Charte de l'Organisation des Peuples Unis

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

La Charte de l'Organisation des Peuples Unis a été écrite par Mablane, le fondateur de l'OPU, le 17/06/06. Elle régissait en 11 articles toute la structure, les idéaux, les fonctions et les vocations de l'Organisation des Peuples Unis...

Préambule

Les Membres de l’Organisation des Peuples Unis s’engagent

- à préserver les générations futures du fléau de la guerre,

- à proclamer à nouveau notre foi dans les droits fondamentaux, la dignité et l’égalité des commandants et de leurs peuples,

- à créer les conditions nécessaires au maintien de la justice et du respect des obligations nées des traités et autres sources du droit interplanétaire,

- à favoriser l’entraide et la solidarité interplanétaire dans une liberté plus grande,


Et à leurs fins

- à pratiquer la tolérance, à vivre en paix l'un avec l'autre dans un esprit de bon voisinage

- à unir nos forces pour maintenir la paix et la sécurité interplanétaire

- à accepter des principes et instituer des méthodes garantissant qu'il ne sera pas fait usage de la force des armes, sauf dans l'intérêt commun,

- à recourir aux institutions interplanétaires et aux donations humanitaires pour favoriser l’égalité économique et sociale de tous les peuples.

Article I

Les buts de l'Organisation des Peuples Unies sont les suivants :

- Maintenir la paix et la sécurité interplanétaire et à cette fin : prendre des mesures collectives efficaces en vue de prévenir et d'écarter les menaces à la paix, et réaliser, par des moyens pacifiques, l'ajustement ou le règlement de différends ou de situations, de caractère interplanétaire, susceptibles de mener à une rupture de la paix;

- Développer entre les commandants des relations amicales fondées sur le respect du principe de l'égalité de droits des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes, et prendre toutes autres mesures propres à consolider la paix de la galaxie;

- Réaliser la coopération interplanétaire en résolvant les problèmes d'ordre économique, social, intellectuel ou humanitaire, en développant et en encourageant le respect des droits de l'homme et des libertés et droits fondamentaux pour tous ;

- Etre un centre où s'harmonisent les efforts des peuples vers ces fins communes.


Article II

L'Organisation des Peuples Unies et ses Membres, dans la poursuite des buts énoncés à l'Article 1, doivent agir conformément aux principes suivants :

- L'Organisation est fondée sur le principe de l'égalité souveraine de tous ses Membres.

- Les Membres de l'Organisation, afin d'assurer à tous la jouissance des droits et avantages résultant de leur qualité de Membre, doivent remplir de bonne foi les obligations qu'ils ont assumées aux termes de la présente Charte.

- Les Membres s’engagent à appliquer les décisions des différents organes et à contribuer à l’entretient de l’armée commune à l’Organisation : L’armée des Vaisseaux Bleus.

- Les Membres de l'Organisation règlent leurs différends par des moyens pacifiques, de telle manière que la paix et la sécurité ainsi que la justice ne soient pas mises en danger.

- Les Membres de l'Organisation s'abstiennent, dans leurs relations interplanétaires, de recourir à la menace ou à l'emploi de la force.

- Les Membres de l'Organisation donnent à celle-ci pleine assistance dans toute action entreprise par elle conformément aux dispositions de la présente Charte et s'abstiennent de prêter assistance à un commandant contre lequel l'Organisation entreprend une action préventive ou coercitive.

- L'Organisation fait en sorte que les commandants non-Membres agissent conformément à ces principes dans la mesure nécessaire au maintien de la paix et de la sécurité interplanétaire.

- L’Organisation n’intervient dans des affaires qui relèvent essentiellement de la compétence d’un commandant.


Article III

Les Membres

Sont Membres de l’Organisation des Peuples Unis tous les commandants qui signent la présente Charte, et qui s’engagent à la respecter point par point.

L'admission comme Membres de l’Organisation remplissant ces conditions se fait par décision du Bureau de Recrutement, composé de tous les Membres admis ultérieurement.

Si un Membre de l'Organisation enfreint de manière persistante les principes énoncé dans la présente Charte, il peut être exclu temporairement ou définitivement de l'Organisation sur la demande de la majorité des autres Membres.

L’exclusion d’un Membre entraîne l’interdiction de l’exercice des droits et privilèges inhérents à sa qualité de Membre. L’exercice de ces droits et privilèges peut être rétabli lors de la réintégration de ce Membre, sur la demande de la majorité des autres Membres.


Article IV

Les Organes et les Postes rattachés

Il est créé comme organes principaux de l'Organisation des Peuples Unis : un Conseil de Sécurité, un Comité des Relations Diplomatiques, un Conseil de Tutelle, une Cour Interplanétaire de Justice, une Organisation Galactique du Commerce, et un Service d’Espionnage.

Chaque Organe possède respectivement ces postes spécifiques :

- le "Macro-Diplomate" qui est chargé principalement de représenter activement l'OPU devant l'assemblée galactique ;

- le "Micro-diplomate" qui doit prendre contact personnellement avec des commandants, pour entretenir des relations amicales avec certains d'entre eux dans différents domaines ;

- L'Organisateur de l'aide au développement, qui doit recenser les commandants devant être protégés et aidés, et décider de la teneur de l'aide apportée ( ressources, planètes, vaisseaux...) ;

- Le juge qui doit veiller au bon déroulement et à la légalité de tout ce qui se passe. Il joue ainsi le rôle de la police en surveillant voire espionnant les autres membres de l'OPU ( pour vérifier qu'ils y sont bien fidèles); de la douane en surveillant les transactions; et du médiateur en réglant les litiges pacifiquement.

Les organes subsidiaires qui se révéleraient nécessaires pourront être créés conformément à la présente Charte.

Chaque Membre à l’accès à ses organes principaux et subsidiaires dans des conditions égales, à toutes les fonctions. Chaque peut obtenir, s’il le souhaite, l’un des postes définis ci-dessus.

Article V

Le Conseil de Sécurité

Le Conseil de Sécurité a la principale vocation de fixer la politique de l’Organisation, conformément aux buts et aux principes de celle-ci répertoriés dans la présente Charte.

Il s’occupe ainsi de maintenir la paix et la sécurité interplanétaire, en assurant une action rapide et efficace, et en préférant les agissements d’ordre diplomatique à ceux d’ordre militaire.

Lorsque que l’existence d'une menace contre la paix, d'une rupture de la paix ou d'un acte d'agression est constatée, conformément à l’article 6, c’est au Conseil de Sécurité de commander l’action éventuelle de l’armée des Vaisseaux Bleus.


Article VI

Action en cas de menace contre la paix, de rupture de la paix, d'acte d'agression ou de non-respect des Droits Fondamentaux.

Les parties à tout différend dont la prolongation est susceptible de menacer le maintien de la paix et de la sécurité interplanétaire, ainsi que les Droits Fondamentaux de chacun, doivent en rechercher la solution, avant tout, par voie de négociation, d'enquête, de conciliation, d'arbitrage, de règlement judiciaire, de recours aux organismes, aux accords, au Bureau des Méditations, ou par d'autres moyens pacifiques de leur choix.

Tout commandant, Membre de l'Organisation ou non, peut attirer l'attention de l’Organisation des Peuples Unis sur tout différend auquel il est partie, pourvu qu'il accepte préalablement, aux fins de ce différend, les obligations de règlement pacifique prévues dans la présente Charte.

Lorsque l’Organisation constate l'existence inévitable d'une rupture de la paix, d'un acte d'agression ou d‘un non-respect des Droits Fondamentaux de chacun, celle-ci peut déclencher des plans militaires afin d’empêcher la situation de s'aggraver.


Article VII

Le Conseil de Tutelle

Le Conseil de Tutelle est composé de tous les Membres de l’Organisation.

Ce Conseil a le devoir d’aider et protéger les commandants placés sous un régime de Tutelle. Ces aides peuvent être d’ordres économiques, territoriales, diplomatiques, instructives ou militaires, conformément dans ce dernier cas à l’article 5 et 6 de la présente Charte.

Tout commandant, Membre de l'Organisation ou non, peut demander à être placé sous un régime de Tutelle, pourvu qu'il accepte préalablement les obligations de règlement pacifique prévues dans la présente Charte.


Article VIII

La Cour Interplanétaire de Justice

La Cour Interplanétaire de Justice est composé de tous les Membres de l’Organisation.

Elle a le devoir de régler diplomatiquement et pacifiquement les litiges entre les commandants; et veille au respect de la Charte et des décisions de l'Organisation. La Cour a le pouvoir de sanctionner les crimes et abus d'ordres commerciaux, politiques, militaires, et de non-respect des Droit Fondamentaux.

Tout commandant, Membre de l'Organisation ou non, peut attirer l'attention de La Cour Interplanétaire de Justice sur tout litige auquel il est partie, pourvu qu'il accepte préalablement les obligations de règlement pacifique prévues dans la présente Charte.


Article IX

Le Comité des Relations Diplomatiques

Le Comité des Relations Diplomatiques est composé de tous les Membres de l’Organisation.

Ce Comité doit favoriser l'entretien des relations diplomatiques, afin d'obtenir de meilleurs appuis extérieurs, et d'organiser des campagnes de recrutement éventuelles.

Ce Comité est chargé de répertorier tous les commandants et les coalitions avec lesquelles l’Organisation est liée par une alliance ou une entente quelconque..

Article X

L’Organisation Galactique du Commerce

L’Organisation Galactique du Commerce est composé de tous les Membres de l’Organisation, en particulier des représentants de la Guilde.

Cette Organisation s’occupe principalement des transactions commerciales entre les commandants, Membres ou non de l’Organisation.

Elle a aussi le devoir de suivre le cours des prix de la Contrebande, afin de tirer le meilleur profit possible, dans le but d’élever le niveau de vie et de développement de la Galaxie.


Article XI

Le Service d’Espionnage

Le Service d’Espionnage est composé de tous les Membres de l’Organisation, en particulier des représentants de l’Alliance.

Ce Service à la vocation d’espionner les commandants, Membre de l’Organisation ou non, pour obtenir des informations et des données, afin de mieux connaître les puissances extérieures.

Il sert également à enrichir la Carte Galactique Officielle et le niveau scientifique des représentants de l’Alliance.