Eldorado

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Caïman Holding + 15


Système 0, Planète Terre, NY City, Manhattan, Caïman Tower, Etage 125, Bureau du P-DG

Dans son bureau surplombant Central Park, le P-DG reçoit son executive management. Tous les directeurs sont présents, pour cette réunion de la plus haute importance. Les actionnaires majoritaires, ainsi que les conseillers assistent également à ce Big Board.


Le Secrétaire Général : Monsieur le Président, tout est en ordre.

Le P-DG : Toutes nos parts ont été cédées ?

Le Directeur financier : Oui.

Le P-DG : Et l'impôt sur l'héritage ?

Le Directeur juridique : Le nécessaire a été fait, vos parts sont officiellement propriétés d'un fond d'investissement suisse. L'héritier sera donc à l'abri de l'IRS.

Le P-DG : Parfait. Et...mon golden parachute ? Vous savez très bien que si je ne pouvais continuer à mener le même train de vie, j'en mourrais...

Le Directeur financier : Vos stock-options ont été vendues, ce qui vous assure un petit matelas financier de quelques dizaines de milliards.

Le P-DG : A mon nom ?

Le Directeur financier : A votre nom.

Le P-DG : Et le patrimoine ?

Le Directeur financier : Vous ne récupérez que les appartements de Manhattan, le duplex de Kensington, ainsi qu'un modeste hôtel particulier sur l'Ile Saint Louis.

Le P-DG : C'est tout ???

Le Directeur financier : Ah, j'oubliais votre propriété des Iles Caïman.

Le P-DG : Très bien.

Le Directeur juridique : Il y a juste un détail...

Le P-DG : Oui ?

Le Directeur juridique : Un mandat d'arrêt a été déposé contre vous ?

Le P-DG : Les malotrus. Et, quels sont les chefs d'accusation ?

Le Directeur juridique : Oh ! Rien de bien grave, vous savez, ils pinaillent et cherchent le leem détourné. Que ce soit l'AMF de ces frenchies ou le SEC des ricains, ils font tout pour tourmenter l'honnête citoyen lambda. Une honte, vous dis-je ! Une HON-TE ! Et quand je pense à pauvre mère qui...

Le P-DG : Allez-y continuez, je paye déjà assez d'impôts pour payer les soins palliatifs de votre mère pour que vous vous lamentiez sur son sort en ma présence.

Le Directeur juridique : Vous êtes accusés de détournement de fonds, corruption, lobbying, abus de confiance, abus de biens sociaux, abus de position dominante (tiens tiens, le Sherman Act, on l'attendait celui-là), blanchiment de capitaux, apposition frauduleuse de chèque, diffamation, concurrence déloyale, délit d'initié, entraves à la liberté des enchères, entrave à l'activité économique, extorsion de signature, faux témoignage, interception ou détournement de correspondances téléphoniques, faux passeport, défaut de versement de pension alimentaire, chantage, pression sur la justice, destruction de scellés, agiotage...

Le P-DG : Vous avez oublié le financement illégal de campagnes électorales, non ?

Le Directeur financier : Ah...C'est exact Monsieur le Président.

Le Directeur juridique : Je connais le procureur de vue et le Juge est un vieil ami...

Le P-DG : Vous me rassurez, je me voyais déjà verser de ma propre poche quelques billets à ces...à ces...(mine de dégoût)...à ces fonctionnaires (articula-t-il dans un hoquet d'indignation)

Le Secrétaire Général : Monsieur le Président, le communiqué est prêt.




Communiqué Officiel du Secrétariat Général de la Caïman Holding


Mesdames, Messieurs,

Voilà presque trois mois, la Caïman Holding (http://apocalypsis.free.fr/histoire/index.php?title=Ca%C3%AFman_Holding ) voyait le jour, dans l'archipel des Iles Caïmans. D'abord simple fond d'investissement, elle devient rapidement un holding pesant bien plus qu'une centaine de milliards.

Après avoir investi dans les secteurs de l'énergie et de l'armement, alors en pleine expansion, elle réunit les fonds nécessaire pour ouvrir la première Banque Galactique : la Caïman Investments Bank (http://apocalypsis.free.fr/histoire/index.php?title=The_Ca%C3%AFman_Investments_Bank) .

Le Glass-Steagall Act n'entrant pas dans la juridiction des Iles Caïmans, elle fut à la fois une banque de dépôts, mais aussi d'investissement. La Caïman Bank fut en quelque sorte le début d'une saga qui plaça la Caïman Holding dans le trio de tête en terme de richesse. Conscient de sa position "favorisée", le Cabinet d'Aide au Développement présenta le Development Aid Fund (http://apocalypsis.free.fr/histoire/index.php?title=The_Development_Aid_Fund) à la Direction Générale qui donna immédiatement le feu vert. Pendant de longues semaines, la Caïman Holding se consacra à ses clients, et à ses placements.

Ce n'est que lorsqu'une OPA fut lancée contre elle qu'elle se résolu à rejoindre d'abord l'Empire des Sens, puis les Reds T, avec qui elle entretenait déjà des relations privilégiée. Des budgets incommensurables furent débloqués, ce fut la politisation de la Caïman Holding. N'étant plus en besoin de financement, les activités de la Caïman Investments Bank cessèrent.

Le Président-Directeur Général, après mûre réflexion, s'est décidé à prendre sa retraite, loin des affaires, loin des turpitudes des conflits, et surtout, loin du fisc. Il sera joignable sur la Messagerie Neutro-Systémique.

Nous souhaitons à tous les jeunes entrepreneurs succès et prospérité dans leurs affaires. Vous plus de conseils, nous vous invitons à consulter le cours sur le commerce dispensé dans le cadre de l'école de la Lune Blanche (http://www.apocalypsis.org/0/assemblee/viewtopic.php?id=3032&forumpage=4)


Bonne continuation à toutes et à tous.

Cordialement, Le Secrétariat Général.



Prière, remerciements, et formalités d'usage.


Von Hayek qui êtes au Cieux, Que ton Nom soit adulé, Que tes idées triomphent, dans les PME comme sur Leem. Donne nous les profits d'aujourd'hui, qui feront les investissements de demain, et les emplois d'après-demain. Pardonne-nous notre sentimentalisme, Comme nous pardonnons aussi les keynésiens. Et ne nous soumets pas à la tentation de l'humanisme, Mais délivre-nous des communistes.





Merci à vous, Sweet pequeña Mata, et Al-Cachou, qui avez d'ores et déjà rejoint le Nirvana,

Merci à toi Angelus, pour ton soutien quotidien,

Merci à toi, Nathos adorée, pour ses petits câlinous pleins de tendresse,

Merci à toi, Agnelito, qui fut plus qu'un frère,

Merci à toi, Chiana, ma fille...

Merci à toi, Sayya, mon autre fille... (Gotferdom, qu'ai-je fait pour engendrer une telle descendance...)

Merci à toi, Solon, fidèle allié et Grand Chambellan,

Merci à vous, Chevro, Chil, Néo, Straken, Nathaniel, Médée.

Merci à Mac Po, digné héritier de la lignée des Mac.

Merci à l'Epirote, pour sa présence et sa prose remarquable.


Merci également à Amduscias, Océan, au Clan Del Sol'Enys (à qui nous souhaitons d'agréables pérégrinations galactiques), à la Descente de Lit (copyrignt Chiana) aka Vecna.

Merci à la "résistance", pour nous avoir fait sourire, rire même parfois et à Thot, pour son investissement de tous les jours auprès de la Lune Blanche.



Pour que vive la Liberté, Pour que triomphe le Plaisir... Vive les Reds T, vive l'Empire des Sens, Vive l'hégémonie tantrique !

Hasta luego, gringos !