Kilrathi

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Les Kilrathi sont une race extraterrestres de félins guerriers. Les Kilrathi sont originaires de la planète Kilrah, et leur société est dépeinte comme empire. Physiquement, ils sont bipèdes, et ressemblent fortement à de grands chats : ils ont des crinières de lion, et portent également des inscriptions qui distinguent leur clan d'origine.


Évolution

La race de Kilrathi a évolué sur la planète sauvage et aride de Kilrah. Leurs ancêtres étaient parmi les prédateurs les plus féroces de la planète et, grâce à l'élévation de type « sapience », ils sont rapidement devenus l’espèce dominante. L'intelligence elle-même a d’abord émergé pour augmenter leurs capacités normales de chasse et pour les préserver de l'environnement dangereux de leur planète. Ils ont commencé à élaborer des outils et des pièges pour capturer leur proie, mais également des abris pour se proteger des éruptions volcaniques qui rependaient souvent leur cendre acide sur la surface de Kilrah. En raison de leur sens féroce du territoire et de la croissance de leurs communautés, qui ont eu besoin de plus grands territoires pour la chasse, les kilrathis ont vite appris à créer des armes et des pièges pour tuer d'autres membres de leurs . L’histoire kilrathie est une chronicle constituée des guerres civiles brutales pendant lesquelles les découvertes technologiques ont jouée un rôle principal, provoquant la montée des factions, où leur chute. L'arrivée de technologie de déplacement a simplement agrandi la sphère d'expansion des kilrathis et a transformé des douzaines de planète en champs de bataille. De tels conflits intra-espèce ont duré jusqu'à environ deux siècles avant que la première rencontre avec les humains est lieu. A ce moment les kilrathis ont été divisés en deux camps, deux empires énormes qui ont lutté à la mort pour établir qui régnerait sur l'espèce entière. Le chef du camp vainqueur a été acclamé comme premier empereur du peuple Kilrathi, après des siècles des guerres sanglantes. S’en suivit une grande période de conquête sur d'autre espèce vivant dans les régions voisines de l'espace. Les kilrathis ont conquis beaucoup de mondes sans difficulté car aucune de leurs ennemis n'avaient la force ou la technologie nécessaire pour les concurrencer .

Structure sociale et culture

La société kilrathie est fortement hiérarchisée: La race entière se compose de classes aristocratiques ( le Thrak'hra ) et de classe inférieure ( le Kilra'hra. Thrak'hra et Kilra'hra sont divisés en hrai , le mot kilrathi définissant les clans. Il y a huit clans nobles kilrathis dont un membre fait parti du "Conseil de huit", un organe politique directement au-dessous de l'empereur. À travers l'histoire ces clans ont toujours fait des efforts considérables afin de préserver la pureté de leurs lignés; ils sont le Caxki nar , le Qarg nar , le Kiranka nar , le Ragitagha nar , le Ki'ra nar , le Kurutak nar , le Sutaghi nar et le Sihkag nar . L’avenir d'un kilrathi, en tant qu'un guerrier et citoyen, est déterminé par son statut social, dès la naissance: seuls les nobles ont un droit de régner ou commander et la population suit simplement leurs instructions. Les clans Kilra'hra jurent allégeance à un clan noble, servitude transmise durant toutes les générations. Les Kilra'hra obéissent en tout à leurs maîtres et ne peuvent littéralement rien faire sans permission. Il n'est pas étonnant qu'un des concepts les plus importants de la culture de Kilrathi est celui de l'honneur: chaque Kilrathi doit agir de sorte qu'il ne déshonore pas sa race, son maître et son propre clan. Il n'est pas rare qu’un individu tombé dans le déshonneur commette Zu'kara (suicide rituel): de tels actes peuvent être la conséquence d’actions allant du comportement déshonorants en combat à l’insulte involontaire au supérieur.


Rang kilrathis/Équivalent

Moindre griffe/soldat de seconde classe

Troisième griffe/soldat de première classe

Deuxième griffe/caporal

Première griffe/Sergent

Quatrième croc/2ème lieutenant

Troisième croc/1er lieutenant

Deuxième croc/capitaine

Premier croc/principal

Shintahr/commandant

Kal shintahr/colonel

Kalahn/général de brigade

Khantahr/général principal

Kal Khantahr/Amiral

Kalralahr/Maréchal


Religion

La religion de Kilrathi est basée sur le culte de la divinité Sivar , qui est le seul dieu connu des kilrathis. Les femelles kilrathies commandent toutes les factions religieuses sur Kilrah et dirigent toutes les offrandes et festivitées religieuses. Il est intéressant de noter que la célébration de Sivar est majoritairement représentée par une scène de combat, de chasse et d'offre de la proie capturée à un des nombreux temples du dieu de guerre. La cérémonie religieuse la plus importante connue dans la culture de Kilrathi est la cérémonie de Sivar-Eshrad qui est célébrée chaque année, et de préférence exécutée sur un territoire nouvellement saisi. Cette cérémonie est grande importance puisqu'elle s'assure que l'instinct des kilrathis à combattre et la mise à mort est dirigée vers l'ennemis, et non vers l'intérieur. Un autre rituel est le prétendu Pukcal (qui se traduit par "rituel d'atonement"): cette cérémonie est exécutée avec le but d'admettre tout déshonneur privé et mineur à Sivar et recevoir le pardon du dieu, évitant de ce fait le suicide de masse de kilrathis qui sentent avoir déshonoré leurs clans.


Art et technologie

De nature béligérante, les kilrathis n'ont jamais développé de goût spécifique pour l'art, au sens humain de la chose : c'est, de même, probablement un résultat de l'histoire kilrathie, laquelle, manquant de quelques vraies périodes de paix, n'a pu permettre l'épanouissement de l'art. Le seul domaine que les kilrathis ont représenté par l'art oralement transmis ou écrit est évidemment la guerre : des mythes de guerriers kilrathis antiques tels que "Karga le héro" ou "Vorgath le chasseur", chansons, poésies et biographies de kilrathis passés (Empereurs, nobles ou seigneurs de guerre) qui se sont particulièrement bien distingués pendant certaines des nombreuses batailles que les kilrathis ont connus à travers les siècles. Toutefois, chez les kilrathis, de tels travaux ne sont pas vus comme de l'art, mais plutôt comme des enseignements, particulièrement pour les jeunes qui peuvent ainsi apprendre ce qui est rechercé chez un véritable guerrier kilrathi. Un autre exemple de ce genre de littérature kilrathie sont les "codex" : Un ensemble de principes écrits se rapportant aux valeurs profondes de la culture kilrathie, comme le concept kilrathi de l'honneur, servant à transmettre la culture militaire à la prochaine génération.

N'importe quel autre aspect culturel qui, dans la civilisation humaine, est habituellement lié à l'art ou à l'esthétique est la plupart du temps absent chez les kilrathis. Tout est construit, produit ou décoré selon les strictes règles de la fonctionnalité. Les concepteurs kilrathis n'ont jamais développé d'appréciation pour l'ordre et la symétrie. Leurs conceptions sont donc fréquemment asymétriques et discordantes vis à vis des normes humaines. Les symboles utilisés sont iconiques et voyant, entièrement dirigés les références aux batailles précédentes et vers l'intimidation de l'ennemi. Par exemple, les uniformes guerriers ne sont pas raffinés : un mélange particulier de fonctionnalité et d'ornements, comme des pointes. Les couleurs favories pour les textiles sont le rouge, le noir et le marron. Les décorations sont presque exclusivement des symboles et des insignes identifiant le guerrier, clan et la famille. Les textures et les éléments métalliques des armures personnelles (employée la plupart du temps par les nobles) tendent vers l'or, le cuivre et les couleurs rouge-sang. L'architecture est régie par ces mêmes principes de fonctionnalité, et est adaptée au goût particulier des kilrathis pour la mort et la destruction. Les bâtiments kilrathis gardent des ressemblances évidentes avec les cavernes de leurs primitifs ancêtres : des piliers et les saillies s'avèrent souvent apparaitre aux endroits les moins probables. Machines de vie en tout genre sont laissées apparentes, et les plafonds sont rarement enduits, laissant visibles les câbles et les canalisations. Les détails tels que l'éclairage foncé, les températures élevées et la basse humidité entretenus par les kilrathis terminent la description de leurs constructions. Les décorations sont minimales et sont la plupart du temps des trophés de guerre tels que des morceaux de vaisseaux capturés ou détruits ou des crânes de victimes.

Malgré une tel primitivité, la technologie kilrathie est très avançée. Tandis que leurs vaisseaux pourrait ne pas être considérés comme esthétiquement appréciables aux observateurs humains, ces véhicules sont des machines de guerre extrêmement efficaces, conçues pour être mortelles. Les vaisseaux kilrathis sont construits avec des éléments asymétriques, des angles saillants, des armes et les moteurs placés selon une ligne plate d'orientation. Ils incorporent souvent des croc ou griffe par de courbes et des pointes. Ce dernier détail est pensé pour être autant une expression du goût visuel des kilrathis qu'une forme d'arme psychologique visant à intimider leurs adversaires. Les décorations sont limitées, exception faite des inscriptions indiquant le clan ayant construit le vaisseau. En combat, les kilrathi utilisent fréquement de petits nombres de lourds et puissants croiseurs, couplés à des essaims des chasseurs légers et rapides. Les seigneurs Thrak'hra pilotent les croiseurs lourds tandis que les Kilra'hra sont assignés au combat dans les chasseurs légers. En dépit de cette division, beaucoup d'as Kilra'hra ont émergé, pilotes gagnant ainsi les appréciations de la noblesse. Les as sont ainsi autorisés à piloter des vaisseaux personnalisés, armés différement et décorés d'inscriptions personnelles.