Angelus L Oméga

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Présentation à l'Assemblée

Angelus.jpg
[Un léger souffle accompagné d’une douce chaleur s’infiltra dans la pièce. Un être ailé pénétra avec grâce dans ce lieu. L’atmosphère pulsait à ses contours. Ses ailes étaient de feu, brûlant sans fin, arrosant les capteurs visuels d’un chaud orangé, parcouru de langues rouges incandescentes. Aussi résistantes que le mithril le plus dense, tout en partageant la légèreté et la souplesse de la soie la plus fine. Elles rayonnaient, inondant de lumière le lieu, réduisant les ombres au néant. Telles des colonnes de feu ardent, elles émettaient une aura de force calme, de puissance retenue, une énergie dissimulée.

Elles battaient.

Lentement.

Tel un phénix renaissant, ses mouvements étaient opulents, brassant délicatement l’air ambiant. Pourtant, de ces gestes calmes émanaient la vigueur des muscles.

Le corps d’Angelus ressemblait à celui d’un jeune humain, ses longs cheveux bruns-rouges cascadaient autour d’un visage juvénile et mystérieux, ponctué par des yeux de braises.

Tout son corps n’est que souplesse. Ses muscles sont fins, sa peau, douce et faiblement bronzée.

Il est nu, excepté un léger voile rouge entourant ses hanches, cachant le début de ses cuisses.

L’ange (?) continue à battre des ailes, tournoyant autour de l’Assemblée. A partir d’un moment, il stationna sur place, laissant ses ailes écartées le porter au dessus de l’estrade. Il prit la parole d’une voix millénaire, ses mots résonnant lourdement sur les murs, s’imprimant dans les esprits.]


- Gens du Sol, je vous salue.

Je ne tiens pas à étaler mes faits d’arme ou ma vie privée, qui ne vous regarde pas.

Toutefois, je vous accorderai mon attention, et mon temps pour vous dire ceci :

Celui qui pense que je suis des cieux se trompe,

Celui qui pense que je suis divin se trompe,

Celui qui ne pense rien de moi est sur le bon chemin.


Les miens sont nés de l’apocalypse, du feu et des flammes de la haine humaine.

Histoire Angelikane

Une nuée noire dans le plafond sombre du ciel, les annonciateurs de la dévastation. Les bombes de l’apocalypse déferlent sur une planète anciennement sous le bon règne d’ERLORAK, le Premier, mort par sacrifice utopique.


Deux théories existent sur la cause de la suite des évènements :

- La violence inouïe des BHAs, délivrant leur puissance phénoménale sur la matière, aurait causée une fissure au centre de la planète, d’où sont sorties les créatures. Leur origine est inconnue.

- Le sacrifice altruiste d’ERLORAK face à la nature humaine corrompue aurait créé une aura étrange, protectrice autour de la planète. Face aux bombes, issues de la haine, de l’envie de pouvoir de super organisations viciées, il y aurait eu une réaction en chaîne, encore inexpliquée, qui aurait fait naître ces êtres des profondeurs de la planète.


La planète, sectionnée par ses blessures, ouvrit sa bouche de minerai pour absorber ce déferlement de violence.

Et ce fut fait.

Treize trompettes inondèrent soudain de leur chant insolite les contrées détruites. Invisibles, irréelles, dissimulant les craquements d’agonie de la mère planète, la clameur fit vibrer la matière. Et la Lumière sortit du centre, rayonnant vers le monde entier.

C’était l’annonce de la Régénération par le feu.

Ils étaient sept à sortir, leurs ailes enflammées du feu sacré battant solennellement dans le lourd silence de la mort. Leurs corps étaient jeunes, faiblement vêtus. Et des centaines les suivirent.

Une pluie de feu et de sang les accueilli, saluant cette arrivée.


Les Angelikans étaient nés.




Celui portant la voix de la Volonté Dirigeante pris le nom d’Angelus, L’Oméga, guide spirituel et politique de la nation angelikane. Il décréta qu’ils vivraient dans l’Air, séparés des Gens du Sol. Et ainsi fut fait.


Usant de facultés alliantistes, ils développèrent une robotique assez perfectionnée pour satisfaire leur besoin vitaux sans devoir toucher la terre. Cette science leur permit de se développer rapidement.


Une fois entré en contact avec le reste de la galaxie, L’Oméga dévoila directement son but ultime, sa conviction fondamentale : le Bonheur Galactique.

Sa première étape initiatique fut le Sénat, qui lui apprit les responsabilités offertes par le pouvoir. Ensuite naquit l’Empire Arcien, qui lui enseigna le pragmatisme et la bienveillance à travers le despotisme. Enfin vint l’Empire des Sens, qui lui a déjà inculqué qu’il faut une riche philosophie pour guider un Empire à travers l’Histoire. Après se trouve l’Inconnu…

Histoire Politique

Le Sénat

Dès le début de la nouvelle ère, après la dernière apocalypse divine, Angelus lutta en faveur du bonheur galactique et de la démocratie. Ses discours emprunt d’une forte conviction en un idéal de galaxie meilleure, il participa aux élections du Sénat et les remporta, il devient l’un des 5 Sénateurs. Il s’engagea de toute son âme dans ce projet et fut un des Sénateurs les plus reconnus, avec Mablane. Il écrivit, conjointement avec Mablane, divers textes qui eurent l’approbation de la majorité après un vote.

Le changement

Alors qu’il ne faisait que discuter aimablement à la salle de détente avec son ennemie politique, Perlelune qui prônait un despotisme éclairé comme meilleur régime politique, celle-ci lui révéla son amour pour lui. Ebranlé, il découvrit que cet amour était réciproque. Dés lors, les deux amants furent déchirés par leurs convictions. Leurs cœurs s’aimaient tant mais leurs esprits étaient si peu compatibles… ==>La scène à la salle de détente

Perlelune prit la décision d’engager un combat à mort, seule solution pour mettre fin à cette torture que tout deux ressentait. La lutte fut acharnée, chacun voulant se libérer du supplice mental qu’il ressentait, mais n’osant tuer l’être aimé. Finalement, dans un éclair de lucidité, Angelus comprit que le despotisme éclairé était la meilleure solution pour le bonheur galactique. N’ayant plus de raison de rejeter leur amour, Perlelune et lui s’unirent dans l’amour et la conviction. ==>Emotions Conflictuelles

L’Empire Arcien

Angelus ayant changé de camp et étant propriétaire d’une grande partie du système 0, Perlelune et lui organisèrent un coup d’Etat, destituant le Sénat et proclamant l’Empire Arcien. Angelus devient le Représentissime, représentant de l’Alliance et Perlelune la Généralissime, représentante de la Fédération. L’Empire Arcien se disait avoir la même mission que le Sénat : le bonheur de la galaxie, mais devenait plus efficace et moins hypocrite que la démocratie. ==>Proclamation de l’Empire Arcien

Les commandants Vecna et Arès s’insurgèrent contre la place de Perlelune, qu’ils jugeaient indigne de Keeh, planète symbolique de la Fédération. Ainsi commença une longue guerre, Angelus et Perlelune affrontant les troupes de Vecna et d’Arès, deux puissants fédérés.

Autres discours : De l’hypocrisie de la démocratie

L’Empire des Sens

Les combats pour reprendre le reste du système 0 s’éternisaient et la guerre contre Arès (principalement) et Vecna tournaient lentement à leur avantage. Angelus décida de s’allier avec la coalition Red Tantra, coalition la plus puissante de la galaxie, afin de rendre le gouvernement fort et stopper cette guerre lassante. C’est ainsi que naquit l’Empire des Sens. Issu de la doctrine de la coalition Red Tantra, celui-ci prône la libération sexuelle et le plaisir comme la voie du bonheur galactique. ==>L’Empire des Sens

Autres discours : De l’inconscient et de l’Empire des Sens