Plan Paupiette

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher
Paupiette.jpg

Le plan Paupiette est l'attaque finale de l'Empire Galactique Ultrémiste sur l'AST. L'immense victoire qui couronna l'opération permis aux Ultrèmes de définitivement prendre le contrôle du gouvernment de la Galaxie 0.

L'AST perdit 75 systèmes, soit 1500 planètes, dans les heures qui suivirent le déclenchement de l'attaque. Le coup porté fut le signe de leur fin, et malgré quelques soubressaults désespérés, ils ne parvinrent jamais à rétablir la situation à leur avantage.

Le système 0 fut purifié par Briochon 1er de toute présence non Ultrème et la capitale Ultrémia restaurée. Le système 105, natal de Mac Polar II, grand chef de l'AST et ennemi juré des Ultrèmes fut également pris glorieusement par l'Abbé Ramouflon Guide de la Révolution .



Annonce du plan Paupiette par Ta Princesse

Ultremes, degeneres,


L’Imperatrice Ultrème Ta Princesse apparut devant les écrans de tous les commandants. Elle se tenait sur le trône d’Ultremia, dans la salle des débats transformées en salle du trône Ultreme.

Aujourd’hui, le plan Paupiette a mis a bas l’AST et a terrasse ses propres fondations grâce a l’action de notre soeur Sayyadina qui a selon les ordres que l’Empire lui a fournit déclenché le plan Paupiette.

Plusieurs milliards de kamouflons ont déferlé sur l’AST. L’intégralité du système 0, mais aussi le système natal de Mac Polar et des dizaines d’autres positions ont été détruites à jamais. Plus jamais l’AST ne se relèvera, plus jamais vous ne serez domines par une idéologie arriérée et ses ridicules serviteurs.

A présent, l’Ultrémisme est inéluctable. Le Plan Paupiette, prépare méticuleusement par nos meilleurs bouchers charcutiers a enfin été mis en action et des milliards de nos plus vigoureux jeunes ont donne ce qu’ils avaient de moins important, leur vie, pour que cette opération réussisse et elle a réussie.

Bien sur que nous ne remettrons pas Ultrémia aux hydropathetiques. Newdeun système 14 leur a cependant ete envoyee pour faire plaisir a Ultremis qui sucotait ses scratchs en disant tout bas « j’aime les frites ». Les élections sont évidemment annulées, et les ultremes n’y ont jamais participe qu’en cas d’échec du Plan Paupiette puisque notre frere l’archinaze etait infiltre chez les hydropathes pour recceuillir la planete apres leur victoire. Mon mari l’Empereur Napoleon et moi-même avons d’ailleurs vote pour la liste hydropathe, dont le score promet d’en impressionner plus d’un.

Degeneres, le Plan Paupiette étant bien mieux ficelle que le plan Rillette mis en application par les proto-ultremes lors de la bataille de Vercors avant l’apocalypse, vous n’avez aucune chance. Acceptez votre conversion a l’Ultremisme, accueillez nos principes saints avec haine, convertissez vous a la mascarade !

Nos principes ne sont pas purement littéraires, puisque l’Empereur Napoléon et l’Abbé Ramouflon eux-mêmes se sont étripes joyeusement tout au long de l’application du Plan Paupiette, l’abbe allant jusqu'à décréter le debut de l’opération en pleine phase préparatoire, obligeant l’Empereur, l’Archichancelier Golstein et le grand Vladok a suivre dans la precipitation la plus totale, ce qui valu a l’abbe de se prendre de magistraux coups de bilboquet cloutes par l’Empereur.

L’Ultrématie est a present a portee de main, la victoire est totale et pour couronner ce succes éternel Ultrémis a fait son entree triomphante dans Ultrémia. Mon mari et moi-même nous retirons sur notre planete Sion pour consommer notre mariage dans le bonheur que caractérise l’Ultrematie.

VIVE L’ULTREMISME VIVE LE PROPHETE ET BIENVENUE A L’ULTREMATIE


Extraits de l'Ultremag au sujet de l'opération

Plan Paupiette : Interview du Guide

Les éditions d'Ultremag vous proposent l'interview de Ramouflon, guide spirituel du mouvement Ultremiste . Celui ci évoquera la création et les succes du Plan Paupiette qui a été declanché la nuit dernière .


UM: Grand Guide, La galaxie entière vient de se réveiller avec stupeur : Le système 0 qui abritait le gouvernement dégénéré AST vient de succomber sous les coups de l'Empereur Napolochon, de son Ministre de la Paix et de vos propres Forces . Le "Plan Paupiette" a donc été appliqué . Cher Guide, quel a été l'élément déterminant qui fit pencher votre décision en faveur du plan "paupiette" ? Le plan "Rillette" n'aurait-t-il pas été plus approprié ? Et que dire du plan "mouillette" qui fit parler de lui a l'époque ?

Ramouflon : En préparant le plan "mouillette" nous nous sommes rendu compte que le projet était finalement assez mal ficelé . Aussi nous avons repris point par point les différents articles qui le composait pour en améliorer l'efficacité . Le plan "paupiette" est donc en quelque sorte une version mieux ficelée de son ancêtre mouillette .

Quand au choix entre paupiette et rillette, je peux vous garantir qu'il fut délicat pour chacun d'entre nous . Lors de la reunion du Saint des Saints traitant de la stratégie Ultrematique, les avis divergeaient largement ; "paupiette!" hurlais-je alors que golstein me soutenait que la rillette était mille fois préférable . Certaines propositions farfelues furent même lancées comme l'Opération "flaque" ou alors la très audacieuse proposition de vladok ; "l'opération creposuc" . Nous étions même en train de venir au poings (l'empereur s'est même retrouvé en bien mauvaise posture entre mes mains )lorsque le Prophète est apparu dans la salle réclamant de la grenadine et des nouilles . Cette parole nous marqua au plus profond de nous ; Il était clair en effet que le choix du prophète s'était porté sur le plan "paupiette" .

UM:Vous savez qu'a Ultremag, nous sommes curieux de connaître de fonctionnement des sphères du pouvoir ultrème . Pouvez vous nous en toucher quelques mots à ce sujet ?

Ramouflon : Je commencerais par tordre le coup aux rumeurs délirantes qui courent à notre sujet . Certains pensent en effet que l'Ultremisme ne serait qu'une tyrannie supplémentaire se cachant derrière des valeurs chaotiques . Un bordel organisé en quelque sorte . Il n'en est rien ! nous sommes ultremes, jusque dans nos prises de décision, nos agissons a courtes échéances en nous adaptant aux changements de l'environnement .Un coup de génie inattendu peut donner naissance à un ensemble de décisions d'une ampleur extrême . Le plan d'ensemble du projet civilisationel Ultrème ne dépend pas du tout d'une prise de décision froide et consciente, mais du bouillonnement d'effervescence qui germe inconsciemment de nos esprits fiévreux.


UM : Pouvez vous nous en dire plus sur les détails du déploiement militaire du plan paupiette ?

Ramouflon : Le Plan Paupiette est a ce jour de loin le plus important déploiement de Kamouflons que le monde ait connu ; plus de 5 milliards de jeunes martyrs ont donnés leur vie pour qu'a jamais le nom "paupiette" soit associé à la gloire de l'Ultremisme triomphant . Le Plan Paupiette a marqué les esprits essentiellement par la prise du système 0 pourtant il est encore d’une envergure bien supérieure . en seulement 1h, les forces Ultremistes ont attaqués plus de 450 planètes ASTiennes sur des dizaines de systèmes . Comment tout cela a-t-il été possible me diriez vous ? Grâce à l’aide précieuse de notre agent Sayyadina, infiltrée parmis les plus hautes sphères du pouvoir ASTien, membres de l’AST canal historique et du politburo de la vermine communisante . Notre charmante et mortelle hashashine a servit de base de lancement à nos escadres de Kamouflons qui se terraient jusqu'à lors dans les recoins oubliés de ses territoires . En l’espace, d’une heure, les systèmes le plus jalousement défendus par l’AST se sont écroulés sans la moindre possibilité de riposte . Le Plan Paupiette est un immense pas supplémentaire vers la fin de la dégénérescence et le début de l’Ere Ultrème .


Plan Paupiette : Interview du ministre de la paix

Dans le cadre de l’Edition Spéciale du magazine Ultremag "Plan Paupiette, enfin la libération", nous vous proposons aujourd’hui l’interview du Ministre de la Paix Vladok qui a activement participé à l’aboutissement de cette attaque surprise.

BT : Bonjour à toutes et à tous. Ici Boris Timmins, envoyé Spécial d’Ultremag pour interviewer le commandant Vladok sur son implication dans le plan Paupiette. Alors Vladok, bon je te tutoie. Tout d’abord, est-ce que je peux t’appeler Vlad ?

Vladok : Non !

BT : Super Vlad ! Bon première question : Est-ce que tu es content du résultat du plan paupiette ?

Vladok : Non !

BT : Non ? Vraiment ? Je ne comprends p..

Vladok : Evidemment que je suis content, espèce de poulpe !!! Avec le Plan Paupiette, nous avons repris Ultremia, nous avons rasé l’AST, nous avons pris les principaux natals des commandants ASTiens, ils n’ont aucun moyen de riposter, l’AF n’a plus son partenaire principal, ils sont morts ! Notre victoire est totale donc évidemment que je suis content, larve !

BT : Cool ! Et dis moi, parlons en détail de ce plan. Comment y as-tu été convié ?

Vladok : C’est simple, j’étais à la taverne entrain de boire un petit stimulo au cassoulet tout en maudissant l’AST, l’AF, le SRI, les distributeurs d’eau plate et les serpents quand trois crétins, pour ne pas les nommer, m’ont dit : "Est-ce que ça te tente de détruire l’AST ? ". Moi forcement, je réponds : "Mouais, mais avant je voudrais bien qu’on me dise si un plan d’attaque est déjà prévu". Après m’être si brillamment exprimé, l’Empereur Napolochon, l’Archichancelier Golstein et l’Abbé Ramouflon me répondirent alors en cœur négativement. Je décidais alors de les rejoindre.

BT : Donc tu peux dire que ta participation à cette opération est avant tout dû à une rencontre ?

Vladok : Oui, une rencontre entre nos kamouflons et les ASTiens.

BT : Pour revenir à ce plan magistral, comment s’est faite la préparation, l’exécution et les retombées ?

Vladok : Simple, nous nous sommes préparé comme des crétins, nous avons appliqué un plan foireux comme des blaireaux et nous avons tout remporté comme des cons. Un plan bien ficelé, un super Plan Paupiette !

BT : Comment cela, vous vous êtes préparé comme des crétins ?

Vladok : C'est-à-dire que pour établir le plan d’attaque, nous avons pris 30 minutes à peu près. Les quatre commandants prévus pour l’attaque, n’ont pas été capables de se réunir une fois en 3 jours afin de préparer l’attaque. C’est seulement une heure avant le début des hostilités que nous nous sommes aperçu de loin. Une fois plus près les uns des autres, l’Archichancelier et moi avons dû séparer Napolochon et Ramouflon qui se battaient à coup de bilboquet afin de faire admettre à l’autre ce qui du lavabo ou du marsupilami était le plus fort. Après 30 minutes d’une discussion acharnée durant laquelle chacun des deux avançaient des arguments percutants, nous avions conclu à un match nul puisque le lavabo et le marsupilami succombèrent écrasé sous le camion qu’Ultrémis nous prêta volontiers.

BT : Bien ! Qui a lancé le premier l’attaque ?

Vladok : Hum … Le premier à avoir lancé l’attaque est l’Abbé Ramouflon. Oui, c’est ça, c’est bien lui, le premier. Mais à vrai dire, il l’a lancé sans nous prévenir, hâtivement, … seul !

BT : Seul ? Quel courage ! Et qu’avez-vous fait ensuite ?

Vladok : Alors que nous étions en pleine phase de préparation en train de siroter un petit stimulo à l’eau de vie de ma fabrication, l’Abbé Ramouflon s’est exclamé : "Bon je viens déjà d’envoyer mes kamouflons sur le natal de MacPolar". La réaction de l’Empereur, de l’Archichancelier et moi-même ne se fit pas attendre. Nous avons tout d’abord retapissé les murs de la pièce où nous étions avec du stimulo (murs qui sont tombés depuis), nous avons alors tous les trois dégainés nos bilboquets cloutés afin qu’ils s’écrasassent sur la tête du vieillard sénile. Après avoir retrouvé et recollé les morceaux de la tête de notre Abbé, nous sommes alors parti en croisade contre l’AST. Donc, je rebondis sur votre exclamation : ce n’était pas du courage mais une connerie. Une belle et grande comme notre Abbé nous en fait l’honneur régulièrement.

BT : Et concernant l’attaque, comment avez-vous procédé ?

Vladok : Nous avions 75 systèmes à prendre : 1500 planètes à quatre donc ce fut fastidieux mais bon moins que pour nos kamouflons qui eux sont morts pour que vive l’Ultrématie. Nous avons sacrifié 5 milliards de kamouflons. Ils sont morts, nous sommes tous les quatre vivant. Nous avons gagné, ils ont perdus. C’est aussi simple que cela.

BT : Un point me subjugue quand même, vous n’avez vraiment fait qu’une si légère préparation pour une attaque de cette ampleur ?

Vladok : Pas tout à fait. Ultrémis, qui venait de nous voir entrain de préparer la Plan Paupiette, nous arrêta et nous tint ses mots : "Soupe en Barketttttttttt". Nous étions subjugué par la lueur d’esprit de notre Prophète aussitôt, nous nous préparions à hyper atomiser l’ensemble des systèmes cibles. Au bas mot, je dirais que nous avons déployé et utilisé 20 000 CHA. D’ailleurs, à cette heure, les commandants ont du tous les réceptionner.

BT : 20 000 CHA utilisés ? Ce dut être un calvaire pour coordonner l’envoi de ces ogives hyper atomiques ?

Vladok : Ca dépend pour qui … Ca dépend pour qui …

BT : Qu’entend tu par là ?

Vladok : Par là, je n’entends rien du tout mais je laisse sous-entendre qu’un grand gars avec une longue barbe blanche nous a dit en plein milieu des opérations de bombardement : "Je vais m’occuper d’une bombe atomique, elle s’appelle Gina et elle est perdue toute seule. Amusez vous bien !". Puis il referma la porte derrière lui tout en s’y coinçant la barbe.

BT : Tu parles sûrement d’AlphonseHubert ?

Vladok : Ouais, c’est ça, ouais !

BT : Malgré ce désagrément, les lecteurs peuvent voir que votre plan était quand même finement ficelé …

Vladok : Oui tout a fait. Afin de mettre toutes les chances de notre côté, nous avons utilisé la ruse de la taupe, l’agilité du rhinocéros, la discrétion de l’éléphant et la force de l’escargot. Ajoutez à cela, une bonne dose de folie et de stimulo et vous avez un bon Plan Paupiette !

BT : L’après combat a dû être quelque chose de terrible. Comment vous sentiez vous ?

Vladok : Serein. Nous étions tous les quatre à trinquer en l’honneur de la défaite de l’AST et de la magnificence de notre Plan. Nous nous partagions les futures planètes conquises. Ce qui, je ne vais pas vous le cacher à jeter un certain froid entre Ramouflon et Napolochon, qui pour l’occasion de cette discussion amicale, avaient ressortie leur bilboquet d’apparat.

BT : Une question que beaucoup de lecteurs doivent se poser : Quel est le résultat de l’opération Plan Paupiette ?

Vladok : Les résultats ? Oh, c’est simple ! L’AST est ruiné et est bel et bien devenue inexistante. Nous avons repris notre Capitale Ultremia ainsi que l’ensemble du système 0. L’empire Ultrémiste s’étend sur la moitié de la Galaxie grâce à l’ensemble des victoires de nos kamouflons ca

r aucune planète de ces 75 systèmes n’a pu résister à nos assauts. Les principales flottes ASTiennes sont définitivement détruites. Les systèmes refuges de l’AST sont quasiment tous aux mains des Ultremes. Bref, notre victoire est indiscutable et notre emprise sur la Galaxie indéniable.

BT : Bravo ! Question indiscrète maintenant. Alors que tu envoyais tes kamouflons à travers la Galaxie, n’as-tu pas un moment douté ou envisagé la défaite ?

Vladok : ………

BT : Merci pour tant de franchise. Une dernière question, qu’est ce qui t’as le plus frappé dans l’attitude au combat de tes camarades d’attaque ?

Vladok : Pour Napolochon, je dirais son regard vide. Pour gOlstein, la fumée qui sortait de ses oreilles. Pour Ramouflon, son bilboquet de poche.

BT : Merci infiniment pour toutes ces réponses Vlad. Un dernier mot pour les lecteurs d’Ultremag ?

Vladok : Flaque



Plan paupiette : le choix du nom par K'Lim Ero, ministre de la Vérité :

A l'heure où l'ultrèmisme triomphe, il n'est que temps de lever le voile sur les dessous de leurs grandes réussites. Il revenait donc à mon Ministère d'apporter, encore une fois, la Vérité aux masses ignorantes. C'est un dur labeur qui, pourtant, réchauffe mon coeur.

Quelques heures plus tôt, une offensive d'ampleur galactique balaye les positions de l'AST. Si l'on n'observe cette campagne qu'en écoutant la longue lithanie des plaintes, tout Commandant se voit coupé du Pur Beau, du Vrai Moment qui engagea le processus inéluctable de la phase finale de l'Ultrèmisme.

Cette opération a été présentée par Ta Princesse, dans un long discours édifiant et tellement romantique. Pourtant, vous devez maintenant connaître l'aventure de ceux qui ne sont derrière cette offensive irrésistible.

"Ils étaient réunis pour l'accomplissement d'une tâche essentielle pour la Cause Ultrème. Leurs silhouettes étaient connues de tous : l'Abbé Ramouflon, l'Archichancelier GOlstein, l'Empereur Napoléon et le Ministre de la Paix, Vladok. Un hologramme présentait des cartes spatiales, des mouvements d'escadres ou des tirs de barrage hyperatomiques.

Le Ministre de la Paix présentait les dernières revues d'effectifs des différents tas de vaisseaux qu'ils avaient rassemblé. L'Empereur Napoléon lorgnait les réserves de stimulo de ses compagnons car il avait fini les siens depuis belle lurette ! L'Archichancelier gOlstein admirait les résultats de ces attaques : le But était proche.

L'Empereur Napoléon dit, d'une voie caverneuse : "Il faut un nom à cette opération."

De son fauteuil, l'Abbé Ramouflon émit un rot puis entama d'une voix rauque une phrase historique : "- Compagnons, je recommande de nommer cette opération en hommage au Prophète : ce sera l'opération 'camion'."

Le Ministre de la Paix validait les derniers ordres et avait tout raté de la discussion.

L'Empereur leva sa Main des stimulos de l'Abbé Ramouflon et dit : "Non, attendez, j'en ai une bien bonne : opération Loup de Mer." Se voyant ainsi dépossédé de ses stimulos, l'Abbé réagit aussitôt : "- Non, camion c'est bien." Fronçant les sourcils, l'Empereur dit :"- camion, c'est nul, ça va leur plaire".

A ce moment, le Ministre de la Paix leva la tête de sa console et dit : "- Voilà, j'ai dépensé tous nos kamis. C'est quoi le sujet ?"

Napoléon l'instruisit rapidement : "L'opération grumo".

L'Abbé grommelait dans sa barbe : "- non, le loup évoque un animal, beaucoup ne comprendront rien".

Ordonnant une dernière attaque, Vladok ajouta : "- Voilà, j'aime le travail bien fait !".

Tout rêveur, l'Abbé continuait à parler seul dans ce chaos :"- grumo, c'est bien ...".

"Opération nougat ?" glissa l'Empereur.

Transfiguré, l'Abbé Ramouflon s'écria : "- Oui, l'Opération camion, ça ne vous tente pas ?". L'Empereur acquiesca :"- Oui, c'est pas mal" Puis, il se ravisa : "- Non, Il n'aime plus les camions".

Vladok intervint : "- Non, c'est trop sérieux ! Il faut un nom ridicule."

Le Génie des Maîtres ultrèmes se déclencha d'une façon désordonnée mais grandement chaotique :

" Flaque" " camion, non, trop sérieux" (Vladok rattrappait son retard dans la discussion) " purée" " créposuc" " crépanation" " créposuc" (encore ?) " creposex" " ciao" " biactol" " un dernier camion pour une dernière farandole" " camion" " animaux morts" " gribouillage" " archinaze Antonononophix" " sabot" " caniveau" " ceci cela" " n'imp" " paupiette" (Notez l'ordre d'arrivée de l'inspiration géniale !) " rillette"

L'Archichancelier gOlstein leva la main, attirant l'attention de tous sauf de Vladok qui faisait régner la Paix et la Terreur dans les systèmes ennemis.

"Paupiette, dit-il,c'est bien. Cela signifiera que nous les avons ficelé comme des morceaux de viande juteuse. Rillette sera le nom du plan B". Son visage irradiait la Joie, la Transfiguration. Il émanait de son corps et de son coeur une douce sérennité qui subjuga ses Compagnons pourtant rôdés aux réussites ultrèmes.

"Paupiette", répètèrent-ils pour s'imprégner tout entier de ce nouveau concept irrésistible.

"Paupiette, dit Vladok, c'est pour une opération bien ficelée. Mais, bon, on va faire avec ...".

K'lim Ero, la Voix d'Ultrémis, Ministre de la Vérité

Archives

Voir l'évolution de la situation dans l'assemblée heure par heure

Voir le communiqué ultrème et le débat consécutif