Les Sermons de l'Abbé

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Pendant toute la durée du mois qui suivit l'apocalypse divine, l'abbé Ramouflon, alors seul Ultremiste déclaré avait pour mission de répandre le message ultremiste aux confins de la galaxie . A l'aide de ses hackers d'élite, il était parvenu à controler l'ecran géant de l'assemblée galactique lui permettant ainsi de retransmettre ses fameux sermons ultrémiste à l'ensemble des commandants médusés . Les services de protection informatique de Newdeun furent finalement renforcer afin d'eviter de tels phénomème . les sermons ne furent donc plus diffusés à l'assemblée mais leur impact continue d'influencer les esprits .''


Sermon N°1

Ce jour la ,les commandants s'empêtraient une fois de plus dans des discutions bassement matérialistes ; on parlait alliance , achat ,corruption , on ruminait ses vielles rancunes les marchands commentaient fiévreusement des chiffres et les courbes défilant devant eux sur le gigantesque écran de l’assemblée . Soudain les ineptes symboles de la décadence humaine inscrit sur celui ci ce dissipèrent pour laisser place à une image d’abord floue puis très nette de l’Abbé Ramouflon . Il était debout sur un pupitre en bois finement sculpté son regard distant semblait s’attarder sur un vitrail représentant Ultremis en train de se jeter avec son vaisseau chargé d’explosifs sur sa chère planète Vercors alors aux mains d’un ridicule chef indien . Enfin il ce tourna vers la camera et déclara :


« En cette sainte journée de dimanche , je vous invite à vous recueillir pieusement ,à laisser vos affaires de côté et à écouter les sages paroles des grands noms de l’ultrémisme . Désormais ,il en sera ainsi chaque dimanche . »


L’Abbé se racla la gorge et déclara de sa voie de ténor

« Lecture de la lettre d’Ultrémis aux pacifistes : « bandes de chèvres !!! comme je le disais a votre pathétique chef Archinaze , il serait grand temps d’arrêter de regarder les mouches voler pour se consacrer a la véritable et seule vertu ultrème qui vous permettra d’atteindre la liberté absolue : la Grande Guerre Cathartique Ces autruches , cet amas de faiblards craignant la mort me donnent la nausée. …REVEILLEZ VOUS !!! je ferais de vous des hommes ! croyez ou mourrez ! »

monseigneur Ramouflon referma ensuite son Très Saint Livre de l’Ultrèmee et continua sur un ton fiévreux et colérique : Frères Ultremistes ,hommes décadents , qu’a voulu dire notre sage prophète dans cette lettre ? que cherche il a nous enseigner ? pourquoi cet homme remarquable voue il une telle haine a des individus qui - ne lui avaient jamais nuit - ne sont a première vue un danger pour personne Eh bien selon la pensée ultremiste ces gens la sont en réalité un danger pour la vraie nature humaine … Que sommes nous en vérité ? nous sommes des loups tout près a s’entre tuer ,nous sommes des prédateurs qui se nourrissent de frisson et d’épopées héroïques . ceux qui en ont fait l’expérience savent que l’on est jamais plus vivant que lorsque on met sa vie en jeu . Le risque voilà ce qui fait d’un homme un vrai vivant !!! De même , l’instinct de conservation qui est propre a l’animal doit être effacé de nos pensées afin d’élever notre âme jusque au plus haut degré de pureté et de liberté . Lorsque l’on s’est affranchi de l’idée de la mort ,la vie offre des possibilités gigantesque inaccessible a ceux qui vivent dans la crainte de celle ci . Ceux qui sont aimé de Dieu meurent jeunes !!! Ainsi on en arrive au paradoxe suivant ; préserver la vie s’est déjà la tuer , oublier la mort c’est vivre pleinement . Regardez vous : qu’entend on sur cette assemblée ? Des beaux discours des flatteries … Mais qui donc peut parler ici avec la liberté de ton qu’Ultremis a pu avoir en son temps ? voyez comme l’envie de vivre ou plutôt de « vivoter » vous inhibe !!! La Grande Guerre Cathartique dont parle Ultremis (qu’il soit bénit) c’est l’application en action de ces idées révolutionnaires . Vous pacifistes , êtes la négation de la vie humaine telle qu’elle devrait être . Vous pacifistes êtes les ennemis de la liberté et en plus , vous avez le culot de justifier votre nihilisme par des valeurs morales que vous avez fabriquées de toute pièce ! L’Ultremisme n’est pas un hymne a la violence , c’est un hymne a la vie !!!


Sermon N°2

Les hackers ultremistes de l’Abbé Ramouflon avaient bien fait leur travail ; car une nouvelle fois apparut sur l’écran géant de l’Assemblée le rude visage de l’ecclésiastique. On pouvait voir ses yeux d’un bleu glacial luire sous ses sourcils broussailleux les commandants présent restèrent un instant figés devant ce tableau. L’instant d’après, l’Abbé prit la parole :

« Luther répondait ainsi a ses nombreux détracteurs :


vous semblez croire qu'il existe un paradoxe entre le fait de devenir vraiment humain et celui d'être ultremiste . En verité l'ultremisme est le mouvement le plus humain qui soit , en reaffirmant la primauté de l'individu sur les contraintes de la societé l'ultremisme se pose en defenseur de l'energie et de la vitalité humaine, D'une force qui emane de nous seul et qui nous pousse a agir a creer a vivre de maniere entiere . l'ultremisme pousse a se realiser pleinement en tant qu'individu et suppose donc se liberer des contraintes imposées par la societé qui tendent a diminuer notre potentiel au nom du maintient de l'ordre . les loi physiques que dieu a creées sont les seules que nous acceptons , nous rejettons les odieux concepts d’egalité et de justice qui avillissent l’homme fort ceux-ci ont été crée de toutes pieces par le pouvoir afin de se maintenir en place et de se perperter . On ne s’accompli pas dans la societé que nous connaissons actuellement ou regne la tyranie de la médiocrité !!! Pour ces raisons l’ultremisme rejette ce que certain appelle le contrat social sorte de pacte tacite qui uni les individus au sein d’une meme societé Si dieu nous a crée libre s’est pour que nous le restions !!! Dieu aime la liberté pas l’égalité »


Sermon N°3

Lorsque l’écran de l’assemblée se brouilla une nouvelle fois ,les commandants présents se préparaient déjà a subir la prose virulente du fameux Abbé Ramouflon . le service informatique de l’abbé Ramouflon avait eux toutes les peines du monde a établir une connexion avec l’assemblée car de nombreux individus avaient essayé de le faire taire en renforçant le système de protection informatique préexistant . ceci expliquait l’heure tardive de cette apparition . Malheureusement ,suite a une interférence dans le programme l’assemblée fut stupéfaite de voir une femme bien en chair faire mijoter devant leurs yeux une tartifouette de sa spécialité . La Tartifouette pour les incultes est un plat typique ultremiste a base de topinambours et d’une sorte de fromage a l’odeur nauseabaude nommée «la fougne » La femme vantait les merites de cette recette lorsque l’image se brouilla a nouveau

Apres quelques instant qui parurent interminables le visage tuméfié de l’Abbé ramouflon apparut (la bosse sur les visage de l’Abbé suite au coup de bilboquet de la veille avait pris une étrange teinte verdâtre). Il prit enfin la parole :

Lecture de la lettre d’Ultrémis aux impérialistes : « Bande de poulpes ! vous vivez lâchement décrépit et replié sur votre empire !!! N’avez vous pas compris que le pouvoir n’a plus rien d’existant s’il n’est pas constamment remis en jeu . ceux qui depedent du pouvoir comme vos sujets dépendent de vos décision sont de la même espèce ; celle des faibles et des décadents ,des raclures degenerées !!! Le vrai bonheur s’atteint en construisant et pas en contemplant son œuvre »

Qu’a voulu dire le grand prophètes Ultremis par Le fait qu’un homme qui n’a que mépris pour les faibles puisse tenir un tel langage a propos des forts peut paraître surprenant au premier abord . Il n’en est rien !!! Il convient simplement de se mettre d’accord sur ce qu’Ultrémis (Que sont nom soit Beni jusqu'à la 207eme génération) entend par faible et par fort … Le fort n’est pas celui qui se trouve dans une situation de dominance sociale, économique ou politique par rapport au faible , le fort est celui dont la volonté tends vers le mieux ,le plus Par opposition le faible est celui dont la volonté première est de préserver les choses telle qu’elles sont . Le fort concois les choses en mouvement le faible ne voit que ce qui est . Bef le fort cherche a devenir tandis que le faible cherche a etre a maintenir Les imperialistes sont des individus qui ont d’abord été assez fort pour devenir puissants militairement et diplomatiquement puis ont succombés a la faiblesse des qu’ils ont atteints la plus haute marche . Des lors ils ont cherché a se maintenir a cette place . Ceux qui ont renoncé a progresser sont déjà mort !!! Régner sur un monde mort est la pire chose qui puise arriver a un ultremiste parvenu au pouvoir . L’ultremisme a donc besoin d’une résistance entre ses désirs et la realistion de ses désirs . l’adepte se réjouit de voir le monde lui faire opposition . Il a donc en ce sens besoin des imperialistes et de toute les force représentant l’ordre . Il en a conscience et agit en consequence .

Pris dans un ultrème élan poétique l’Abbé Ramouflon déclama de sa voix grave ce qui devait lui servir de conclusion C’est la marque et la loi du monde périssable Que rien de grand n’assied avec tranquillité, Sur un faite éternel sa fortune immuable


Sermon N°4

L'ecran geant se brouilla une nouvelle foi pour laisser place au visage severe de l'Abbé Ramouflon . l'abbé revenait a peine de sa lune de miel avec Ulina sur les cendres chaudes des anciennes planetes de la defunte coporation bleue le spectacle y etait vraiment epoustouflant !!! Il se mit aussitot a parler de sa voix grave distincte et sure de son impact sur les masses .

Mes freres ultremistes , avortons degenerés parabole de luther «devenir Ultremiste est comparable a un commandant qui celebrait son mariage . Il envoya ses serviteurs pour appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d'autres serviteurs dire aux invités : 'Voilà : mon repas est prêt, mes boeufs et mes bêtes grasses sont égorgés mes tartifouettes sont fondantes ; tout est prêt : venez au repas de noce.' Mais ils n'en tinrent aucun compte et s'en allèrent preparer une apocalypse en douce et comploter contre le monde entier; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent. Le commandant se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et brûla leur ville. Alors il dit à ses serviteurs : 'Le repas de noce est prêt, mais les invités n'en étaient pas dignes. Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les au repas de noce.' Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils rencontrèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives.

L'abbé entra pour voir les convives. Il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de noce, et lui dit : 'Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ?' L'autre garda le silence. Alors Ramouflon dit aux serviteurs : 'Jetez-le, pieds et poings liés, dehors dans les ténèbres ; là il y aura des pleurs et des grincements de dents.'

Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux. »