La Corporation Démocrate

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Enregistrement retrouvé sur une info-matrice neurale proculienne (placée dans un champ anentropique) par les Exo-Archéologues du Collège Telydien.

Nous sommes au soir du quatre septembre 2007 ETU. Je vous laisse effectuer la conversion vers l'échelle ETU conventionnelle.

Je suis le Commandant Acanith, Exilé. Je me trouve actuellement dans mon bureau, au sommet de la tour de l'Académie Proculienne.

Je suis ici dans un but précis. Tous nous savons désormais que de grands bouleversements sont proches. Nous allons au devant de morts et de destructions telles que les plus sanguinaires d'entre nous -je parle des Commandants- n'ont pas osé en rêver.

Il est certain que de nombreuses connaissances vont être perdues dans le tumulte, et si j'ai fait serment de protéger le savoir, je ne me fais guère d'illusions sur ma capacité à tenir parole.

Cela dit, je suis convaincu qu'il existe des souvenirs dont la perte ne saurait être supportée. Cette info-matrice contient l'un d'eux.

Je vais ici raconter l'histoire de la Corporation Démocrate.

Malgré les dires de ses détracteurs, et les prétentions de ceux qui, trop jeunes pour avoir connu son apogée, fondent leurs opinions sur les dires des précédents, j'ai la conviction que la Corporation fut l'une des coalitions majeures de la Galaxie des Exilés - et ce, bien entendu, indépendamment de tout prosélytisme de ma part.

Je vais donc rendre compte, du mieux que je pourrai, d'une page d'histoire Exilée.

I. Les Piliers: Espoir et Défiance

La Corporation fut créée par le légendaire Commandant Mansfeld à l'issue du coup d'état du non moins célèbre Jahfnar. Le but de Yerog -pour autant que je puisse en juger- était alors de signifier à l'ensemble de la Galaxie et en particulier à son nouveau Tyran que la flamme de la Démocratie était loin de s'éteindre.

N'étant moi-même pas recensé à cette époque, je manque cruellement d'informations à ce sujet. Les derniers témoins de cette période ne sont guère nombreux. Beaucoup sont morts, et parmi eux étaient d'illustres Démocrates qui furent mes amis. Ils ne sont au mieux plus qu'une stèle dressée dans le hall du souvenir...

Plusieurs Commandants rejoignirent Mansfeld dans son opposition pacifique. La perte des archives de la Corporation rend ce compte-rendu imprécis et peu fiable. Toutefois il me semble que c'est à ce moment que la CD fut rejointe par celui qui allait devenir son meilleur ennemi en des temps plus sombres... Le Commandant Requiem rallia les rangs des Démocrates et se mit au service de la Démocratie.

L'analyse qui suit est une pure spéculation de ma part, mais il me semble que le combat de la CD ne fut pas vain. Mansfeld fut élu Chancelier.

La Défiance et l'Espoir, pour un temps, avaient triomphé.