Jafnhar

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher
Warning003.jpg
Warning003.jpg
Cet Article est en travaux...
L'article n'est pas terminé, veuillez patienter.
Les dernières modifications apparaitrons bientôt.


Jafnhar
Portait de l’ancien Empereur de Kahal’Amras
Nom Jafnhar
Prénom Sigmund
Taille 1m92
Poids 102kg
Age Décédé
Profession Militaire, ex-Capitaine de l’armée Royale, ex-Empereur de Valhöll.
Domicile Situé sur Vanaheimr
Affiliation Kahal’Amras

Description physique

Peu de portraits de Jafnhar existent encore aujourd’hui. Nous savons que c’était un homme qui était présenté comme particulièrement bien musclé et d’une stature plutôt impressionnante à la peau bronzée par le soleil de Kahal’Amras. Cette description a été faite au temps de la splendeur de l’Empire de Valhöll. Après le coup d’état, plus personne ne vit son visage du fait de sa paranoïa croissante.

Sur les champs de bataille, s’il ne revêtait pas son uniforme gris d’Amiral de la Flotte c’est qu’il portait alors son armure. Cette dernière consistait en une armure intégrale utilisant les alliages les plus récents issus des dernières recherches des scientifiques. De plus, l’armure était équipée d’un générateur portatif de bouclier individuel. L’armure comporte une batterie énergétique, d’une autonomie approximative de plusieurs semaines, servant au bouclier ainsi qu’aux systèmes automatiques d’aide à la mobilité.

Symbole de l’Empire de Valhöll

En effet, l’armure complète pèse environ 900 kg, une assistance hydraulique pilotée par ordinateur est donc indispensable pour que les hommes puissent se mouvoir. La batterie sert également à alimenter le fusil d’assaut.


L’armure de Jafnhar était bleu azur, sa couleur préférée, et ornée des armoiries de l’Empire de Valhöll : le Phoenix.


Jafnhar n’eut réellement qu’une femme dans sa vie, mais quelle femme … GrosCalin, amour impossible dans une galaxie à feu et à sang. Aucun enfant légitime n’existerait de cette liaison.



Biographie

Une naissance douloureuse

Fils d’un colonel de la garde personnelle du roi Fëanor et d’une mère inconnu décédée à sa naissance. Sa naissance fut déjà un moment douloureux pour Jafnhar qui perdit ce jour là sa mère, événement que son père ne lui pardonna jamais. A peine né et déjà de la rancœur sur lui s’abattait. Cette événement marqua Jafnhar à vie et explique aussi son peu d’attirance pour les femmes.

Une enfance stricte

Jafnhar passa tout son enfance sur Vanaheimr. Son père décida de l’envoyer dès l’âge de trois ans dans un pensionnat. Cette école à la réputation rude et stricte s’occupa donc de son éducation. C’est là-bas que Jafnhar forgea son caractère : tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. Il avait peu de trait commun avec son père qu’il ne voyait jamais (en 10 ans, Jafnhar pu voir son père une dizaine de fois), mais ils avaient une maxime commune : la faim justifie les moyens. Cette petite phrase modela l’intellect de Jafnhar et dirigea toutes les actions futures de celui-ci. Aucun ami à cette époque car selon lui, l’affectif ne peut être qu’un frein à ses objectifs. Malgré tout, l’enfant qu’il était fut rapidement intéressé par la vie militaire qu’il connaissait pourtant si bien. Sa route était toute tracée pour lui : les Soldats du Rhûn.

L’Académie militaire : le premier tournant

A l’âge de 15 ans, son père décida de l’envoyer dans l’Académie militaire de Vanaheimr comme Jafnhar lui avait demandé. Quinze ans mais une maturité qui en époustouflé plus d’un … dont un certain Sigurdr Hermód. Ce fut son sergent instructeur et bientôt ami. Hermód avait 10 de plus que Jafnhar mais il savait que ce petit garçon allait devenir une personne importante sur Vanaheimr … il n’imaginait pas à quel point. Malgré cette amitié naissante, Jafnhar ne fut pas ménagé, au contraire, Hermód s’arrangea pour que Jafnhar puisse se développer dans tous les domaines : arts martiaux, stratégie, physique et intellectuel. Dix-sept ans et déjà sergent avec sous ses ordres 5 hommes. Hommes qui plus tard devinrent ses plus proches conseillers et responsables militaires. Hermód était à présent colonel.

Les premiers incidents et rébellions contre le roi commencèrent à cette époque.

A dix-huit ans, Jafnhar prit encore du galon pour devenir capitaine d’un corps de fusiliers lasers. Ce fut le plus jeune capitaine que l’armée Kahalienne ait connue.

Dagor nuin Gilliath : La révélation