Seigneur Grimaldus

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher


De l'origine des Seigneurs

"Origine de la race des Seigneurs"

Il semblerait que les premiers contact humain/seigneur ait eu lieu dans une autres galaxie.

Les Seigneurs seraient arrivés dans des vaisseaux gigantesque,et leurs technologie aurait surpassé,et de loin,celle des humains,bien que ces derniers étaient plutot en avance.

Les seigneurs se seraient imposés par la force,mais aussi simplement en montrant leurs pouvoirs psychiques.

On raconte que l'un d'entre eux détourna une comète,ce pour éviter qu'elle ne s'écrase sur une planète,forgeant ainsi le mythe des Seigneurs. En effet,il semblerait que les Seigneurs,bien que très mystérieux,soient en fait une race d'humain,qui auraient été en contact avec,selon leurs dires,des dieux.

Les Seigneurs soignent leurs apparences.Cachant leur visage,évitant les contacts phisiques,leur étrange comportement entraine curiosité et crainte,leurs permettant d'asseoir chaque jour un peu plus leur pouvoir sur les humains qu'ils dominent.

Les Seigneurs sont visiblement dotés de technologies avancées,mais aussi d'une armée efficace,entrainée,et surtout fanatique. Aucun soldat n'a envie d'avoir à braver la colère de leur Seigneur.. Il semblerait aussi que les Seigneurs soient d'une sévérité et d'une autorité implacable: on raconte qu'il est témoin de voir 10 à 40% de la population d'une planète annihilée,et ce sur le simple doute d'une révolte.

Mais ce sont surtout des dirigeants nobles,puissants,zélés."



Tu es un Seigneur, mon Fils

¤¤¤Dans une galaxie très lointaine,Il y a 5000 ans ¤¤¤



"Réveille-toi,mon Fils.Tu es un Seigneur.Réveille-toi."

L'écho télépathique de la phrase finissait à peine de résonner dans la tête de Grimaldus qu'il ouvrit les yeux. Il était dans une grande salle blanche,reposant sur une table d'un métal inconnu d'une couleur gris-bleuté.

Le Seigneur s'affola,et essaya de se lever.Il se rendit alors compte qu'il était attaché.Son corps,encore jeune,n'était pas très musclé,et grimaldus se rendit bientot compte que seul ses pouvoirs pouvaient le sauver.

Mais il avait comme un blocage.Quelque chose dans l'air semblait l'empecher de libérer son esprit des contraintes phisiques habituelles.

(Que se passe t-il? qu'est-ce que je fais là ? je ne me rappelle rien..)

Ses pensées furent interrompus par des voix,venant du couloir amenant à la cellule où il était emprisonné. Le jeune Seigneur,en se concentrant,put en capter quelques bribes..

"Jeune...Premier capturé...Du Crhysidium a été utilisé en très grande quantité..comme pour les psykers..pour ses pouvoirs...Encore faible...et endormi.." "Etes-vous sur qu'il est innofensif?" "La dose donnée aurait décimé une ville entière..Si elle ne l'endort pas.."

Le reste de la discussion fut couvert par le bruit de la serrure électronique.Le Seigneur put entendre les verroux se déverrouiller au fur et à mesure que l'Homme tapait les codes donnant accès à sa Cellule..

Les deux hommes qui entrèrent étaient vétus d'une blouse blanche.L'un deux portait des lunettes rondes,et se grattait régulièrement le nez,comme pour dissimuler son trac,taandis que l'autre,plus grand,le crâne rasé, avait un air arrogant sur le visage. Le Seigneur comprit que c'était lui qui avait parlé en premier. Il leva péniblement la tête et fixa les deux Hommes..Le petit poussa un petit cri aigu,tandis que l'autre eut un sursaut..

"Nom de d..il s'est réveillé!!"


L'homme se précipita vers une table de la cellule,sur laquelle était entreposés plusieurs outils,dont une seringue. Le Scientifique la saisit,la piqua dans une flacon,et la rempli d'un liquide émettant une faible couleur bleue.

Il s'approcha de Grimaldus,la seringue en l'air. Sa main ganté attrapa le bras du Seigneur,et tandis qu'il cherchait la veine, il prépara la seringue.


Le Seigneur poussa un gémissement.Des centaines d'images défilaient dans son esprit.Vite.Trop vite.

Mais l'une d'elles était claire.L'homme le piquait,et Grimaldus eut une grimace en se rappelant la douleur qui avait suivis.Une douleur énormé intense,autant phisique que psychique.

L'Homme approcha la seringue du bras du Seigneur. Et ce qui se produit fut extrèmement rapide.

Dans l'esprit du Seigneur,une série de loquets venaient de se déverouiller,et ce fut irradiant de puissance et de colère que le Seigneur libéra ses membres des entraves qui le liaient à la table.

L'Homme eut le temps d'entrapercevoir les yeux de Grimaldus:ils étaient bleu pale,sans rétine.La Seringue qu'il tenait entre les mains explosa,tandis que le Seigneur se redressait. Il ne touchait maintenant plus rien.Ses pieds flottaient à une dizaine de centimètre du sol.

L'homme à lunettes qui était resté en retrait voulut sortir,mais le Seigneur le plaqua sur le mur d'un geste de la main,et envoya son collègue à ses cotés.

Un sourire cruel apparut sur les lèvres de Grimaldus tandis qu'il envoyait toute la douleur qu'il avait pu réunir de ses souvenirs dans l'esprit des deux Hommes. Ils s'écroulèrent au sol,mort,du sang leur coulant par les narines.. Le Seigneur envoya valdinguer la solide porte d'un regard,et l'impulsion télépathique fut telle que le mur heurté par la porte s'écroula en partie. Le Seigneur sortit,et prit le couloir,tandis que l'alerte était donné dans le batiment..

"Chef,nous avons un probleme..IL s'est échappé..Il semble plus résistant que ce que les scientifiques avaient prévus.."

Le soldat remit son Transpondeur dans sa poche,et la voix qui sortit grésillante du Transpondeur était celle d'un des hommes les plus important de la planète,le général en chef des armées.

"Arretez-le par tous les moyens.Il nous le faut mort ou vif.Il ne doit pas sortir.Les renforts aériens seront là d'une minute à l'autre.Il ne doit pas sortir."

Le soldat fit un geste de la main.Tous ces hommes s'accroupirent derrière les barricades qui avaient été érigées dès que l'alerte s'était faite entendre. Ils pointèrent leur fusil de combat vers l'entrée,balayant les deux grandes portes vitrées de leur visée laser..

Une série de cliquetement se fit entendre tandis que les militaires retiraient la sureté de leurs armes et vérifiaient leur bon fonctionnement. Puis le silence se fit,à l'exeption de cris qui parfois se faisaient entendre à l'intérieur du batiment.

Soudain,après quelques longues minutes d'attente,un bruit sourd se fit entendre. Et le stress accumulé des soldats se changea en exitation mélé de peur lorsque tout les vitres et les deux portes du batiment volèrent en éclat. Une silhouette se devina au travers des décombres et du léger écran de fumée crée par la poussière en suspension.

"Feu!!"

Les fusils de combat des militaires déchargèrent leurs munitions sur la silhouette apercue. Cette dernière eut comme un choc,sembla trébucher,puis s'afaissa sur le sol. Les tirs s'arretèrent,et les soldats soufflèrent.

Et là, comble de la stupeur,le corps se releva. Ses bras pendaient le long de son corps,et ses pieds ne touchaient plus le sol. Le corps sortit de la fumée,et les soldats purent découvrir un homme en blouse blanche,ensanglanté, le visage encore révulsé par la douleur. Il retomba lourdement au sol, entre le demi-cercle que formaient les militaires et l'entrée.

"Décidement,les hommes mettent encore plsu d'ardeur à se massacrer entre eux qu'à détruire les formes de vie qui leurs sont étrangères.."

La voix du Seigneur résonna longtemps,provenant de partout et nulle part à la fois. Les militaires cherchèrent partout d'où provenait la voix. Mais mille endroits s'offraient à eux,mille cachettes.

"Pssst,je suis là."

Le Seigneur était apparu près d'un des militaires.Les autres ouvrirent le feu, leurs balles allant frapper leur camarade à la place de Grimaldus,qui avait déja disparu.

Il réapparu derrière un autre soldat.Même scénario qu'avec le précédent.Le malheureux s'écroula,criblé de balles d'un calibre suffisant pour percer le meilleur gilet pare-balle.

"Et maintenant amusons-nous,mes amis.."



¤¤¤Il y a 4732 ans,Galaxie non-répertoriée par nos services..¤¤¤


Des vaisseaux s'affrontaient. Six Vaisseaux énormes, assez grand pour contenir plusieurs mondes à l'intérieur d'eux. Des vaisseaux richement décoré,des merveilels de techonlogies. Cinq d'entre eux attaquaient le sixième,le plus grand de tous. Leurs missiles allaient s'écraser contre un bouclier énergétique,mais on sentait que la bataille principale n'était pas celle-là.

En effet,à l'intérieur des cinq premiers vaisseaux se trouvaient cinq Seigneurs.Ils avaient longtemps été les meilleurs,dirigeant des Empire d'une taille inimaginable pour de simples être vivants.

Et pourtant,ils avaient dû s'allier, pour affronter un danger encore plus grand, un Seigneur dont la puissance surpassait celle des cinq réunis..

Ils déployaient leur puissance,attaquant sans relache la muraille que Grimaldus avait crée autour de son esprit. Leurs coups de boutoir faisaient à peine s'ébranler l'esprit de Grimaldus.

"Vous avez essayés de me tuer de par le passé...Vous aviez tellement peur de moi que vous avez envoyé des humains pour cette simple besogne! Je vous abhore...Vous êtes des déchets...Vous ne méritez même pas de vivre!"

"Et toi,Grimaldus,qui es-tu donc?, répondit le plus téméraire.Tu es une erreur de la nature.Les Seigneurs ne doivent pas se reproduire avec...avec...Rhhaa! Ton père a commis un parjure, et toi tu es une erreur.."

"Ne parlez pas de mon père!!"

La fureur de Grimaldus éclata.Il abandonna ses défenses un moment,attaquant ses adversaires et leurs hommes. Plusieurs millions de personnes moururent,et l'un des Seigneurs,surpris de la violence de la contre-attaque,s'évanouit..

"C'est un duel à mort,Grimaldus, et Nous ne sortirons vainqueur car nous sommes dans notre bon droit."


Pendant plusieurs heures,les cinq vaisseaux bombardèrent celui de Grimaldus. Il ripostait,bien entendu, mais il n'avait pas de très grandes réserves d'armes lourdes,ayant été attaqué sur le chemin de sa planète-ravitaillement . Et pendant ce temps,les cinq continuaient d'attaquer sans relache les défenses du Seigneur. Grimaldus contre-attaquait,mais ne pouvait donner pleine mesure de son pouvoir. Quelque chose, non, quelqu'un, semblait le bloquer.

Les cinq vaisseaux firent feu en même temps,usant de leurs plus puissante arme, des ogives thermo-nécléaire enrichi d'Izhara, un matériau rare mais d'une puissance jusque-là inégalée.

Le bouclier du vaisseaux de Grimaldus céda.Le vaisseaux s'embrasa,et seul le poste de commandement fut épargné,bien que le feu se répandait de plus en plus.

Grimaldus sentait que cette bataille était perdue. mais il ne pouvait laisser ses adversaires s'en sortir.

La simple idée qu'ils puissent le vaincre et s'en vanter après suffit à décupler sa rage,et sa puissance. La chose qui le bloquait ne put que céder,et l'esprit de Grimaldus investit alors ceux de ses adversaires..

Il les tortura mentalement pendant plusieurs minutes, pendant que son vaisseaux usait de ses dernières énergies pour un bond extra-galactique.. Grimaldus détruisit alors l'esprit de ses adversaires, comme un enfant détruisant une tour en cube, annihilant leurs âmes.. Son vaisseau fit le saut, et Grimaldus réintégra son corps, et s'aida de ses dons pour trouver une galaxie où il pourrait se poser en urgence...



¤¤¤Après un long voyage,Galaxie X-Beta/0658¤¤¤

Le Vaisseaux de Grimaldus débarqua dans la Galaxie,près d'un monde étrange,entouré d'une barrière d'astéroides..

Il avait perdu un de ses hangars,et Grimaldus avait isolé tout une partie du vaisseaux pour éviter une décompression totale,sacrifiant des millions de vie. Grace à une manoeuvre habile de ses pilotes,et grace à Grimaldus,qui écartait les astéroides, le Vaisseaux put lancer 5 gigantesque navettes de secours vers la planète.

Le population était à un stade techonlogique assez avancé.

Ils venaient d'effectuer leurs premiers pas dans l'espace, et possédaient un armement terrestre plutot évolué. Et c'est ainsi que le gouvernement de la planète décida d'attaquer L'armée du Seigneur.

Une gigantesque bataille eut lieu. Les millions de soldats attaquaient la Garde personnelle de Grimaldus. Ce dernier avait crée un gigantesque champ de protection autour de ses soldats,détournant les tirs ennemis,et employaient son énergie à détourner les communications..

Quelques heures après,Grimaldus prenait le pouvoir,et s'engagait à transformer la population de la planète en horde de colonisateurs fanatiques..


¤¤¤Il y a 3946 ans,Lieu inconnu¤¤¤

Grimaldus venait de stopper toutes la vague d'assaillant. Plus d'un million d'hommes avaient été brutalement stoppés dans leurs courses éffrénées,comme par un gigantesque mur invisible. Cela faisait maintenant plusieurs jours que la population de la planète capitale de Grimaldus se révoltait contre lui. Des milliards d'hommes et de femmes s'étaient redressés face à celui qu'ils appelaient: "le Tyran".

Il stoppa une nouvelle vague d'assaillant en détruisant leurs circuits nerveux à distance,les faisant tomber au sol tel des pantins désarticulés. C'était maintenant des millions de corps qui s'entaissaient sur le sol. Uniquement des morts,certains tués par Grimaldus,d'autres simplement piétinés par les autres révoltés.

Grimaldus était au sommet d'une colline,une colline recouverte d'herbe verte.Il était entouré d'un large cercle d'herbe vierge,qui délimitait parfaitement la distance à laquelle aucun des révoltés n'avaient pu s'approcher de lui. Autour,un cercle de corps,et derrière, la population de tout un monde.Des milliards de personnes qui crachaient leur mépris à la face de celui qui avait su les amener au rang d'un des plus puissants peuples de la Galaxie.

Soudain,un bruit sourd se fit entendre. Un gigantesque vaisseau apparut dans les airs. Il y eut un flottement,puis il lacha ses salves de missiles sur Grimaldus.Ce dernier les stoppa,et on put voir apparaitre une bulle,délimité au sol par l'herbe autour de Grimaldus,et s'élevant sur un dizaine de mètre,jusqu'au point où les missiles étaient stoppés.

Grimaldus fixa le vaisseau.Un rayon de soleil passa sur son masque doré,donnant au sourire de son masque un coté cruel,tandis qu'il faisait s'écraser le vaisseaux sur les révoltés entasser en-dessous..