La Confédération d'Aura

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher
Aura la légendaire, la planète Aura fut nommée ainsi en son nom.

Aura la planète

D'après la légende, Aura errait dans l'espace, elle avait froid. Ainsi les étoiles se réunirent autour d'elle pour la tenir chaud et ainsi fusionnèrent pour donner naissance à la planète Aura.

Aura, telle qu'elle fut crée, à coté d'Azor.

Toujours d'après cette même légende, Aura marchait sur sa planète, lorsqu'elle la trouva vide. Elle décida d'y faire pousser les plantes. Au bout d'un certain moment, elle se rendit compte que les plantes mourraient, car elles ne pouvaient pas survivre sans nourriture, contrairement à Aura. Elle fit donc couler l'eau de ses mains, arrosant ainsi les plantes.

Pour la remercier, les plantes fleurirent toutes ensemble, lui offrant un magnifique spectacle, il y aurait eu toutes les couleurs s'étendant devant elle, le pollent s'élevait dans le ciel, reluisant la lumière du soleil.

Le spectacle qu'offraient les fleurs.

La saison froide arrive, Aura avait froid, et cette fois même les étoiles n'auraient pu la réchauffer. Elle se sentait seule aussi, alors à partir d'une étoile elle créea un homme.

L'homme ne fut nullement attirée par elle, elle la rejetait. Il détruisait ses fleurs et ses plantes pour le plaisir. Il s'en allait mais ne revenait que le lendemain. Aura l'avait donc crée pour rien. Elle décida de s'en séparer, en l'envoyant sur la planète Azor, sa voisine.

Celui-ci, se sentant à son tour seul, se confessa aux étoiles, celles-ci, prises de pitié pour lui demandèrent à Aura de le pardonner. Elle accepta. Ensuite l'homme devint obéissant et fidèle, il n'allait plus détruire sa nature.

Celui-ci respecta sa promesse, et Aura commençait à sentir quelque chose de nouveaux. Les sentiments. Elle était attaché à l'homme, elle passait tout son temps avec lui, et ne le quittait pas, jusqu'à ce qu'un jour un météore fendit le ciel, l'illuminant de sa trainé rouge écarlate, tomba sur Aura et l'homme.

On raconte qu'Aura avait survécu, mais qu'elle se serait enfermé au coeur de la planète, pour ne plus ressentir quoi que ce soit.


Page en construction