GOlstein

De Apocalypsis
(Redirigé depuis Golstein)
Aller à : navigation, rechercher
Archichancelier gOlstein
gOlstein sur son trône d'or massif
Nom gOlstein
Taille 1m85
Poids 69kg
Age 28 ans
Profession Archichancelier, milliardaire
Domicile Palais de l'Archichancellerie, Pandémonium
Signe disctinctif Porte le Magnifique Vêtement Saint Doré
Devise Oderint dum metuant
Affiliation Empire Galactique Ultrémiste

extrait d'un dialogue entre gOlstein et son intendant ;

l'intendant : Nous ... nous te cherchions seigneur

gOlstein : Je vois

l'intendant : nous ... c'est à dire ...

gOlstein : Qu'es que vous voulez ?

l'intendant : Nous étions inquiets, seigneur

gOlstein : De quel droit ?

l'intendant : Eh ! heu ... enfin de toutes façon, vous savez que vous avez à régler quelques questions concernant le Trésor Public

gOlstein : Le Trésor ? Mais c'est vrai, voyons, le Trésor, c'est capital. certes seigneur (s'adressant à sa maitresse): N'est ce pas, ma chère, c'est très important, le Trésor ?

la maitresse : Non gOlstein c'est une question secondaire.

gOlstein : Mais c'est que tu n'y connais rien. Le Trésor est d'un intérêt puissant. Tout est important : les finances, la moralité publique, la politique extérieure, l'approvisionnement de l'armée et les réformes économiques ! Tout est capital te dis-je. Tout est sur le même pied : La grandeur de l'Empire et les crises d'arthritisme de l'Empereur. Ah ! je vais m'occuper de tout cela. écoute moi un peu intendant.

l'intendant : Nous t'écoutons...

gOlstein : Tu m'es fidèle n'est-ce pas ?

l'intendant : (sur un ton de reproche) Seigneur !

gOlstein : Eh bien, j'ai un plan à te soumettre. Nous allons bouleverser l'économie politique en deux temps : Premier temps : tous les patriciens, toutes les personnes de l'Empire qui disposent de quelque fortune, petite ou grande, c'est exactement la même chose doivent obligatoirement déshériter leurs enfants et tester sur l'heure en faveur de l'Etat.

l'intendant : Mais Seigneur ...

gOlstein : je ne t'ai pas encore donné la parole. A raison de nos besoins, nous ferons mourir ces personages dans l'ordre d'une liste établie arbitrairement. A l'occasion, nous pourrons modifier cette liste, toujours arbitrairement. et nous hériterons.

la maitresse : Qu'est-ce qui te prends ?

gOlstein : L'ordre des exécutions n'a, en effet, aucune importance. Ou plutôt ces exécutions ont une importance égale, ce qui entraîne qu'elles n'en ont point. D'ailleurs, ils sont aussi coupables les uns que les autres. Notez d'ailleurs qu'il n'est pas plus immoral de voler directement les citoyens que de glisser des taxes indirectes dans le prix de denrées dont ils ne peuvent se passer. Gouverner, c'est voler, tout le monde sait ça. Mais il y a la manière. Pour moi, je volerai franchement. Ça vous changera des gagne-petit. (Rudement, à l'intendant.) Tu exécuteras ces ordres sans délai. Les testaments seront signés dans la soirée par tous les habitants de Pandémonium, dans une semaine au plus tard par ceux de la bordure extérieure. Envoie des courriers.

l'intendant : Mais Seigneur tu ne te rends pas compte...

gOlstein : écoute moi bien imbécile. Si le Trésor a de l'importance, alors la vie humaine n'en a pas. Cela est clair. Tous ceux qui pensent comme toi doivent admettre le raisonnement et compter leur vie pour rien puisqu'ils tiennent l'argent pour tout. Au demeurant, moi j'ai décidé d'etre logique et puisque j'ai le pouvoir, voir allez voir ce que la logique va vous coûter. J'exterminerai les contradicteurs et les contradictions. S'il le faut je commencerai par toi

l'intendant : Seigneur, ma bonne volonté n'es pas en question, je te le jure.

gOlstein : Ni la mienne, tu peux m'en croire. La preuve, c'est que je consens à épouser ton point de vue et à tenir le Trésor Public pour un objet de méditations. En somme remercie-moi, puisque je rentre dans ton jeu. D'ailleurs mon plan est génial par sa simplicité, ce qui clôt le débat. Tu as trois secondes pour disparaitre. Je compte un ... (l'intendant disparait)




Le commandant gOlstein est un des Grands Ultrèmes.

Disciple de Ta Brioche, le guildéen gOlstein a accumulé une immense fortune qu'il met à la disposition de ses Frères Ultrèmes. Le commandant gOlstein est un des plus habiles, mais surtout le plus riche marchand de la galaxie. Ses immenses flottes lui permettent de transporter des quantités quasiment illimitées de ressources.


Fonction

gOlstein est un commerçant Ultrème. Très jeune il fit fortune dans la contrebande stimulo, substance douteuse interdite par les lois primitives. Remarqué par Ta Brioche, il devient son disciple et se convertit à l'Ultrémisme. gOlstein deviendra ainsi le plus riche commandant de toute l'histoire galactique, disposant de plus de 35 millions de milliards de leems plus les stocks accumulés et les vaisseaux.

L'Archichancelier gOlstein est un pur produit de l'Ecole Galactique d'Administration de Pandémonium. Brillant technocrate, il s'avère toutefois un piètre général. Il est resté célèbre pour avoir ordonné à ses troupes de se positionner en G, et d'avoir ainsi contribué fortement au massacre de celles-ci. Sa fortune lui permet toutefois de disposer de la plus grande armée de la Galaxie, et son écrasante supériorité numérique de son armée lui permet de prendre des systèmes très rapidement. Son penchant pour les atomisations massives sont devenu sa carte de visite. Il peut se targuer de plusieurs apocalypses, plus ou moins réussies.

Mais gOlstein est surtout connu pour son rôle d'Archichancelier de l'Empire Galactique Ultrémiste. En tant qu'Archichancelier, gOlstein avait de la haute main sur les finances Ultrémistes et s'occupait de toute la logistique nécessaire aux succès militaires.


Description physique

gOlstein est un commandant encore jeune à seulement 28 ans. Toujours habillé d'or, il est facilement remarquable. Les mauvaises langues prétendent que sa folle richesse acquise si jeune l'aurait rendu fou. Il n'hésite jamais à montrer à ses visiteurs l'étendue de sa fortune, ne reculant devant aucune dépense, ce qui fait dire aux mauvaises langues qu'il ne serait pas si Ultrème que ça après tout.

Recevant ses invités assis sur un trône d'or et de diamant en forme de soleil éclatant au sommet d'une immense estrade, seuls les plus braves peuvent affronter sa luminosité et le regarder en face.


Biographie

Retour de gOlstein sur Pandémonium

Les débuts

Nul ne connait vraiment les origines du commandant gOlstein. Avant tout homme de l'ombre, il démontre dès sa jeunesse un goût prononcé pour l'argent et le pouvoir. Il s'est naturellement rapproché des factions Ultrémistes.

gOlstein fit ses études dans la prestigieuse Ecole Galactique d'Administration. Sorti bien classé, il ne put se résoudre à accepter un poste administratif cruellement ennuyeux, préférant s'embarquer vers une vie plus aventureuse. gOlstein devint ainsi un contrebandier. Il fit rapidement fortune dans l'illégalité et développa ses activités criminelles. Il se concentra sur la contrebande de stimulo, substance hautement toxique alors interdite dans presque toute l'étendue de la galaxie connue.


La rencontre avec le maitre

Alors que gOlstein faisait de la contrebande de stimulo, il rencontra lors d'un échange de marchandise le commandant Ta Brioche. Immédiatement séduit par l'ordurisme et l'ambition de ce dernier, gOlstein lui prêta allégeance et devint son disciple.

Le commandant gOlstein était à l'époque encore assez pauvre si l'on considère la richesse des "grands marchands" de l'époque. Sous l'aile du grand Ta Brioche il developpa toutes sortes d'activités illégales. Largement subventionné à ses débus par Ta Brioche et Ta Princesse, il gagna d'importantes sommes d'argent pour l'époque. Un commerce intense avec les contrebandiers l'enrichissait chaque jour d'avantage. Ce travail porta ses fruits puisqu'il permit à gOlstein de devenir un marchand d'importance moyenne très rapidement.

Chaque jour, gOlstein se voyait mettre à disposition plus de la moitié des revenues de Ta Brioche et de Ta Princesse qui contrôlaient un nombre significatif de planètes. L'intense spéculation qu'il effectuait lui permettait de doubler chaque jour sa mise et de commencer à contribuer à l'effort de guerre Ultrème. Ta Brioche avait vu le potentiel de gOlstein. Le prenant discrètement sous son aile, gOlstein se developpa extrèmement rapidement et devint bientôt un pilier de l'Ultrémisme


L'opération Marshake

L'opération Marshake survint très peu de temps après que le commandant gOlstein se soit lancé dans la politique avec l'aide de son mentor. Une apocalypse atomique lui détruit 11 croiseurs légers. Ayant entendu que Nenel rembourserait les dégats, le commandant gOlstein falsifia les comptes rendus qui furent présentés. Nenel lui versa une somme de 22 millions de leems, somme très importante pour le commandant gOlstein à l'époque.

Cette somme lui permit d'accélerer sa croissance de manière fulgurante. C'est à cette époque que Omar Ben Salaad commit son suicide. Ta Brioche et gOlstein esperaient que ce dernier léguerait une partie de ses vaisseaux, ce qui ne fut pas le cas. Ce léger contrecoup n'eu pas de consèquense sur l'enrichissement de gOlstein dont la fortune faisait plus que doubler chaque jours. C'est à cette époque, que devenu suffisament robuste financièrement, il commenca à rembourser sa dette.


L'AST et la première trahison

Peu après l'opération Marshake, gOlstein fut envoyé en mission d'infiltration. Il a ainsi été la première recrue de l'AST fondée par Mac Polar II et Redsamourai. Ultrème de l'ombre, il a parfaitement remplie son rôle de redistributeur à l'AST, attendant le moment propice pour révéler sa vraie allégeance. gOlstein a participé en étant à un poste clef à la naissance de l'AST, aujourd'hui son ennemie jurée.

Alors que les premières élections se profilaient, gOlstein parvint à se faire nommer au poste de futur ministre des Finances en cas de victoire de l'AST, occupant la quatrième place sur la liste (voir le programme politique). Tandis que Ta Brioche occupait la même position au PPG dirigé par Imothep, l'Abbé Ramouflon se fit octroyer la même charge à l'ULG de Morcar Baughlir. Le piège semblait parfaitement se refermer sur la Galaxie, des Ultrèmes étant à tous les postes clefs.

Malheureusement, un projet d'apocalypse préparé par les Ultrèmes parvint aux oreilles du commandant Imothep suite à un malentendu dans les cercles dirigeants Ultrèmes. Une mauvaise communication entre les dirigeants Ultrèmes créa la confusion, chacun disposant d'informations très différentes. Une manoeuvre diplomatique maladroite du commandant gOlstein rendit l'affaire plus tendue encore. Imothep, se voyant refuser toute part dans ce plan, dénonça le commandant gOlstein publiquement. Un procès mené par AlphonseHubert le convainquit de traitrîse. Selon les services de renseignement impériaux, il apparait toutefois que gOlstein était déjà soupçonné avant même la dénonciation d'Imothep.

Bien que le commandant gOlstein ait effectué honnêtement la redistribution dont il été à charge, sans doute en attendant pour mieux trahir, des espionnages sur ses ressources qui s'elevaient à une dizaine de milliards à l'époque ont montré qu'il refusait de collaborer complètement à la redistribution.


Le retour chez les Ultrèmes

Dès lors, sa véritable identitée révélée, le marchand gOlstein revint auprès de ceux en qui il croyait. Rejoignant officiellement les forces Ultrèmes, il assista à la victoire de l'ULG lors des premières élections, Ramouflon devenant le ministre des Finances. La guerre Ramouflon-Imothep fit alors rage. Le commandant gOlstein soutint financièrement l'Abbé Ramouflon dans sa lutte. L'Abbé Ramouflon sut affaiblir fortement Imothep qui s'était emparé de la capitale galactique.

La guerre Ramouflon-Imothep fut lourde de consèquenses pour la galaxie. Les dégâts collatéraux furent immense. L'Abbé Ramouflon, intensement soutenu par gOlstein parvint à affaiblir fortement Imothep. Toutefois, des considérations stratégiques firent qu'on lui laissa vie sauve. Cette guerre avait signifié la fin proche du gouvernement légitime d'alors. Alors que l'AST refusait de prendre part dans la lutte entre l'Ramouflon et Imothep, le gouvernement n'avait pas su arrêter le conflit, et les deux combattants avaient profité des dommages collatéraux pour s'emparer de nombreux systèmes.


La prise du système 0

Alors que l'AST refusait d'intervenir et de soutenir le gouvernement, Imothep s'empara de la capitale Newdeun au mépris des élections, accusant le gouvernement de collusion avec le ministre des finances Ramouflon. Peu après Nécrid s'empara à son tour de Newdeun sous un prétexte fallacieux. Toutefois, quelques heures après cette attaque, une opération audacieuse, financée par le marchand gOlstein assura le passage sous contrôle Ultrème du système 0. Cinquante mille Croiseurs Lourds Amiraux prirent une première planète, et des millions de kamouflons se ruèrent sur l'ensemble du système. Leur sacrifice ne fut pas vain. La totalité du système était sous contrôle des Ultrèmes.

Les Ultrèmes développerent alors le gouvernement. L'Empire Galactique Ultrémiste fut alors proclamé avec à sa tête le grand Ta Brioche et sa femme, Ta Princesse. Nommé Archichancelier de l'Empire Galactique Ultrémiste après la prise du système 0 par les forces Ultrèmes, le commandant gOlstein a réorganisé l'Empire. Son rôle d'Archichancelier le placant au centre de la machine de guerre Ultrème. L'Abbé Ramouflon revient alors au grand jour parmi les Ultrèmes et supervisa la nouvelle politique gouvernementale.


L'Archichancellerie

L'Archichancelier ne siège pas en personne à l'Assemblée Galactique, sauf cas exceptionnel. Il y est représenté par les 4 délégués des ministères de l'Amour, de la Vérité, de l'Abondance et de la Paix. Le peu de considération apportée à l'assemblée, relique d'un passé décadent, est symbolique de la philosophie Ultrème. L'Archichancellerie est l'incarnation de la bureaucratie impériale. Personne n'a d'idée exacte de l'étendue de ses services.

Le rôle de l'Archichancellerie fut définie tandis que les Ultrèmes tenaient le gouvernement. Le développement d'une véritable organisation, qui manquait au mouvement, fut une tâche ardue car elle s'opposait à la doctrine. Le compromis ultrèmiste permis toutefois l'élaboration d'une structure stable et efficace.


Après le premier Empire Galactique Ultrémiste

Une succession d'accidents et d'absences fit perdre le contrôle de Newdeun aux Ultrèmes. Suite à des attaques incessantes et l'impossibilité pour les Ultrèmes de répliquer en permanence, le système fut perdu, tout en opposant une forte résistance. L'AST obtint ainsi un contrôle temporaire du système 0 et du compte gouvernemental.

Le temps perdu dans les premiers instants par les Ultrèmes ne fut jamais totalement rattrapé. L'AST usant de manoeuvres à la limite de la légalité (i.e. de manoeuvres HRP) bloqua l'évolution de la galaxie pendant plusieurs mois, utilisant de manoeuvre particulièrement déloyale, mettant en vacances les points de coordonné 1 des systèmes considérés comme stratégiques.


La guerre totale

Une guerre totale fit rage dans la galaxie entre l'AST et l'Empire Galactique Ultrémiste. De nombreux commandants en subirent les dommages collatéraux, pour le plus grand ravissement des Ultrèmes. La plus grande sauvagerie était encouragée de parts et d'autres, et beaucoup révèlerent leurs vraies natures.

Une initiative de Djil, qui proposait une négociation fut acceptée par gOlstein qui voyait là une occasion de montrer la mauvaise foi de l'AST a la face de la galaxie. Ces derniers acceptèrent de se mettre à la table de négociation pour faire bonne figure. gOlstein proposa notamment un don de 20 000 000 000 000 de leems de chaque coalition à Dieu. Sa fortune étant supérieure à cette somme, et Mac Polar II ne disposant lui que de 8 000 000 000 000, la proposition était fort avantageuse pour les Ultrèmes. La proposition en séduisit beaucoup, voyant là un moyen de ramener un équilibre dans la galaxie. Néanmoins AlphonseHubert et Mac Polar II se rendirent compte de la situation, et en refusant encore les offres de paix, mirent fin à cette tentative louable. Il est bien entendu que les Ultrèmes ne cherchaient absolument pas la paix, mais simplement à affaiblir leurs ennemis.

[http://www.apocalypsis.org/archives/beta2/galaxie_0/forums_galactiques/1/6/viewtopic-3112-1.html Lire l'annonce des négociations dans les archives de l'assemblée galactique.

L'Apocalypse permanente

Lancement de BHA

L'enrichissement sans fin de gOlstein lui offrit la capacité d'attaquer ses ennemis de manière permanente. Afin de faire règner la terreur chez les dégénérés, il organisa régulièrement des atomisations massives de centaines de système au hasard. Ariétan notamment en fit les frais, gOlstein prenant un malin plaisir à l'atomiser chaque jour. Cette politique dite de l'apocalypse permanente fut pour beaucoup dans la réputation de gOlstein. Il devint un être détesté par tous. Les plus faibles pensaient être visé et abreuvaient chaque jours de leurs cris l'Assemblée Galactique. Toutes ces récriminations se révèlerent inutiles et les bombardements systèmatiques continuèrent.

Néanmoins quelque Frères Ultrèmes furent également victimes de ces bombardements, dont l'Abbé Ramouflon qui vit son système natal copieusement atomisé et une flotte de CLA flambant neufs (et fournis par le même gOlstein) se faire désintégrer. Depuis lors les Ultrèmes prirent la décision d'utiliser des cartes afin d'éviter ce genre de petits désagréments.

La Terreur Ultrème fut complète, la douce brise atomique rafraichait les coeurs Ultrèmes et apportait la Lumière à la Galaxie..


La Loterie Ultrémiste

gOlstein eu un jour l'idée de contrebalancer le pouvoir de la divine des jeux, la loterie galactique officielle ravissait la plèbe. C'est pourquoi il créa la loterie Ultrémiste. Le principe était fort simple, chaque joueur pariait sur un ou plusieurs numeros, correspondant a des numéros de système. Les numéros gagnants se voyaient copieusement atomisés. Ainsi de nombreux joueurs se livraient a des guerres atomiques par loterie interposée en pariant sur des numéros de systèmes de leurs ennemis. Cette invention contribua a faire avancer le chaos en Origine et faisait avancer la marche vers l'Ultrématie.


Le Plan Paupiette

Le Plan Paupiette fut rendu possible grâce à la conversion de Sayyadina à l'Ultrémisme par Vladok. Sayyadina disposant de bases dans tous les systèmes de l'AST, son ralliement changeat instantanement la face de la galaxie. Pendant une semaine, les Ultrèmes préparèrent la plus grande opération militaire de tous les temps. gOlstein assura notamment l'approvisionement massif en kamouflons des membres du Saint des Saints ainsi que la rédaction des plans d'attaques. Le Plan Paupiette fut lançé et en une nuit près de 75 systèmes, dont le système 0, furent libérés par les forces ultrèmes. Il hérita en récompense de plusieurs planètes du système 0, dont Leem.


L'Ultrématie

Jusqu'a la fin, les Ultrèmes résistèrent aux commandants ennemis de la Liberté qui les harcelaient. Le suicide collectif de l'AST rend bien compte de la supériorité sans égale des forces impériales Ultrèmes. Toutes les forces opposées à la plus pure expression de la Liberté et de l'Humanité, disparurent avec les ennemis de l'Ultrémisme.

L'Apocalypse finale, ou Ultrématie, couronnait donc enfin le long combat de gOlstein et de ses frères Ultrèmes. Le départ de l'Abbé Ramouflon, la deuxième mort de Ta Brioche, devenu Napoléon marquèrent les derniers instants de la Galaxie. Ainsi qu'Ultrémis l'avait prédit, la Nature et l'Humanité retrouvaient leurs véritables places dans la galaxie, trop longtemps victime de la dégénérescence des esprits faibles.

Personne ne sait ce qu'il advint réellement de gOlstein. Des hologrammes d'enregistrement retrouvés dans les décombres de l'ancienne Assemblée Galactique le montrent fuyant le Sénat Impérial en feu et rejoignant une femme inconnue à bord d'un VME marqué à son écusson. Pour certains il s'en serait sorti vivant et menerait aujourd'hui une vie tranquille sur sa planète.


La fortune

La fortune de gOlstein fut essentielle à l'effort de guerre Ultrème. Ta Brioche et Ta Princesse l'ont financé a ses débuts. Il s'enrichit notamment en arnaquant Nenel. Spéculateur averti, il devint la première fortune de la galaxie. gOlstein finança toutes les opérations ultrèmes, notamment Ramouflon dans sa guerre contre Imothep qui fit des ravages dans la galaxie.

Golgol.JPG


Citations

  • "Je nettoyais mes croiseurs avec un chiffon et les missiles sont partis tout seul." A propos de l'atomisation du système natal d'Ariétan.
  • "Personne ne sera vraiment épargné, donc autant tuer tout le monde!" Répondant à Ta Brioche au sujet d'une attaque imminente.
  • "Après l'hiver atomique vient le printemps Ultrème" Répondant à des critiques quant à ses bombardements.

Discours & écrits

Bien que gOlstein ait toujours méprisé l'Assemblée, il éprouvait un plaisir non dissimulé à étaler sa puissance face aux autres commandants. En tant qu'Archichancelier, il fut à l'origine de nombreuses lois qui firent remous sur Newdeun. Malheureusement, seuls les discours ou écrits les plus célèbres nous sont parvenues, les archives de l'Archichancellerie ayant été détruites ou dissimulées peu avant la seconde apocalypse.