Ta Brioche

De Apocalypsis
(Redirigé depuis Obiwan Kénobi)
Aller à : navigation, rechercher
Briochon 1er le Magnifique
Une des rares images qui nous soient parvenues de l'Empereur
Noms Obiwan, Ta Brioche, Napoléon
Taille 1m98
Poids 37kg
Age 227 ans
Profession Empereur Galactique
Domicile Palais impérial, Sion
Affiliation Empire Galactique Ultrémiste

Ta Brioche est le meme personnage qu'Obiwan Kenobi, qui est ne un matin pluvieux il y a de cela fort fort longtemps.


Description Physique

Lorsqu'il était jeune, Obiwan bien que déja fortement teinté de mépris et d'ambition était plutot bel homme mais sa longévité, ses opérations esthethique échouées, ses changements de corps et les centaines de tentatives d'assassinat auquels il echappa le marquerent considérablement . Aujourd'hui, Derrière la sombre capuche et la tunique ample qu'il porte habituelement, Obiwan Kénobi n'est plus qu'un grand cadavre déguindandé . son Corps osseux craque de partout et sa maigreur est telle qu'on peut se demander comment un assemblage biologique aussi improbable peut garder son unité . Erlorak émet dans ses mémoires une hypothèse interressante à ce sujet ; "Seuls sa haine et son gout immodéré pour le pouvoir permettent à Obiwan de conserver forme humaine, otez lui cela et il sera aussi liquide et visqueux que la boue qui compose mon corps" . Le plus étonnant est que cette vielle charpente possède encore une force et une energie prodigieuse . Son visage, veritable portrait de Dorian Grey vivant porte les stigmates de sa bien trop longue et dangeureuse existence . Ridé et cerné à des degrés étonnant, le visage de l'Empereur est également couvert d'hématomes et de taches de viellesse . Lucide, Obiwan s'en amuse souvent comme en temoigne Vladok qui rapporte ses propos : "Aujourd'hui lorsque je sourit, les gens ont l'impression qu'il ne s'agit qu'une ride supplémentaire sur mon visage fripé ." Le mépris est inscrit de facon indélebile dans ses traits et l'expression de la haine la plus pure semble sortir des pores de sa peau comme une sueur rance .

Fonction

Obiwan Kénobi, regnant sous le nom de Napolochon 1er est l'Empereur de l'Empire Galactique Ultrémiste. Il définit avec le "consentement" (purement symbolique) religieux de l'Abbé Ramouflon et financier de gOlstein les grandes orientations du mouvement politique ultrémiste . Napolochon répand son mépris sur un maximum de commandant. Chacun garde en tête ses bons mots : "le mépris doit etre dépensé avec économie de par le très grand nombre de nécéssiteux, fort heureusement je sais faire preuve d'une grande générosité dans ce domaine". Il inspire la terreur à la galaxie entière par son pouvoir et sa haine.

Napolochon est également Proviseur de l'Académie des Disciples de la Foi où il puni les mauvais étudiants et les surpressionne pour en extraire tout l'arome comme il dit. Il dirige enfin avec l'Abbé Ramouflon le terrible réseau de traitres et d'informateur regroupé son le nom de Secte des Hashashins.

Enfin, il est le createur des Jeunesses Ultrémistes, a la base un mouvement qu'il decrivait comme "un rognon fantoche destine a donner le change a l'AST" et qui sous sa houlette et celle de sa femme l'Imperatrice et également grace a l'implication de l'Abbé Ramouflon et du grand Vladok devint la formation la plus puissante et la plus innovante de la galaxie.

Biographie

Obiwan, tout jeune, n'avait deja pas d'ami. Il est ne dans le systeme 96 de la galaxie, nommant sa premiere planete Sion. N'etant pas tres doue pour l'art de la guerre, il fut vite mis a genoux par un ennemi quelconque avec qui il partageait son systeme. Proche d'un deces fort premature, Obiwan fit ce qu'il avait toujours aime faire: de l'ordurisme. Faisant appel a deux commandants alors plus developpes que lui car plus anciens (AlphonseHubert et Alcibiade), Obiwan chassa son ennemi de son systeme et commenca son developpement avec une lenteur exasperante. Incapable de se faire remarquer par ses capacites au combat, Obiwan se baladant sur l'assemblee decouvrit que le regent de l'epoque, Fregger, etait hai de tous (ou presque). Voyant la une occasion de se faire un nom, Obiwan encore tout freluquet fit allegeance a Fregger, ce dernier ne remarquant qu'a peine qu'il avait un fervent adepte. Mendiant sans succes aupres de son nouveau maitre pour des ressources, Obiwan vit la haine pure monter en lui. Jamais il ne recut quoi que ce soit pour son engagement hautement risque aupres du maitre de la galaxie.

La montée en puissance

Obiwan commenca alors a developper ses qualites de combattant et affina ses qualites innees d'ordurisme. Son developpement etait alors rapide mais il restait un commandant de taille moyenne. C'est alors qu'il lui arriva une histoire peu banale, puisqu'il fut charge de l'education de ce qui allait devenir un turbulent homme d'eglise, l'Abbé Ramouflon . Recevant l'Abbé Ramouflon encore tout bébé dans un colissimo expres (il appris plus tard que son confesseur officiel luther lui avait envoyé l'enfant qui etait la preuve vivante des quelques péchés de chair qu'il avait commis . On prétend même que luther aurait souhaité la mort de son propre rejeton ), Obiwan tenta de l'exterminer car il n'avait pas le temps de s'occuper d'un tel fardeau. Fridolin montrant des capacites de survie peu communes, Obiwan le mit dans un coin de son palais et le laissa s'auto eduquer. l'Abbé Ramouflon se prenait cependant de passion pour la maniere qu'Obiwan avait de jouer avec ses partenaires diplomatiques pour les "traire" comme il disait.

L'Alliance Sombre

Obiwan fit alors son entree au sein de l'Alliance Sombre, dirigee par Fregger et Arkk ou il devint un proche ami de Greg. Les personnalites d'Obiwan et Greg semblaient totalement identiques et les deux comparses devinrent tres proches. Lorsque Fregger se suicida, Obiwan fut tres tres tres tres fache de ne recevoir aucune miette de son empire et sa haine atteigna des niveaux que meme Greg ne pouvait atteindre. Cependant Obiwan fut impressionne par Greg, qui profitant de la faiblesse momentanee du successeur (feminin) de Fregger, Lorie, decida de l'exterminer au motif que la successeur de Fregger etait "trop gentille". Cet evenement marqua Obiwan au plus profond de son ame et des lors il decida qu'il n'etait plus sain de rester avec un maitre aussi instable non pas par pacifisme mais par peur pour sa propre peau.

L'Ordurisme

Obiwan, alors devenu un guerrier redoute, se mit a comploter en utilisant son confesseur Luther comme relais aupres des principales organisations de resistance. Alors qu'il preparait son propre avenement a la tete de la galaxie, Obiwan continuait a stupefier son entourage par sa cruaute et son ordurerie, puisqu'il massacra sans avertissement un des plus puissants allies de Greg, Overlord. Greg se contenta alors de dire "il l'a bien merité" dans son langage si rude et plein de bon sens. Toujours en train de comploter, Obiwan fut cependant trop precipite dans sa quete de la domination et Greg eut vent trop tot du complot qui se tramait contre lui. Jouant sur ses differentes alliances, Greg dans une manoeuvre diplomatique remarquable parvint a mettre Obiwan a genoux et a lui faire abandonner ses projets de domination. Desormais, les sorts de Greg et Obiwan etaient inseparables. Les ordurismes d'Obiwan sont cependant indenombrables et il faudrait se replonger dans les archives galactiques pour se rememorer l'etendue de ceux ci. Cependant, Obiwan n'a jamais tant ri que lorsqu'il a incite JS1Boys au combat et l'a finalement desavoue en public, le trouvant trop "nul" et ainsi precipitant sa mort. JS1Boys en tira une certaine haine.

Le sommet de la puissance

C'est alors que, devenu un des hommes les plus puissants et redoutes de la galaxie, Obiwan mit fin a la Terreur de Bodet avec l'aide de Greg, un decerebre qui massacrait les innocents par centaines. Non pas que cela derangeait Obiwan mais il acquis plus d'une centaine de planetes en se battant contre lui. Tronant a la 5e place du classement, Obiwan observa avec interet l'emergence de l'Ultremisme. Ce culte fut cree dans les derniers moments pre apocalypses par un certain Ultremis dont les capacites neuronales ne permettaient pas d'aligner plus d'une phrase sans insulter son entourage. Ces deficiences mentales obligerent Luther, premier adepte du grand prophete Ultrémis, a mettre en forme la doctrine de ce dernier. L'arrivee de Supremis completa la premiere vague ultreme pre apocalyptique. Obiwan se presentait comme un admirateur d'une doctrine dont certains fondements etaient inspires par la folie obiwanesque mais n'adhera pas alors totalement et officiellement a ce culte.

L'Apocalypse

Voyant venir l'apocalypse divine, Obiwan et Greg se reunirent et deciderent qu'ils devaient provoquer leur propre apocalypse pour annihiler la totalite des commandants avant que dieu lui meme ne decide de le faire. Cette operation, appellee par ses deux instigateurs "operation Reboot", fut selon tous les observateurs la plus meticuleuse et la plus couronnee de succes de toutes les operations precedentes de ce type. Possedant alors 700 planetes et occupant la deuxieme place du classement derriere son maitre, Obiwan disparut mysterieusement, ne reagissant pas aux attaques menees par Flyingbull et autre Atlante. En realite, Obiwan s'etait retire loin de la politique et coulait des jours heureux en companie de Ta Princesse, qu'il venait de rencontrer. Devenu fou amoureux, son ordurisme et son gout de la politique disparurent pour longtemps. Ce n'est que quelques jours avant l'apocalypse divinatoire qu'il fut tire de son idylle par tous ses allies, ecrases sous le joug des trois tyrans unis Primarque, Flyingbull et l'Atlante. Aide de Greg reincarne en Peer Obiwan renversa ces trois tyrans et finit 4e au classement en repartant de 0 (ni planete ni argent). Son ami Peer reussit meme a finir 2e alors qu'il venait d'arriver.

L'apocalypse divinatoire secoua alors la galaxie, causant la perte de l'immense majorite des commandants. Dissimule dans une capsule anti atomique volee a Necrid, Obiwan parvint cependant a survivre car c'est bien connu, les pires ordures sont les plus attachees a la vie.


Ta Brioche

Obiwan Kenobi n'etait pas mort durant l'apocalypse. Son corps fut lourdement endolori par l'evenement, mais son ordurisme le sauva puisqu'il embarqua a bord de la navette de survie de quelque commandant prevoyant. Tout heureux de pouvoir poursuivre ses mefaits dans cette nouvelle galaxie, Obiwan avait cependant compris que son "heritage" ne lui vaudrait pas que des amities. Il lui fallait changer de nom. Ta Brioche fut donc choisi en reference a sa femme Ta Princesse, dont il etait fou amoureux jusqu'a son trepas definitif des decennies plus tard. Obiwan etait certes amoureux, mais il ne faudrait pas oublier qu'il reste une ordure doublee d'un stratege hors pair, et c'est pourquoi il s'est reconverti dans le romantisme. Un romantisme non pas de facade car il etait bel et bien amoureux, mais un romantisme qui dissimulait d'autres traits de caracteres moins avouables. Suite a des discours tel que celui ci: "Je me presente: general ta brioche, pour vous servir. En m insrivant, je me demandais quels allaient etre mes objectifs: etre le plus puissant, le plus drole, le plus gentil... Et bien, j ai trouve celui que je serai: le plus amoureux. Je suis un general amoureux et je ne vis que par ma bien aimee. Je vais donc respirer l air pur et aimer de toutes mes forces ma petite cherie tout en menant ma petite existence." notre Obiwan parvint a se refaire une virginite et surtout a paraitre totalement inoffensif au commun des mortels, voire legerement niais.

L'ordurisme, l'apanage de ceux qui ne peuvent se reveler

Ta Brioche faisait cependant et evidemment parti du reseau Ultrème, en companie de Ta Princesse, l'Abbé Ramouflon ou encore Youssouf Ibn Tachfin. Tous veneraient en secret dans leurs anti chambre le grand Ultrémis, qui cependant semblait alors introuvable (certains disent meme qu'il etait en orbite!). Discretement cependant, Ta Brioche en companie de ses amis preparaient la chute de la coalition bleue. Une alliance fut alors conclue avec Imothep (qui faisait partie de la coalition bleue en companie d'un autre Ultreme, Omar Ben Salaad) afin d'enterer une coalition que tous jugaient niaise et anti ultreme. En effet, la paix et la stabilite etaient les maitres mots des membres de cette coalition. Ainsi donc, ne voulant pas se reveler, Ta Brioche fit preuve d'un talent absoluement unique de manipulateurs, desinformateur, profiteur et hypocrite. Enfin, il retrouvait son milieu. On peut alors citer de nombreux faits d'arme, telle que l'arnaque de Necrid qui pour plusieurs millions de leems fut nourri en informations sans importance sur ses ennemis qui n'etaient autres que ses freres ultremes (en l'occurence Youssouf Ibn Tachfin, le plus grand savant ultreme de tous les temps). Non content de s'en prendre a Necrid, et en companie de l'abbé Ramouflon et Imothep, Ta Brioche va alors realiser le plus grand coup que la galaxie avait connue jusqu'alors: l'operation stimulo. Profitant de la notoriete et du statut du pourtant tout nouveau journal de Mac Polar, Ta Brioche va alors se presenter comme la voix que l'"on" veut faire taire (tout en evitant d'attaquer frontalement la coalition bleue sur l'assemblee galactique). Ta Brioche va jusqu'a s'inventer un reseau de sympathisants fictifs tous brimes par la coalition bleue et qui seraient dans l'obligation de taire leurs reproches. Appuyes de chiffres veridiques mais ennonces de facon manipulatrice et a grands renforts de sentiments, Ta Brioche va alors declencher une bombe lors de la publication du Galacmac par son pourtant bien innocent auteur. C'est a cette occasion que la coalition bleue implose sous le poids de la calomnie et des kamikazes ultremes qui commecent a deferler. L'Atlante ou Overlord ne se remettront jamais du coup monstreux porte par quelques ultremes (essentiellement Omar Ben Salaad, Ta Brioche, Imothep, Youssouf Ibn Tachfin et l'Abbé Ramouflon) et prefereront se donner la mort. 5 commandants venaient de mettre a bas la coalition la plus puissante de l'histoire. L'heure etait a la fete et enfin tous les ultremes se revelerent au grand jour.

(ici le numero du galac mac qui a tout declenche, et quelques heures apres sa parution les attaques meurtrieres des ultremes acheverent de couronner le succes de la premiere veritable operation militaro-mediatique).

Le mariage Ta Princesse

Ta Princesse est la femme de Ta Brioche. Mannerheim lui ayant un jour manqué de respect, il fut immédiatement annihilé par Ta Brioche qui se détourna un moment de la guerre contre l'AST.

L'église Ultrémiste etait pleine a ras bords. Les invites se massaient nombreux devant les portes et a l interieur de l'édifice. Dehors se trouvaient ceux qui n avaient pas eu la chance d avoir ete convies a l interieur, honneur supreme en cet instant magnifique. Les portes etaient fermees et des murmures s elevaient dans l eglise que la foule des curieux massés dehors tentaient de percevoir. Nombreux etaient les commandants qui n avaient pas eu l honneur d avoir ete gratifies d une place assise a l interieur de l eglise. Necrid, Charlemagne, son valet Roland et toute la clique de l AST se trouvaient la guetant le moindre signe de ce qui se passait a l interieur.

A l'interieur une ceremonie officielle et majestueuse se tenait. Le dome de l eglise s elevait a des centaines de metres de hauteur. Les murs epais et blanc soutenaint le dome de verre. Une grande allee recouverte des petales de toutes les fleurs les plus rares et precieuses de la galaxie separait deux grands ensemble de bancs. Aux places d'honneurs, se trouvaient le grand marchand gOlstein, Ultrémis ainsi que Vlad Ivostock III. Aux dernieres places se trouvaient des petits commandants chanceux comme Darkpheonix, l Aigle blanc ou Natacha, tous affides ultremes recent. Au milieu se trouvaient les vieux compagnons de route de nos deux protagonistes. Des gravures avaient ete faites sur certains de ces banc pour rappeller la memoire de Mushu ou du grand Omar qui avaient quitté la galaxie trop tôt. Aux premiers rangs se tenaient les membres de la famille des jeunes mariés dont la fierté se dépeignait sur leurs sourires radieux.

Sur l'hotel se tenait l infatigable Abbé Ramouflon qui officiait pour cette cérémonie unique, le mariage de Ta Brioche et de Ta Princesse. Ta Brioche attendait devant l'Abbé Ramouflon avec un serieux et un recceuillement inhabituels chez lui. Son bonheur semblait infini et dans ses yeux on pouvait voir l emotion saisir ce commandant pourtant ordinairement prompt a exterminer en masse ses ennemis. Une larme perlait meme sur sa joue. Tout a coup la foule dehors se mit a crier et des soldats ultrémistes decapiterent certains d entre eux pour laisser la place au cortege de la mariee. Ta Princesse entra dans l eglise au bras de son pere, un homme a la sagesse legendaire, que seule une vie intense avait pu lui conferer. La mariee était drapée d'un voile blanc orné de millions de diamants des mines les plus precieuses de l'empire briochien. Sa longue robe blanche avait une traine d une dizaine de mètres que soutenaient plusieurs enfants de cœur, dont une bonne moitié d'enfants du couple volage Ulina Ramouflon.

La mariée était magnifique et Loulou de Himmel eut une crise cardiaque au passage de la beauté et Charlemagne se mit a lui donner des gifles pour la punir de sa mochete. La mariée, toujours accompagnee de son pere, traversa le seuil et les lourdes portes se refermerent derrieres elle, laissant la foule imbecile en dehors. Une musique intense et vibrante envahit l eglise et accompagna chacun des pas de la mariee sur le parterre de fleur et lentement elle se rapprocha de l hotel ou l attendait fierement le commandant ta Brioche, vetu d une tenue blanche immaculee.

Arrivee a hauteur de ta Brioche, la mariee lui donna sa main et ils se regarderent dans les yeux profondement. L abbe ramouflon commenca sa serie de sermons et rajouta a titre personnel que l abus de stimulo ne devrait pas etre defendu aux fruits qui naitront de cet amour infini. Enfin, son sermont – le dernier de sa serie infinissable – se termina et l abbe prit un air serieux qu on ne lui connaissait pas. S adressant a Ta Brioche, il lui demanda « Ta Brioche, jurez vous fidelite, amour et devotion a Ta Princesse, ici presente ? ». « Je le jure », repondit Ta Brioche d une voix qui laissait percer un bonheur et une emotion indicibles. « Ta Princesse, jurez vous fidelite, amour et devotion a Ta Princesse, ici presente ? ». « Je le jure », repondit Ta Princesse. « Je vous declare donc unit par les liens sacres du mariage » prononca Ramouflon, qui en ultreme n'était pas habitué a devoir user de tels protocoles. Ta Brioche et Ta Princesse s'embrasserent avec passion devant une foule debordante de joie.

Desormais, un couple allait regner sur l'empire briocho princessien et jamais rien ni personne ne pourrait les separer.

Le disciple gOlstein

Le marchand gOlstein est le meilleur disciple de Ta Brioche. Disposant d'une fortune immense, il a financé toutes les opérations Ultrémistes. Ta Brioche rencontra gOlstein alors que ce dernier faisait de la contrebande de stimulo. Reperant immédiatement les prédispositions du jeune gOlstein, il le prit sous son aile. Largement subventionné par les empires de Ta Princesse et de Ta Brioche, le guildiengOlstein spéculait avec leur production journalière. S'enrichissant très rapidement, gOlstein parvint par la ruse à trouver d'autres sources de financement. Le vol de 22 millions de Leems à Nenel fut sa première ordurerie. gOlstein ne rechigna pas à la tâche et commerçait avec les différents commandants afin d'arrondir des fins de mois encore difficile. gOlstein trouva une place à l'AST et s'occupa de la redistribution. Il n'eut pas l'occasion de détourner les sommes qui passaient dans ce main, ce qui ne l'empecha pas d'être dénoncé par Imothep. Alors que la course a la fortune avait stoppé avec le consentement tacite de Mac Polar et Eghinard, gOlstein continuait son intense spéculation. Il devint ainsi le marchand le plus riche de la galaxie et permettant à l'Ultrémisme la possibilité de réaliser ses projets les plus fous. Les mauvaises langues disent que cette folle richesse fit tourner la tête de gOlstein, ce que ne démentent pas les archives de l'Assemblée.

L'Empire Galactique Ultrémiste

L'Empire Galactique Ultrémiste fut proclamé après la prise du système 0 par les Ultrémistes. Ta Brioche occupe la place d'Empereur.

La mort

Rassemblés autour du Bucher Funéraire, perché sur le plus haut pic de Vercors, les fidèles privilégiés ayant pu assister aux funérailles du tout puissant Ta Brioche, empereur incontestable et incontesté de l’Empire Galactique Ultrémiste luttaient contre le blizzard gelé qui soufflait sans répis à des hauteurs pareilles . La tradition particulierement darwiniste des frères de l’Ultrème voulait que l’ascenssion du grand Veymont s’effectue à pied et en string éléphant depuis que le prophète a prononcé le mot éléphant en désignant le magestueux sommet . Cela avait l’immense avantage de créer une séléction naturelle remarquable, seuls pouvaient assister les plus robustes et les plus méritant des Croyants . Le corps moisi du défunt Briochon avait été trainé à bout de bras par sa Princesse aidé d’Ultrémis . Ultrémis en observant l’emplacement du corps de ta Brioche sur le lieu du drame ou il etait betement tombé à la renverse après avoir glissé sur un bilboquet avait conclu qu’il fallait le laisser tel quel pendant exactement 18 jours . Personne n’avait réellement compris ou voulait en venir le prophète mais chacun s’empressa de lui faire confiance, conscient que la sagesse d’Ultrémis traverse aisement le temps et les distances, pénetre les esprits les plus secrets et resiste à toute logique .

L’empereur Briochon le Grand resta donc étalé lamentablement le ventre en l’air, comme une femme lubrique . Des ses tripes ouverte suait toutes sorte de poisons et le tout parfumait la piece d’imfâmes exhalaisons .Et les mouches bourdonnaient sur ce ventre putride, d'où sortaient de noirs bataillons de larves, qui coulaient comme un épais liquide le long de ces lambeaux de chair .

Ta Brioche avait toujours voulu etre incinéré de cette manière il disait que le feu était le seul élément digne de lui et lui avait donc confié le soin de dévorer sa dépouille mortelle . Sut le sommet avait été placé une immense stelle portant l’épitaphe du grand Briochon : « passant, ne t’appitoie pas sur mon sort, si j’étais vivant tu serais mort » L’abbé Ramouflon se tenait quelques metres plus haut que la foule des fidèles, le Très Saint Livre de l’Ultrème dans sa main gauche . Sa belle barbe blanche flottait majestueusement au vent, malgré son visage aux traits aussi dur de le roc, on pouvait lire un léger sentiment de tristesse, il resta un instant, dardant ses yeux pers vers le l’abime qui s’etendait sous ses pieds . Soudain, il leva la tête et prononca d’une voix tellement forte qu’elle semblait faire taire de blizzard : « Frères !!! Aujourd’hui, nous ne célébrons pas seulement la mort d’un grand commandant mais celle d’un ami d’un amant et d’un homme en tout point exeptionnel . Sa longue histoire est parsemé d’Ultrémisme et d’ordurerie, depuis de nombreuses années tu as su détourner de toi la mort que tu cotoyais pourtant chaque jour . Je me rappelle de cette fois alors que nous partions ensemble au combat ; tu a poussé un de tes officiers sous les balles qui t’etaient destinées . Quelle force t’animait à l’époque !!! Quel génie militaire !!! quel sens de l’intrigue !!! Je suis certain que Dieu te trouvera une place de choix au paradis, et que tu ne tardera pas à te tenir à la droite du Père après avoir fait assassiner Jésus . Une derniere fois mon frère je te rend grâce au nom de tout le mouvement et avant d’entonner un « Ultrémisrevient » . Je laisse la parole a notre prophète .

Ultremis se mit alors a bondir frénétiquement et a empoigner la Charogne chalereusement . Puis il chuchota un enigmatique « à tout à l’heure » au corps de ta Brioche . Après le chant, Ta Princesse émue aux larme s’approcha du bucher une grande torche à la main et déclama pour sa Brioche tant aimé un magnifique poeme :

« - Un jour je serais semblable à cette ordure, A cette horrible infection, Etoile de mes yeux, soleil de ma nature, Toi, mon ange et ma passion! Oui! Je deviendrais ce que tu es empereur plein de grace Apres les derniers sacrements, Quand j’irais, sous l'herbe et les floraisons grasses, Moisir parmi les ossements. Alors, ô ma beauté! dites à la vermine Qui vous mangera de baisers, Que j'ai gardé la forme et l'essence divine De mes amours décomposés! »

Et ayant dit cela, elle approcha la flamme, du lit de paille sur lequel son amour allait rejoindre l’au dela . Son geste etait ferme et déterminé . Son courage avait réellement frappé toute l’assistance .

Les cendres de Ta Brioches se disperserent dans l’air et l’assistance se separa. Le courage de Ta Princesse cachait peut etre quelque chose. Peut etre avait elle le sentiment de ne pas veritablement avoir perdu son mari, que son ame continuait a l’aimer, que sa presence pouvait etre ressentie.


Napolochon

Tentative de sourire de l'Empereur, le malheureux a tout tenté en matière d'expression corporelle pour etre capable de manifester un vague signe de joie qui soit perseptible par autrui mais il du se rendre à l'evidence ; seule sa Princesse parvenait à lire entre ses plis...

Renaissance

En effet, quelques semaines plus tot, lorsque Ta Brioche glissa sur le bilboquet qui trainait par la et fini dans sa position quelque peu ridicule, Napoleon se trouvait dans les parages. Inquiet pour son Empereur, il accouru vers lui et le trouva dans un bien mauvais etat. Se penchant sur le malheureux, Napoléon demanda « que puis je faire pour vous maitre ? Laissez moi vous aider a vous relever, je me charge de vous emmener a l’hopital ! » Rassemblant ses dernieres forces, l’Empereur s’avanca vers le visage de Napoléon, se racla sa gorge et lui cracha au beau milieu de la figure en criant « dégage degenere ! ». Ceci fait, l’Empereur s’éteignit d’un dernier souffle de haine. Napoleon, stupefie, couru vers les bois enneiges tout proches et s’ecroula dans un rale immonde. Le crachat commencait a se repandre sur son visage et tourna au vert. Penetrant ses narines, la substance entamait sa marche vers le cerveau du malheureux qui poussait des petits cris d’animaux. Lorsque la masse verdatre envahit le cerveau de celui qui etait encore un homme quelques secondes plut tot, il fut prit d’affreuses pulsions et se mit a deglutir tout ce que son corps avait de plus ou moins liquide. Enfin, apres une horrible convulsion particulierement puissante, Napoleon vit son visage se desagreger. Le pauvre homme n’en pouvant plus, il s’evanouit. A son reveil, il n’etait plus le meme. Pour etre exact, il etait Ta Brioche. L’esprit malfaisant de ce dernier s’etait reincarne dans le corps de sa derniere victime, ce qui etait d’ailleurs fort peu surprenant lorsque l’on connaît l’histoire de survivant qui marque la vie de Ta Brioche. Tout heureux de sa renaissance, Ta Brioche gambadait nu dans la neige. Bientôt, il allait reconquerir son Empire….

Guerre Ultrème - AST

Alors que la rivalité Ultrèmes-AST faisait rage dans la galaxie, une véritable guerre économique se déclara. Mac Polar II et l'archichancellier Golstein étaient devenus les deux seules forces ayant un pouvoir de marché sur la contrebande. L'infinité des ressources alors disponibles rendaient toute victoire a priori impossible. Ainsi l'empereur et l'archichancellier se concentrèrent sur Mac Polar II afin d'affaiblir l'AST.

Golstein plusieurs fois plus riche, mais les ressources de Mac Polar II étaient tellement haute que finalement cela n'avait que peu de sens. Néanmoins un plan de contre spéculation fut mis en place. Ainsi dès qu'une variation dans les prix de la contrebande était détectée, Golstein achetait ou vendait afin d'annuler le bénéfice de l'opération pour Mac Polar II.

Les batailles

Les hauts et les bas, les prises et reconquetes de Newdeun, les espions (lafontaine, etc etc)...

Pendant ces temps troublés, le Saint des Saints redoubla d'imagination afin d'infiltrer et d'affaiblir l'AST. Les idées les plus folles germaient et étaient souvent mises en oeuvre.

La Victoire Finale

Alors que la date décidée arbitrairement pour l'établissement de l'Ultrématie se rapprochait à grands pas, Vladok parvint à convaincre Sayyadina de trahir l'AST. Les ultrèmes, disposants alors de positions dans la plupart des systèmes AST mis en action le plan Paupiette qui marque la fin l'AST en tant que force d'opposition importante à l'Ultrémisme.

Napolochon supervisa en personne la prise de Newdeun, vite renommée Ultrémia. Une seule vague suffit à conquerir plus de 1000 planètes. Le système 0 ainsi que le système 105 (natal de Mac Polar II furent mis au pas dans les premières heures de l'attaque.

La prise d'Ultrémia survint à deux jours d'élections ou les Hydropathes affrontaient les Ultrèmes. Les premiers étant largement infiltrés par des espions ultrèmes, et notamment l'archimage Antonophix qui devait recevoir Newdeun/Ultrémia en cas de victoire de ces derniers. Ainsi les Ultrèmes qui doutaient a juste titre de la volonté de l'AST de remmettre la planète au vainqueur de l'élection, esperait que les Hydropathes pourraient toutefois l'obtenir en cas de victoire de ces derniers. Le plan était ainsi de favoriser une victoire des Hydropathes afin de leur subtiliser la capitale.

Néanmoins l'opportunité de la reprendre par la force permis a l'Empire de réétablir sa domination sur certains secteurs abandonnés de fait. Toutefois, dans un mouvement d'humour, une planète du système 14 fut renommée en Newdeun et donnée aux Hydropathes. Largo annonca publiquement sur l'Assemblée Galactique avoir récupéré la capitale, pour le plus grand plaisir des ultrèmes. Les commandants s'aperçurent ensuite vite de la supercherie, mais le chaos qui regna un temps quant au possesseur de la vraie capitale fut fort divertissant.

La galaxie fut alors transformée, plus personne n'étant capable de rivaliser avec la puissance ultrème. L'Armée Fidèle, regroupant les séides de l'AST tenta de poursuivre le mouvement. Mais leurs forces furent écrasées dans leur lutte pour la prise du système 0, qui était alors devenu imprenable sous l'impulsion de l'archichancelier Golstein. Les Hydropathes, définitivement ridiculisés se transformèrent en Libertadores. Ces derniers étaient un groupe d'imprecateurs encourageant la rebellion anti-ultrème. Bien que fort loquaces, il n'affronterent jamais l'Empire Ultrème, trop conscients sans doute de leur infériorité.

L'apocalypse et la fin definitive du grand ta Brioche - Napolochon

Sur la planète Sion, système 96, le couple impérial venait de repousser la 55e tentative d’invasion menée par les rebelles.

Deux hauts commandants se tenaient derrière Napoleon et l’impératrice Ta Princesse. Ils commentaient a voix haute la nouvelle qui venait de tomber : Vladok, le haut maréchal de l’Empire, aurait été trucide par…dieu lui-même. « Qu’entends je ? » dit calmement Napoleon tout en suçotant son stimulo au cassoulet. « Vaincu, Vladok ? Par dieu ? »….Se disant, il se retourna vers l’assistance et murmura « alors voila la nouvelle du jour, la flaque a été écrasée a coups de bilboquet…C’est une honte évidente pour nous autres maîtres ultremes qu’un des nôtres ait été vaincu a coups de bilboquets !! Par un commandant inconnu, dieu !! Notre revanche sera terrible. Préparez mon vaisseau je vais décapsuler l’insolent ! »

Ta Princesse, inquiète, regarda son mari transfigure par des années de haine pure. Percevant cette inquietude, il repondit « voyons cherie, rien ne va m’arriver….Je suis un tas d’os a la force herculeenne et aux tactiques militaires incomparables. Rien ni personne ne m’a jamais mis le genoux a terre. J’ai mange plus de faces humaines qu’aucun ultreme n’a jamais suscote de stimulo. Mon propre corps a ete pris au defunt commandant Napoleon afin d’eviter mon deces. Morcar Baughlir a ete converti à l’ultremisme sous mes coups de bilboquet. Le SRI a ete largement affaibli par mes coups, le Pape et Roland fuyant definitivement les combats. L’AST a du signer sa premiere paix apres m’avoir attaquee tous contre un pendant des mois en concert avec le SRI. Tranbert s’est converti sous mes coups. Des dizaines de commandants ont abandonnes sous mes coups. Bref, rien ni personne ne m’a jamais resiste. Comment veux tu que cet inconnu me blesse ?? »

« Mais…c’est dieu ! » tenta l’imperatrice… « Connaît pas ! » beugla Napoleon, qui embarquait a bord de son vaisseau. « bon, traquons les donnees du vaisseau personnel de Vladok pour voir ou se situe ce pseudo commandant… Ah, nous y voila…Systeme 3500 ! Bizarre, je ne suis jamais alle au dela du 1 100. Je ferai un peu de tourisme en meme temps. »

Le vaisseau personnel de Napoleon, un chasseur ayant perdu la plupart de ses composants lors des nombreuses guerres menees, s’envola vers sa destination.

A bord, Napoleon et son aide de camp Maurice regardaient un holo disque a la gloire de Napoleon, retracant ses conquetes militaires depuis qu’il etait ne il y a si longtemps en tant qu’ « Obiwan Kenobi » puis ses exploits diplomatico-militaires en tant que « Ta Brioche » et enfin son retour fulgurant en tant que « Napoleon ». Le holo disque etait d’ailleurs decoupe en trois episodes appelles « La naissance d’un genie », « les accomplissements d’un Grand », « l’Empereur contre attaque ».

Enfin, le vaisseau fit son atterrissage sur la piste d’atterrissage de la planète divine. Napoleon sorti son bilboquet laser et ecrasa la tete de Maurice sur le cockpit pour satisfaire un quelconque élan de haine. « un peu d’entraînement, ca fait toujours du bien !!! »

Napoleon n’eut qu’à suivre la longue tache de sang laissée par le corps de vladok transporte d’urgence sur sa planète natale pour trouver dieu, a nouveau en train de regarder des courses de chameau.

Se tenant fièrement devant lui, Napoleon beugla « je suis moi, le mec qui a élevé l’Abbe Ramouflon lui-même quand il n’etait qu’un bébé, moi qui ai seconde Greg il y a si longtemps pour prendre le pouvoir dans la galaxie, moi qui avais détourne l’impôt galactique, moi qui ai été le plus ancien des ultremes, le plus puissant, le plus craint, l’EMPEREUR ULTREME en personne, l’homme le plus puissant de cette galaxie. En un mot, je suis une légende. Je suis venu parce que j’ai appris que t’as déglingue Vladok et c’est pas que ça me dérange mais je dois venger l’honneur ultreme. »

Detournant les yeux de son écran pendant quelques secondes, dieu dit d’un ton las « toi aussi, tu choisis le bilboquet ? »

« Ouais, approche minus ! » hurla napoleon, se jetant avec furie sur dieu. Sortant un bilboquet – le même que celui avec lequel il avait defiste Vladok – il para le coup rageur de Napoleon. La fureur folle de Napoleon, sous l’emprise d’une dose massive de stimuline, lui permis de tenir plus de 4 heures à frapper inutilement et toujours haineusement dieu. « JVAIS TCREVER TA GUEULE » dit il a plusieurs reprises dans une écume de rage. Enfin, après avoir pare tous les assauts de l’Empereur, dieu assena un terrible coup similaire a celui porte a Vladok. Napoleon, se mouvant à une vitesse record, parvint à épargner sa tête, le coup décapitant le bras. « HAHAHA T AS QUE DETRUIT MON BRAS GROS NAZE ». Napoleon prit le bilboquet dans l’autre main et recommenca de plus belle a assener des coups sur dieu. Apres une heure supplementaire, Napoleon parvint a eviter un autre coup qui desintegra son autre bras. N’etant plus qu’un tronc hurleur, Napoleon se jeta sur dieu et le mordit aux mollet de toute ses forces. « quel excite celui la » lacha dieu, qui termina l’existence de Napoleon d’un coup de semelle surpuissant.

Dans un dernier soupir, un dernier rale d’adieu, l’Empereur marmonna « l’Ultremisme, quelle connerie quand meme….A bientôt ma Princesse je t’aime»

Le corps de Napoleon fut ramene sur Sion et entere au plus profond des entrailles de la planete afin de le preserver des degats de l’apocalypse, qui une fois de plus n’avait pas ete evitee.

Citations

  • "C'est parfois tuer pour rien que de ne pas tuer assez" Répondant à Ramouflon qui se demandait si il fallait épargner les commandants Ultrèmes les plus faibles.
  • "J'ai faim, je reviens" En plein combat.


Discours & écrits

=Obiwan=:


=Ta Brioche=:

Non à la révolution !

Declaration de l'Empereur defunt Ta Brioche

=Napolochon=:

Retour de Vercors

Contre l'Empire

Le testament secret de Napolochon