Incendie criminel : un stock de jouets détruit

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

En direct de Laponie où je me trouve actuellement, nous venons d’apprendre la totale destruction des stocks de jouets de la Nouvelle Organisation d’Echanges Libres (N.O.E.L.) lors d’un incendie.

L’ensemble de ces jouets étaient destinés à réconforter les enfants de nos commandants les plus démunis de la galaxie. Selon les responsables, la distribution annuelle de jouet est actuellement forte compromise mais «tout sera mis en œuvre par nos bénévoles pour assurer un service minimum ». En effet face à cette situation de crise, la N.O.E.L. lancera une nouvelle campagne de dons exceptionnelle dès que les pluies de BHA se calmeront.

Une cellule de crise à également été mise en place pour assurer le suivi psychologique de nos bénévoles encore en état de choc. Une enquête est également en cours pour déterminer les causes exactes de l’incendie qui serait d’origine criminelle. Des départs de feu similaires ont en effet été repérés à proximité du QG de Laponie ainsi que sur une quinzaine de planètes du site. Seul le QG aurait été épargné des flammes. La technique utilisée laisse penser à un pyromane amateur jouant avec des outils de grands papa mais cela n’empêchera pas la N.O.E.L. de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ses nouveaux entrepôts. Aux dernières nouvelles, l’incendie n’a toujours pas été revendiqué. Nos alliantistes remontent actuellement les différents réseaux terroristes galactiques, mais l’hypothèse d’un déséquilibré indépendant n’est pas écartée.

L’incendie criminelle des stocks de jouets soulève bien évidement un tout autre débat. Le manque de repères de certains de nos commandants qui fort malheureusement s’en prennent bien souvent aux associations caritatives, foyers de quartiers ou autres institutions pacifiques n’ayant pour objectif uniquement un meilleur quotidien pour nos commandants.

Recherche de cibles facile pour prouver sa force ? (la N.O.E.L. avait jugé non nécessaire de faire gardienner ses stocks pour rester fidèle à son idéologie de confiance, convivialité et anti militarisme). Refus de toute organisation galactique et combat pro-barbarisme primaire ? Cible choisie pour interpeller l’opinion publique ? L’enquête nous le dévoilera peut-être.




Le commandant Salomon mis en cause dans l’incendie du stock de jouets.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les quinze incendies criminels ainsi que la tentative d’attaque du QG de Laponie auraient été causé par le même commandant. Connu sous le nom de Salomon, il aurait commis ce crime au nom du « pouvoir, de la gloire et de la suprématie ». Un mandat d’arrêt vient donc d’être déposé contre lui. Voisin de système suite à un héritage douteux ressemblant plus à un blanchiment de planètes (l’ancien propriétaire au passé terroriste ne possédait pas la légitimité de l’ensemble de ses propriétés), le commandant Salomon s’était jusque là montré d’un pacifiste remarquable et était resté très discret.

Suite à la gravité des actions commises par le commandant Salomon, la N.O.E.L. nous fait savoir qu’elle a pris la décision d’expulser définitivement le commandant Salomon du système. Selon son responsable Santa Claus, il s’agit malheureusement de la seule alternative possible permettant de garantir la liberté et la sécurité de son organisme. L’expulsion définitive d’un système étant une mesure extrême pouvant paraître aller l’encontre des libertés individuelle des commandants, nous invitons tous les commandants de la galaxie à s’exprimer sur ce sujet, à savoir le bien fondé (ou non) de l’expulsion du commandant Salomon. A titre documentaire, nous vous faisons suivre le verdict de haut tribunal de Laponie.


Verdict du Haut Tribunal de Laponie :

_____________________________


Attendu que, la N.O.E.L., par son représentant Santa Claus étant l’unique organisation native du système concerné par l’incendie encore en vie, attendu que Santa Claus ayant acquis légalement l’ensemble de ses propriétés et les ayants lui-même équipées grâce à ses deniers, les attaques du commandant Salomon ont été jugés comme contraire à la liberté du commandant Santa Claus et par conséquent sont punissables.

Attendu le côté imprévisible des attaques du pyromane Salomon et l’aspect prémédité de l’incendie (une quinzaine de planètes concernées par des invasions éclair), attendu l’acharnement de Salomon pour terminer son travail (le pyromane a depuis l’incendie récidivé 3 fois en hyperatomisant le système pour retarder le travail de nos enquêteurs et en tentant de remettre le feu par 2 reprises au QG de Laponie), attendu que Salomon refuse une issue diplomatique pour ce conflit en affirmant aux enquêteurs le motif de la gloire et une franche volonté d’anéantir la N.O.E.L., la présence non justifiée de Salomon dans ce système n’est pas souhaitable et représente une réelle menace pour la sécurité des Stocks de Jouets de la N.O.E.L. et l’empire de Laponie en général.

Le haut tribunal de Laponie reconnaît donc le commandant Salomon coupable et prononce une interdiction formelle de séjour dans le système *** (*) pour le commandant Salomon. Le haut tribunal de Laponie cautionne toutes les actions qui seront mise en œuvre pour expulser le commandant Salomon du système.

(*) Par mesure de sécurité, le numéro du système est classé confidentiel, le nom du coupable Salomon est lui par contre bien réel !