La scène à la salle de détente

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Auteur : Perlelune


23/06 ETU 23:02

  • Perlelune se saisit d'un verre, et n'eut pas la chance de Sylvania, ses yeux s'emplirent de larmes*


-Le souvenir...


  • dans sa tête passaient des émotions multiple, le souvenir est la source de toutes émotion ou presque *


-Père.... marmonna t'elle, pas maintenant, pourquoi vos rêve de pouvoir bénéfique me poursuivent t'ils... Ce n'est pas mon combat... Si cela l'est en fait... Je me suis persuadée que je me battait en votre mémoire, c'était vrai, mais je me bat aussi selon mes prpres convictions!


A toutes et à tous, je l'annonce, l'heure de la révélation est arrivée! Que l'univers sache que moi Perlelune, suit la fille recconue De Primarque, ancien généralissime de ce monde, despote bienveillant, combattant de la foi violente ultréme, dont l'esprit vogue sur Keeh, mon lieu de naissance!


Sachez que je me battrai en son nom, comme en le mien, et que ses idéaux sont pour la plupart les miens. Que le monbde tremble devant la colére de la fille de Primarque le déchu, que la galaxie se prépare, je suis éveillée !


  • La commandante, les yeux embués de larmes se tourna devant le commandeur L'angélus. Commandeur, le destin m'à fait signe, ce n'est point une femme qui devra se tenir à mes cotés, je vous aime.*


Auteur : Sylvania


23/06 ETU 23:19

Surprise par ses propos, Sylvania ne reconnaissait plus son amie:


-tu est sure de ne pas faire une erreur ?? Et thanatos dans tout cela ??


-Il est des chemins qu'on emprunte au hasard, celui ci, j'en suis sure...


Et ce fut au tour de Perlelune de sourire, révelant une beauté forgée par le combats et la tristesse: on se rendait compte qu'elle etait beaucoup plus jeune qu'elle n'y paraissait, peut etre meme plus jeune que Sylvania...


Lyra regarda encore son amie avec hébétement, puis compris finalement qu'elle ne pouvait aller contre l'obstination de sa jeune amie, et surtout pas contre l'amour:


après tout, elle aussi aimai une personne, en secret...


Prenant son amie dans ses bras, Lyra lui dit :


-C'est fantastique que tu ai changée a ce point, il n'a que quelques années, tu marchais a peine et maintenant, te voila si belle, et amoureuse !!!


a ce moment la un commandant, ayant bu une des boissons de l'Angélus se mit debout puis cria:


"PWETTT !!!"


Les deux amies se regarderent, puis éclatèrent de rire...


Elles seules avaient compris la bénédiction de Dieu a ce moment la...




Auteur : Angelus L Oméga


23/06 ETU 23:38

Son regard se brouilla quand Perlelune lui fit sa déclaration. Sa respiration se coupa, son sang se figea. Bien que son corps fût pétrifié, son cerveau carburait. Quoi ? Que cela signifie-t-il ? Est-ce une technique pour affaiblir l’autre camp ? Non, c’est indigne d’elle…

Il la regarda, son visage angélique, son regard déterminé, son ardeur à se battre pour ses idéaux transparaissant de sa noble posture. Finalement, ils avaient beaucoup de points communs… Alors un sentiment inconnu le gagna, comme un poison se distillant dans l’esprit. Il s’échauffait. Tout son corps tremblait de la puissance de ce sentiment mystérieux, son esprit s’envolait par la force qui l’envahissait. Son âme atteint un niveau de l’existence nouveau, qu’il n’avait jamais imaginé possible. Chaque parcelle de lui-même était transformée sans qu’il puisse émettre la moindre résistance.

Que lui arrivait-il ?


Son regard tomba sur le visage de Perlelune.

Il comprit.

Son esprit explosa.


L’Amour, notion inexplicable quand on ne l’a pas vécue.


Dans cette petite pièce minable, un événement grandiose venait de se produire.


Une immense problème se posait maintenant et allait hanter Angelus.


Il faillit glisser et tomber à terre avant de se reprendre, et d’une voix plus tourmentée qu’aucun orifice auditif n’en a jamais entendu, il dit :


"Ô Volonté Dirigeante, pourquoi m’infliger pareil supplice ?


Perlelune, ma perle, je suis détruit. J’ai découvert des horizons fabuleux aux milles promesses, mais je suis forcé à en rester au loin. Je t’aime d’un amour capable de renverser la galaxie, mais notre amour est impossible.


Il lui fallut un moment pour continuer. Sa voix se brisa plusieurs fois.


Nos idéaux ne peuvent vivre ensemble, côte à côte, notre vision de la galaxie est condamnée à s’opposer et à nous éloigner.


Je ne peux le supporter.


Ses yeux s’assombrirent, il fut comme mort. "