement le commandant karctak dans diverses coalitions. Il fît ainsi parti des nombreuses tentatives de restauration de l'Alliance Eternelle, de la coalition Gandhi, ainsi que de quelques coalitions combattant le tyrannisme. Petit à petit, son influence grandit, jusqu'à ce qu'il s'empare de manière plus ou moins douteuse de la place de Grand Représentissime de l'Alliance, membre du triumvirat dirigeant de l'Assemblée.

Grande Apocalypse divine

Toutes les flottes, tous les empires et une grande partie des commandants disparurent. Morcar survécut, là encore grâce au démon, qui lui permit de survivre dans la cabine d'un chasseur en ruine jusqu'à ce qu'elle fut retrouvée. Le peuple qui le récupéra fût heureux de l'accueillir comme commandant. New Constantinople refleurit une deuxième fois. De nouveau élu Grand Représentissime de l'Alliance Eternelle, il fût à la tête du triumvirat jusqu'à ce que, avec le temps, l'influence de celui ci ne disparaisse. La chose fût d'autant plus rapide que les deux autres commandants moururent sans remplaçant... En effet, la guerre entre les résistants de la Corporation Bleue et les hordes Ultrèmes, alliées au commandant Imothep faisait rage. Morcar résista avec vaillance, se démarquant par sa tenacité à défendre son territoire. Il était cependant bien incapable de venir chercher l'envahisseur chez lui. La planète Perry, terre d'accueil d'un importante base militaire, fût d'ailleurs remarquée pour son apparente imprenabilité. (Ce qui, dans l'histoire, avait déjà été annoté dans les archives du commandants Morcar) L'ennemi fini par signé un traité de paix, las des combats sans fins. Pourtant, le bilan restait lourd pour la galaxie : Les désastres hyperatomiques avaient laissés de grandes marques, le Généralissime de la Fédération, L'Altante, et le Commerçant d'Elite de la Guilde, Akhenaton, moururent. Suite à cette armistice, Morcar se concentra sur son rôle de Représentissime, et afficha une neutralité absolue envers toutes les grandes coalitions. Il se contenta d'apporter son aide aux commandants victimes d'envahisseurs sans scrupule. Une grande période vit ensuite le jour. La galaxie souhaitait la création d'un gouvernement officiel. Représentant un parti défendant la liberté individuelle de tout commandant, l'ULG, en association avec des commandants de tout bord, tels que des anciens de la Corporation Bleue, des ultrèmes, des anciens indépendants ou des nouveaux commandants, il gagna les élections au second tour contre l'AST, après avoir éliminé au premier tour le PPG. Mais pendant ce temps, les armées Ultrèmes prirent d'assaut Perry.

Disparition

Il défendit sa planète de lui même, et fût gravement blessé. Pour la première fois de l'histoire, Perry tombait. Sa seule solution pour survivre fût de faire appel au démon Arioch Nemesis, qui échappa à tout contrôle. Morcar n'a aucune idée de ce qui s'est passé par la suite, mais il sait que le démon s'est trouvé un corps étranger à incarner, et que lui-même a été propulsé en direction d'une terrible faille spaciale, à bord d'un chasseur en perdition. Atterissant sur une planète calme et amicale, il prît le titre de Liberitage, et s'empara du pouvoir à la suite d'élections démocratiques. Afin d'effacer toute trace de son passé, il quitta l'Alliance Eternelle, et rejoint la Guilde commissionnaire. Il garda auprès de la galaxie un profil bas, puis épousa Hinata Huyga. La commandante s'exprimant souvent à l'assemblée, il risquait très certainement de se retrouver de nouveau propulsé sur la scène politico-diplomatique.