Table des Négociations

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Cela faisait maintenant un bon bout de temps que l'Assemblée vivait au rythme des quelques rumeurs qui filtraient quant à l'issue des combats opposant le Grand Pôpe et les Brigades Internationales, et, au vu de l'agitation du lieu, peu de commandants se rendirent compte de l'étrange manège entamé par l'humanoïde encapuchonné connu sous l'appellation (d'origine contrôlée, évidemment) d'Absurd_Jedi. Il courait frénétiquement dans les couloirs de l'auguste bâtisse, cherchant apparamment quelque objet à l'utilité douteuse, et on ne commença à lui porter quelque attention que lorsqu'il entreprit de transporter une table et des chaises, qu'il logea au centre de l'Assemblée, et au-dessus desquelles il suspendit une banderole proclamant "Table des négociations".

"Commandantes, Commandants, Pôpistes, Brigadistes, Mon Dictateur préféré, Monsieur son avocat le plus nu(l) de la Galaxie (à part son tutu en algues que sa tata Rodriguez lui envoie de Lisbonne en paquet fado), Mesdames et Messieurs les planqués, public chéri mon amour!... Bonjour ma colère, salut, ma rage, et mon courroux, coucou!

Il m'est récemment apparu, au vu de la fièvre guerrière qui embrase chaque jour un peu plus cette Assemblée, et embrume les esprits, même les plus clairvoyants et raisonnés, que la seule initiative sensée pour ramener la paix et l'ordre dans cette Galaxie ne pouvait venir que d'un esprit dérangé, débile et absurde (comme le mien, quoi!). Et c'est pourquoi j'ai pris cette initiative d'installer une table des négociations au milieu de l'Assemblée, avec l'espoir (fou) que les deux parties actuellement en conflit pourraient venir y discuter et négocier, dans un esprit plus constructifs que dans leurs récentes déclarations, où ils se bornent à s'invectiver à qui mieux mieux où à se rengorger de leurs victoires...

Comme l'ont si bien signalé nombre de commandants dans leurs discours, ceux qui veulent la démocratie (par exemple le Pôpe ou les Brigades) ne peuvent se permettre d'ignorer les autres camps (et leur rival) pour la constitution d'un tel gouvernement (ce qui serait, le cas échéant, un acte anti-démocratique...). Donc, quel que soit le vainqueur du conflit en cours, il devra un jour ou l'autre négocier même un tant soit peu avec ses anciens opposants: autant commencer dès maintenant (ce qui présente en plus l'avantage d'offrir une chance de terminer cette guerre autrement que dans un bain de sang, qui serait évidemment préjudiciable aux vaincus, mais encore plus aux populations de la Galaxie, et, plus grave encore, nuirait au commerce!).

Je propose donc que, si telle est leur volonté, les représentants (ou leurs envoyés, ou leurs doubles, ou encore leurs hologrammes...) des deux partis viennent s'asseoir à cette table pour entamer les discussions. J'en appelle donc aux Commandants Grand Pôpe, Janclodius, Mighty Goat et Grosalen: Give Peace a Chance (comme dirait Mister Caliban). Je propose que chacun de ces commandants puissent choisir de se faire accompagner par une personne de leur choix (ainsi on ne m'accusera pas d'avoir fait moi-même et de manière partiale ce "nouveau comité", m'étant contenté de citer les noms de ceux qui sont les plus engagés dans cette affaire, et leur laissant un choix quant à leurs représentants) pour les aider dans ces négociations.

Je demanderai également au reste des Commandants de ne pas intervenir inutilement au cours des débats qui pourraient avoir lieu autour de cette table, et ce pour garder aux discussions une certaine clarté (moi-même je n'interviendrais pas). Cependant, ce débat se tiendra en place publique, au centre de l'Assemblée, pour que tous puissent être témoins des efforts de bonne volonté de chacune des parties.

Pôpistes, Brigadistes: vous avez maintenant l'occasion de montrer à tous ce que vous valez vraiment, j'espère que vous saurez profiter de l'occasion."

Ayant ainsi ouvert la voie des négociations (du moins l'espérait-il), Absurd_Jedi regagna sa place au milieu des autres commandants, laissant la "Table des négociations" à la disposition des deux camps rivaux...