RP Khalim

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Retour sur minoa

Khalim venait de décoller du spatioport de la capitale, en direction de sa planète natale. Le Congrès gouvernal l'avait grandement épuisé, et il ne se sentait pas d'humeur lorsqu'il se prépara à entrer en hyperespace. Il se consola en se disant qu'Ophi serait ravie de le revoir après de nombreux jours d'absence. Il lui avait même ramené un petit cadeau, un cristal de sylprine, joyau extrèmement rare qu'il avait trouvé dans un désert de pierre lors d'une promenade sur Minoa, peu avant son départ.

Le portail hyperspatial créé, il fit plonger son vaisseau dans le tunnel électromagnétique, qui avait pris une teinte verte, signe que le voyage hyperspatial serait calme. Il inséra un DVCube, et ferma les yeux au son de la musique TechnoJazz qu'il affectionnait tant.

    • Khalim est dans une plaine, devant se trouve Okral, le dragon blanc ami des Hommes. Il lui parle, mais Khalim ne comprend de ce que le reptile ailé lui dit. Soudain, Okral se met sur ses pattes arrières et crache un jet de flammes blanches vers Khalim, qui se voit...**

"Retour dans espace normal!" dit la voix enjouée du chasseur personnel de Khalim. Celui-ci se releva péniblement et arrèta la lecture du DVCube. Il avait fait un rève, mais avait du mal à s'en souvenir. Il savait seulement que ça concernait Okral. Instinctivement, il porta sa main au cou et sortit son talisman. Il était chaud au toucher, ce qui le rassura. Le talisman était relié à la force vitale d'Okral, et se serait refroidi s'il y avait eu un quelquonque problème

Il était maintenant dans son système, et continuait sa route vers Minoa. Il y avait un trafic inhabituel de vaisseaux en sens inverse. Khalim alluma la radio de bord, cherchant un poste de nouvelle. Que des grichements sur toute la bande. Le jeune homme sentit des sueurs froides lui couler dans le dos. "Ce n'est pas bon. Pas bon du tout même..." Il accéléra.

mauvaises surprises

Khalim était dévasté. Sa merveilleuse planète, Minoa, complètement détruite par l'attaque des armées dragonnes. Il était à bord du Croiseur hyperatomique Koliaçé, avec à ses côtés le chef de ses armées et le Conseil des ministres. "Ophi a réussi à s'échapper?" Le général lui répondit. "Elle est chez sa mère, sur Polly." "Bien, c'est excellent." "C'est déja ça" songea Khalim. "Voulez-vous connaitre les pertes, monsieur?" "Allez-y." Le général prit une grande inspiration. "La moitié de la population est morte,(à ces mots, le visage de Khalim se crispa) le reste a pu évacuer vers les autres planètes, ou des centres d'aide d'urgence sont en cours. C'est une chance que notre allié Origin ait abandonné ses planètes, elles sont pratiquement vides et très bien protégées." "Oui, c'est triste mais c'est ainsi." Khalim se dirigea vers le poste de commandement. "Général, combien de BHA avons-nous en ce moment?" "Monsieur, vous ne pensez tout de même pas à ce que je pense!" "Et pourquoi pas? Tout ce qui reste de vivant sur cette planète sont des dragons, la seule chose en ce monde que je hais vraiment." "Et vous avez pensé aux dragons blancs?" Khalim se retourna vers le général. Âgé de 321 ans, Le chef de ses armées était un homme d'une grande sagesse, avec une expérience hors-norme de la guerre. Khalim écoutait toujours ces conseils, et celui-ci ne fit pas exception à la règle. Le général continua. "Khalim, je suis certain que les dragons blancs sont présentement en train de combattre les autres. J'ai même la certitude qu'ils ont des chances de gagner. Ne désespérez pas." Khalim réfléchit un instant, et un sourire vint illuminer son visage. Le général, lui ne souriait pas. Il savait ce qui arrivait quand Khalim était de bonne humeur dans des moments aussi critiques. "Khalim, vous devriez vous faire interner." "Il était temps que vous le remarquiez, général! Préparez mon chasseur bombardier, et prètez-moi 10 de vos meilleurs hommes. Si je ne suis pas revenu d'ici 24 heures, vous saurez quoi faire."