Nirvana

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Mata Hari - 17 +

Mata Hari et Al-Kashi se promenaient, comme à leur habitude, main dans la main sur les plages d’Arabia.

Ils étaient au faite de leur gloire, ils jouissaient du plus pur bonheur galactique, ensemble.

Les Reds T, leurs fidèles compagnons de route, maîtrisaient la Galaxie, pour le plus grand bonheur de ses habitants. L’Empereur Arcien, Angelus L Oméga, s’était intégré brillamment à l’équipe, et il menait sans cesse l’Empire des Sens vers de nouvelles victoires.

Ils étaient fiers de leur œuvre commune. Mata Hari savourait le bonheur d’avoir contribué au sauvetage du Cerveau Firu, d’avoir assisté de nombreux commandants dans le besoin, d’avoir développé le tutorat, et d’avoir soutenu de nombreux projets créatifs d’amusements galactiques.

L’Izakaya tournait également à plein régime, grâce au travail de Solon, Grabeuh et Chiana. Ses nuits de fête étaient renommées jusqu’à la Galaxie Espérance.

La plus grande fierté de Mata Hari était son fils adoptif, Chevrozer, qui avait su adoucir la belle et démoniaque Thanatos.

Elle pensait à tous ceux, qui avaient œuvré ou oeuvraient encore dans l’ombre pour l’éveil de la Galaxie, son conseiller juridique et son conseiller économique privés les premiers.

Le couple impérial, plongé dans une rêverie commune, s’allongea sur le doux sable d’Arabia.

Enlacés tendrement, ils reproduirent ces gestes, mille fois échangés, de communion tantrique. Portés par un Amour véritable, leurs corps entraient peu à peu en fusion, jusqu’à ne faire qu’un seul. Plongés dans l’extase du neuvième palier tantrique, ayant atteint le Nirvana, ils sentirent leurs chairs et leurs âmes s’unir jusqu’à disparaître…

Al-Kashi - 17 +

On voyait dans les yeux d'Al-Kashi, un profond regard qui tentait en veine de fixer celui de sa femme, Mata Hari. Celui allait sombrer dans l'infinie des pupilles de la belle... Perdu dans un tourbillon de bonheur, celui-ci tombait progressivement, jusqu'à être entièrement en Mata. Encore un soir où les étoiles étincelaient, illuminant la douceur de la peau de l'Impératrice...

Ferme et stricte jusqu'ici, menant ses hommes lui-même au front, ne laissant aucun répis à ses ennemis, et aidant ses alliés du mieux qu'il pouvait, cette fois-ci il était piégé. Le Maréchal d'une armée aujourd'hui complètement démentlée, mathématicien dénué d'inspiration, il était devenu un homme heureux, accomplit, et aimant éperdument sa femme.

Depuis sa naissance il aura souvent participé aux différents mouvements galactiques, menant sa coalition et ses amis au pouvoir. Il aura peut-être gêné les meilleurs, dissuadé de très bons, et admirés les moins actifs, mais le gouvernement qu'il aura aquis aura été le meilleur, imprenable et très puissant. Souvent assaillis d'insultes et de remarques en tous genres, il aura su persévérer, même affligé de lourdes entailles à travers le corps.

Bon stratège et diplomate assez spécial, il remet son uniforme, et laisse la place aux suivants. Il est temps de rejoindre Mata Hari, pour cette ultime soirée d'amour, entrelacées jusqu'à leur fin commune.