Dialogue avec Chiana

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

- Réflexion sur la fusion des âmes -

Chiana

Pendant que les opérations se finissaient, Chiana prenait le temps de méditer sur la situation actuelle. La Grande Semaine du Bricolage se finissait et le Rouge était partout. Toutes les journées passées à la préparation de cette belle cérémonie avaient été utilisées à bon escient. Peu comprenaient toute la Mystique, ou venaient seulement de comprendre ... Toute la Garde Rouge Tantrique était mobilisée, tous les Red Tantras étaient là, motivés, heureux, sanctifiés par la Transcendance de cette opération. La Carte Galactique de Chiana resplendissait de rouge comme le dernier collier de diamants qu'elle s'était offerte.

Un rire cristallin et sarcastique retentit dans sa vaste salle de commandement décorée des portraits de ses Frères, de ses Soeurs ... Elle pencha la tête en arrière et profita de l'écho pour travailler son rire d'un ton plus grave, encore plus grave. Seule dans cette grande salle, elle observa les étoiles par la vaste baie. Elle imaginait des millions de vie, des milliers de planètes. Le Conseil des Pirates Libertaliens avaient envoyé un message : les chefs des flottes pirates avaient accepté qu'elle devienne la "Belle Pirate aux Mille Mondes", héritière de l'esprit pirate libertalien. Un nouveau succès personnel à porter au crédit des Red Tantras ... Le foisonnement des passions avait permis cette belle oeuvre. Si son regard embrassait des milliers de mondes, vers quoi le porter maintenant ? Ecartant les bras, elle s'imagina serrant la Galaxie contre elle. Le moment était celui qu'elle attendait depuis que des pirates avaient trouvé un appareil et qu'elle s'était faite recenser. Elle-même avait changé lors de cette course effrénée. Elle sentait en elle des petites voix, celles de ses Frères et de ses Soeurs. Sa conscience semblait maintenant pénétrée de ses autres existences. La salle abritait maintenant l'écho de leurs propres consciences. L'unicité de Chiana avait été sacrifiée, elle était maintenant tous ceux qui étaient passés devant elle. De sa Soeur, de l'Hoplite Solon, de Laura Lee, de Mata Hari, de Néo Dracula, de Thanatos, Angelus ... Etre seule était devenu impossible. Cette idée lui fit peur : avait-elle volé un morceau de ses proches pour combler ses craintes ? Pouvait-on dérober l'âme de quelqu'un ? Elle devait en savoir plus et appela la Vieille Rebouteuse du bord ...

"Chiana à l'infirmerie, amènes tes quolifichets, Prêtresse, on doit parler"

La Salle de Commandement du "Love Boat" était plongée dans la pénombre, Chiana s'enivrait de la luminosité des soleils de la Galaxie.

Là aussi était le Plaisir.




Janus-Jana

Janus-Jana avait entendu le rire de Chiana et avait percé à jour les pensées qui étaient siennes. Avant que celle-ci rejoigne la rebouteuse, ille entra en communication tantrique avec elle.

Chiana, ma très sainte salope,

Je ne suis pas toi et pourtant je te parle à l'intérieur de toi, Je ne suis pas devant toi et pourtant tu m'entend et me vois, C'est là l'un des nombreux miracles tantriques.

Ce que tu ressens comme des troubles, comme des modifications de ta personnalité, est un autre miracle.

Regarde moi, Janus-Jana, Janus et Jana. Je suis une entité triple. Tout comme ma divine personne tu évolue au fil de ton initiation tantrique. Ta personnalité se lie à celle de tes compagnons d'armes, grâce à l'amour que l'on se porte nos personnalités à tous s'entremèlent pour former un seul et même ensemble qui nous dépasse, la Red Tantra.

Toi même tu influe grandement sur les autres Reds T. Ils sont une partie de toi, et toi une partie d'eux. C'est là l'essence de la spiritualité tantrique, la communication spirituelle, la fusion des âmes. Nous formons ainsi un ensemble, qui à lui seul a pu repeindre toute la galaxie origine.

Seuls nous ne sommes rien. C'est cette unité et cette affection mutuelle qui nous a porté a accomplir le grand dessein de Red Tantra.

N'aie pas peur de cela. Tu reste Chiana, fière, libre et indépendante. Ton caractère est juste tempéré ou exhalté, en fonction des besoins, par la force que tes frères Reds t'apportent chaque jour.



Chiana

En entendant la Voix, Chiana sentit les énergies dont parle la Déesse Janus-Jana. Elle sentait les flux mystiques parcourir sa propre trame spirituelle. La Métamorphose opèrait depuis le début de l'aventure, de l'envol avec Paradis Rouge, des premières paroles échangées, des premiers regards. Les voix des autres Red Tantras retentitissaient dans la grande salle, elles riaient de sa propre naïveté qui l'avait poussée à croire qu'elle resterait inchangée. Les différents niveaux de conscience de Chiana étaient habités par les Red Tantras. Ses atomes même étaient mélangés, la Déesse y baignait comme dans un bain de mousse. Pourtant, Chiana était aussi "dans" la Déesse au même moment. Emmenée par Janus-Jana, Chiana marchait le long d'une voie rougoyante. Janus-Jana emmenait Chiana par la main tout en murmurant dans son esprit. Elle avait des paroles réconfortantes qui noyait sa crainte. Les autres Red Tantras sussuraient la même complainte : "Nous nous devons tant". La destination importait peu en fait : la touche tantrique des consciences habitant les consciences procurait un Plaisir en lui-même. Elle sentit un frisson l'envahir et Chiana se laissa aller à l'émotion offerte par Janus-Jana.

Malgré les distances, Chiana sentait son contact dans son dos, son souffle courir sur sa nuque tandis qu'elle rassurait sa Sainte Salope. Elle sera ses bras sur sa poitrine, pencha la tête comme pour la poser sur l'épaule de la Déesse ...

"Encore, Déesse, je veux en découvrir plus ..." dit-elle d'une voix douce et conquise.



Janus-Jana

Ma Tendre Salope, repose toi sur ma bulle, c'est le plus doux des oreillers.

Que te dire de plus...que nos consciences, grâce à la méditation tantrique, sont peu à peu entrées en communication permanente. Ainsi à tout instant tu peux percevoir mes pensées et mes émotions et je peux ressentir les tiennes. Nous utilisons pour cela les énergies de nos corps et de nos esprits, qui sont autant de flux qui se rejoignent.

Ce qui m'était au départ réservé, du fait de ma nature divine, vous est peu à peu ouvert par mon enseignement. Si vous n'atteindrez pas la perfection tantrique dans ce monde ci, votre évolution progressive est le signe de votre avancée vers le Nirvana, ou vous deviendrez tous rois et reines, déesses et dieux, dans la plus pure égalité tantrique.

La déité tantrique ne s'hérite pas en effet, elle s'acquiert, à force de sagesse et de méditation. Al-Kashi et Mata Hari ne sont pas nés divins, il le sont devenus par la force de leur Amour qui est cette tierce entité qui les lie, comme l'entité Red Tantra unit les Reds T.

C'est pourquoi tu dois poursuivre la Voie vers le Nirvana, ce Royaume des Plaisirs dont lequel nous serons tous souverains.


Chiana

"C'est pourquoi tu dois poursuivre la Voie vers le Nirvana, ce Royaume des Plaisirs dont lequel nous serons tous souverains.

"C'est la clé de tout. Le début du commencement de la fin, l'instant précis appuie la délicatesse de l'Oeuvre. Toutes les énergies sont bandées vers ce but, celui de la Déesse, celui de la Liberté. Quand la Volonté rompt la Matière, quand l'Envie prend le pas sur l'Abstinence, tout est possible. Les augures sont toutefois partagés. Dans tout Bien réside le Mal, tout Mal prend ses racines dans le Bien. Il n'y a que toi, Belle Pirate aux Mille Mondes, qui répondra à cette question quand le moment viendra."

La Rebouteuse agita son Bâton-Devin pour marquer la fin de sa réponse "officielle" et produit un son de clochettes rappelant les rebonds de Janus-Jana.

Devant une glace, Chiana essayait une nouvelle robe très décolletées, parée de diamants rouges comme le Sang préféré de son Beau Vampire. De longues manches recouvraient ses bras jusqu'aux poignets tandis que l'on voyait au moins ses genoux. Une misère ses nouveaux modèles !

" Tu la préfères plutôt riche ou plutôt sexy ta robe de mariage ?" demanda la Rebouteuse.

" Quoi ? Les augures ont parlé de la longueur de ma robe aussi ?" demande Chiana surprise.

" Non mais tu t'en soucies plus que du Nirvana !" répondit la vieille femme.

" Je sais mais je vais enfin pouvoir me marier donc j'avoue qu'il faudra que ça déménage ... ... ... ... Tu as raison, je dois méditer quelques heures pour y penser. Je parle du Nirvana pas de mon chéri !"

La Rebouteuse rangeait ses encens de méditation tout en regardant celle qui était devenue si fière d'elle. La Joie de la Déesse Janus-Jana l'inondait tant. La cérémonie avait permis de centrer l'idée du Nirvana dans la culture libertalienne. Les augures avaient permis de fournir certaines réponses, toutes n'avaient pas été données à Chiana, la Belle Pirate aux Milles Mondes. Elles ne concernaient que l'Assemblée des Rois Pirates. Les esprits des chefs pirates devaient aussi donner une réponse à cette question afin de protéger l'âme du peuple libertalien.