AlphonseHubert

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Héritier de Rosa Luxemburg et Karl Marx, AlphonseHubert est l'image même du socialisme galactique. C'est aussi l'orateur de loin le plus brillant de toute la galaxie.

Le début de sa carrière révolutionnaire a été marqué par la terreur qu'imposèrent les membres de la Coalition Contre les Capitalistes Ploutocrates dont il faisait partie. La déclaration qu'il fit alors à l'assemblée des commandants subjugués marqua le début de sa carrière d'orateur, et la fin de sa carrière de bourreau.

Lors de l'avènement de la Galaxie Origine, AlphonseHubert a délaissé la théorie de la minorité agissante pour lui préférer la révolution socialiste par l'éducation des masses.

C'est pourquoi, lorsque le Camarade Redsamouraï lui proposa de rejoindre la toute jeune Armée des Sans-Terres (AST), il s'empressa de se dédier à l'éducation des camarades. Il fut ainsi élu délégué à l'éducation, recteur de l'Université des Sans-Terres. Aujourd'hui encore il combat l'illettrisme chaque jour en son sein.

Sa verve et son brio font de lui l'un des militants le plus à même de lutter pour l'émancipation des commandants. La beauté de sa prose et la fulgurance de ses idées lui ont permis de partager avec Necrid le poste de délégué à la défense des Sans-Terres devant le tribunal galactique mis en place par Ariétan.

Ainsi, nul autre que lui ne saurait occuper la fonction cruciale qui est désormais la sienne : gardien de la doctrine. Son talent à cette fonction lui a valu le poste de procureur révolutionnaire, chargé de la mise en accusation des sociaux-traitres et autres félons.

Toujours à l'avant-garde du prolétariat, on ne lui connait pas d'autre amour que celui du peuple. Modèle de liberté sexuelle, on lui prête des relations charnelles avec divers camarades, dont la Commandante Sayyadina.


Copyright de Maitre Yoda

Toute modification sera passible d'une obligation d'autocritique.


Quelques discours d'AlphonseHubert