Caleb Wollstonecraft

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Voir aussi l'Ïsle

Biographie En construction

Jeunesse insouciante

Caleb Wollstonecraft, fils de Mary Wollstonecraft romancière libérée et de William Godwin, célèbre théorisien sociale et précurseur de le pensée paléo-anarchiste. Le petit Caleb est né dans le doux village de Brigadoone en Suddrestte. Son père, grand voyageur entreprit différents voyages interplanètaires qui le conduisit aux limites connus. Le petit Caleb à l'âge de huit ans décida de l'accompagner malgré les désaccords de l'ensemble de la communauté. (...)

Voyages d'avec son père

L'espace n'étant pas un endroit de tout repos. Les premiers temps furent l'époque de la découverte, de la formation à la philosophie et au science, des rencontres exotiques. William Godwin lui apprit tout ce qu'il savait également sur l'histoire paléolithique et sur la manière de se remettre en question. Les différentes personnes que William et Caleb rencontrait au cours de son voyage apporta de l'eau colorée à son moulin curieux.

Un jour, pourtant, un croiseur sombre et silencieux les aborda sans crier gare. La bataille fut rude et par seul une ruse de William Godwin, les deux vaisseaux se séparèrent et se perdirent dans un champ de glace d'une nébuleuse. Mais le petit Caleb fut capturé. Le père passa 10 ans à la recherche de son fils. (...)

De garçon à l'homme

Quand il le retrouva, Caleb était devenue le capitaine d'une troupe de pirate intergalactique. Il lui raconta sa captivité. Les pirates l'avaient amené devant leur capitaine. Le capitaine Cobra Robert's qui ne laisse jamais de survivant. Mais le bagou de Caleb l'étonna et il lui proposa d'être à son service, il pourrait toujours le tuer le lendemain. Cela dura 5 ans puis le vieux pirate suffisemment riche lui dit qu'il se retirait et lui légua le commandement et son nom.

Caleb modifia quelque peu la façon de procéder de la piraterie. Et le Pirate Robert's devint le premier pirate à avoir de bonne manière et en laissant toujours une chance à ceux qu'il pillait de repartir vivant. Il fut tout autant pourchasser et moins craint, car certaines autorités se sentaient que plus de raison pour pourchasser un pirate plus compatissant mais il en repartait aussi riche et surtout toujours libre. Car Caleb avait hérité de la ruse de son père et il fut même un temps surnommé le "rusé".

Les aventures de l'équipage du rusé font encore le tour des plus populaires tavernes de la galaxie.

Certains commandants tentèrent de le rallier à leur cause, mais ne reçurent jamais de réponse.

Sa nouvelle position faite, il se mit en devoir de recontacter ses parents. C'est ainsi que Le jeune Caleb et son père se retrouvèrent sur un comptoir intergalactique.

La rencontre fut mémorable. Au lieu de rentrer directement sur l'Ïle, ils discutèrent pendant des heures et des heures dans le bouigue puis dans le quartier. un quartier peu enclin à la sécurité qui faillit, une fois de plus les séparer, mais leur ruse et leur dextérité, les sauva. Ainsi que la bonne fortune qui mit sur le route les compagnons de Caleb.

Ils fuirent tous ensemble pourchassés par une mafia locale...

Le retour à la maison

Son père lui proposa de rentrer à la maison. Ce que Caleb approuva et emmenna toute sa troupe avec. Certains vivent d'ailleurs encore sur une des nombreuses îles de la planète. Caleb et ses compagnons n'abandonnèrent jamais vraiment l'appel du large et dès qu'ils le peuvent repartent à l'aventure.

Mais sur la planète, on lui enseigna d'autres choses qu'il n'avait pus apprendre. le lien avec la planète en est une exemple.

Les natifs de l'Ïle ont en effet un rapport direct avec la planète qu'ils considèrent comme leur mère, les étoiles étant les grands mères.

Un rituel opéré par les shamans font prendre conscience à tout enfant qu'il fait parti d'un tout vivant.

Caleb redévouvrit sa culture et sa planète et en retomba amoureux. (Cela fait douze ans que Caleb est de retour)

Histoire de famille

Il redécouvrit également un frère et un ami d'enfance. Ils décidèrent de composer une famille à eux trois.

Le frère, Manoï, était déjà tombé en amour de la tendre Hnaën'. Ils lui firent la cour et gagnèrent son coeur.

La fougueuse, Demedia, fut une tout autre paire de manche. Caleb l'avait rencontré sur la planète Musa , voisine de l'Ïle où certaines troupes de nomades survivent parfois par des rixes. La rencontre fut détonnante, et digne d'un combat homérique, les deux futurs amants s'affrontèrent. Déjà sous le charme, Caleb, la nargua en lui volant son écharpe et fuit à cheval. Une course poursuite s'engagea dans le désert des carpates. Une semaine plus tard, ils ressortaient tous deux à moitié mort de soifs mais complètement amoureux. Elle eut du mal à accepter et se faire accepter du reste de la famille, mais l'amour et la patience de Caleb eurent raison de leur retenue.

La petite Illiaë arriva très tard dans la famille. L'ami d'enfance, Vadomy, à présent frère de Caleb et Manoï, était un bothan envoyé sur une planète, à l'époque sous le joug du commandant Tirax. Il sauva le bout d'chou d'un marché aux esclaves et l'emmena dans sa famille. Le soir même, elle faisait déjà partit de la famille.


De cette famille est né un petit garçon du nom d'Ewill. Bien sûr comme le veut la coutume, il pourra lui même se choisir un autre nom s'il celui-ci ne lui convient plus.

La maturité

Quand il fallut un représentant au sénat galactique, le peuple Héllénique se tourna naturellement vers ce bourlingueur galactique dont la connaissance des autres diversités spatiales n'étaient plus à douter.

Son respect de la vie et sa grande force diplomatique le fit découvert par le commandant Mansfled qui l'invita à se joindre à la corporation démocrate.

Caleb tente toujours de résonner les commandants à plus de maturité et de compassion. Son pacifisme et sa tolérance exarcerbé lui vaut parfois quelques silences au sein du sénat.

Depuis quelques temps, Caleb se sent surchargé de travail par toutes ces responsabilités. Il est peu présent au sénat mais continue à suivre les débats auquel il n'arrive plus à participer.


De droite à gauche, debout : Vadomy, Caleb, Demedia, Illaë Assis : Manoï, Ewyll, Hnaën'




la mort de Caleb Wollstonecraft

Le sort de Caleb Wollstonecraft se céla au abord de la planète officiel de la corporation démocrate ou privé de tout énergie dans sa corvette, il disparu mystèrieusement. Seul un scientifique du nom d'Acanith avait une certaine théorie là-dessus. Selon laquelle, le sort des Hélènes sont liés à leur planète mère. La planète pour se défendre de le l'orage magnétique a rappellé toute l'énergie de ses natifs et ils se sont tous fondus en une seul masse fait de feuille et de pierre. L'énergie de Caleb aurait rallier sa planète, laissant son cokpit vide.