La Galaxie face à la menace d'un mystérieux Commandant

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

La Galaxie face à la menace d’un mystérieux Commandant

L’Aigle Sombre a fait son apparition dans la galaxie, semant désordre et confusion.

NEWDEUN, de notre envoyé spécial.

Sur la planète Newdeun, emblème de l’Alliance et siège immémorial de l’Assemblée Galactique, la tension est à son comble. A l’enthousiasme général qu’avait suscité l’annonce des Grandes Elections Galactiques a peu à peu succédé la panique. Les habitants, qui avaient l’habitude de s’attarder quelque peu aux terrasses des cafés ou de flâner nonchalamment dans les rues le soir, se précipitent désormais à leur domicile dès leur sortie du travail. Se lit sur leurs visages une terrible angoisse, on pressent une catastrophe imminente. Il n’est pas jusqu’aux Représentants des Nations Galactiques eux-mêmes, qui naguère se promenaient l’air si altier, pour afficher une mine sombre… Les nombreux écrans géants de la prospère Cité, qui jusqu’alors présentaient à longueur de journée les différents candidats et leurs programmes, ne diffusent plus que des reportages de plus en plus alarmistes sur un mystérieux Commandant surnommé Aigle Sombre.

L’origine elle-même de ce cette appellation fait débat : elle proviendrait des récits très curieux et effrayants d’explorateurs revenant des confins de la Galaxie faisant état de la présence en ces régions hostiles et reculées de « gigantesques vaisseaux de plusieurs centaines de mètres de long frappés d’un aigle éployé de couleur sombre ». Toutefois, hormis ces courageux explorateurs qui risquaient leurs vie non par esprit de lucre (ils laissaient bien cela aux commerçants avides) mais par foi en la science, nul n’avait vu la flotte de ce Commandant. C’est dire si le discours du Commandant Imothep devant l’Assemblée Galactique fit l’effet d’une bombe : voilà qu’un Commandant, et non des moindres, corroborait publiquement leurs propos ! Ce qui jusqu’à présent n’était qu’une légende devenait réalité… Mais celle-ci s’accompagnait d’une terrible menace : Aigle Sombre était un Commandant tout-puissant, possessionné en dehors de la Galaxie "connue", aux ressources immenses et à l’imposante flotte !

Plusieurs positions se dessinèrent au sein de l’Assemblée : tout d’abord ceux qui, ayant perdu tout sens de l’honneur, demandaient à ce qu’on laissât entrer dans la Galaxie ce Commandant ; puis ceux qui minimisaient l’importance de la menace, n’y voyant qu’une chimère sortie tout droit de l’imagination débordante d’un Commandant en mal d’inspiration ou tout du moins qu’un péril fort lointain qui ne méritait pas que l’on s’y intéressât ; enfin, et c’étaient les plus nombreux, ceux qui voulant préparer la Galaxie au pire conseillaient de renforcer les défenses des planètes, de consolider la flotte et même de proclamer l’Union Sacrée. En un mot, les lâches, les inconscients, les résistants.

Aux nombreux messages que lui envoyèrent les Commandants soucieux de savoir ce qu’il en était réellement, le Commandant Aigle Sombre répondit avec dédain : croyaient-ils qu’il ne fût qu’un « touriste galactique » ? La situation se dégrada encore plus en cette journée dramatique d’hier : au matin, tous les media locaux et galactiques annoncèrent la terrible nouvelle. Aigle Sombre, par un saut prodigieux dans l’hyperespace, venait d’envoyer plusieurs unités dans le système 0, le système le plus important de la Galaxie dans la mesure où il abritait la planète-mère de l’Alliance, le siège de l’Assemblée Galactique (Newdeun), le Marché Galactique (Leem) et le Quartier Général de la Fédération (Keeh). De plus le Commandant Yik, mystérieux Représentant des Contrebandiers, s’adressa à l’Assemblée pour l’avertir qu’un péril menaçait le système 0 et qu’il désirait se rendre maître de Newdeun (possédée jusqu’alors par le Commandant Archimage Antonophix). A ce propos, toute lumière n’a pas été faite sur ce personnage qui semble appelé à jouer un grand rôle dans la Galaxie dans les jours à venir.

L’Assemblée se mit à délibérer : quelle attitude devait-elle adopter ? Certains continuaient à ne voir dans la présence belliqueuse d’Aigle Sombre qu’une rumeur infondée ; d’autres appelaient à prendre les armes immédiatement, prenant le risque de déclencher eux-mêmes les hostilités ; d’autres enfin, conscients de l’immensité du péril, en appelaient au sens des responsabilités et décidaient de mettre en œuvre la résistance. La confirmation vint dans la soirée : plusieurs points de coordonnée furent ionisés, provoquant la perte de très nombreux vaisseaux. Les vaisseaux du Commandant Aigle Sombre se déployèrent par ailleurs dans tout le système, prenant position aux points de coordonnée 2, 3 et 5. Enfin alors que la nuit tombait sur une Galaxie déchirée par la guerre, le Commandant Aigle Sombre prit la parole et annonça ses projets : le système 0 devait lui revenir entièrement dans la mesure où il s’en considère de jure comme le propriétaire ; il était prêt à mettre la Galaxie à feu et sang pour récupérer son « dû » et avait lancé des attaques contre les flottes des Commandants yable et L’Atlante au point de coordonnée 3, celui-là même qui abritait Keeh, Quartier Général de la Fédération…

Le discours d’Aigle Sombre suscita la colère des Commandants réunis en session extraordinaire, le vent de la révolte souffla au sein de l’Assemblée : on parla d’Union Sacrée, de Résistance et même de Comité de Salut Public… Au moment même où j’écris ces dernières lignes, la flotte d’Aigle Sombre a investi une planète du point de coordonnée 1 et s’est emparée de toutes celles du point de coordonnée 5. La situation est critique mais les Commandants semblent prêts à faire front contre le Conquérant et à mettre en place la contre-offensive. Les prochaines heures vont certainement être cruciales.

G.T.