Dernier Salut

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Vincenzo Rimi Respect diplomatique : 362


21/08 ETU 19:04 Score : 30

Debout,Vincenzo observait le vide infini.Il pensait à sa vie.Il avait tué pour la guerre,son efficacité avait été renommé partout.Il avait rencontré Thypheros,le leader Thyphérien qui était devenu ensuite son conseiller.Il avait mené ses hommes sur bien des fronts,avec autant de victoires que de défaites,pour ses amis,pour la liberté.

Thyphera brillera alors d'une lumière sans fin,à travers le temps et les âges,et le dernier des Thyphérien sera le fondateur d'une nouvelle civilisation,basée sur les même principes.

Les paroles d'un homme que Vincenzo avait croisé étant jeune résonna dans sa tête.A l'époque il n'avait pas su ce que cela représentait.

Par au dessus des montagnes,dans la roche,el ciel,dans les océans les plus profonds,souvenez vous de mon nom,si je meurs,oubliez le deuil et devenez plus puissant,si vous mourez,faites en sorte que le but de votre vie soit atteint avant,car nous avons tous un but et celui qui ne l'accomplit pas aura mené une existence inutile.

Cette phrase venait d'un philosophe Thyphérien bien connu pour ses idées sur la vie et la mort.Vincenzo sentit une présence derrière lui,l se retourna.C'était Thypheros.

"Tu as décidé?",dit-il.

Vincenzo garda le silence un long moment.

"Oui et c'est irrévocable."

Thypheros hocha doucement la tête.

"Tu sais tout ce que ça veut dire? -Oui. -Bien.Fais comme bon te sembles.Pour ma part je vais partir voyager dans la galaxie.Nous pensons trouver d'autres vestiges ou des survivants Thyphériens. -D'accord."

Thypheros sortit et se retourna sur le seuil de la porte.

"Mon ami,fais attention à toi.Adieu."

Il sortit.Vincenzo resta encore un long moment à contempler l'espace sans fin.Il vit un escadron de chasseur prendre son envol et passer en hyper-espace. Il arracha enfin son regard du vide interstellaire.Il avait des préparatifs à afire.Celles de son départ.

++++++++++++++++++

Plusieurs heures s'étaient écoulées.....

Dans une salle sombre,Vincenzo et Arigliano se regardaient yeux dans les yeux.Vincenzo tenait en son Browning à pleine main tandis qu'Arigliano avait dégainé son Magnum. Ils se firent face dans un silence totale. Vincenzo rompit le silence.

"Ca devait arriver tôt ou tard."

Le Vampire Assamitte et l'humain tournèrent en rond dans la pièce,s'opposant toujours.Chacun un doigt sur la détente de son arme.Se fiaxant inlassablement.C'était un duel aussi psykologique que physique.

Pointant toujours leurs armes l'un vers l'autre,dans une danse mortelle qui ne finissait pas.Tout d'un coup les deux anciens amis s'arrêtèrent.L'action eut l'air de se passer au ralenti,chacun visa son ennemi et tira. Le trait de Vincenzo manqua la tête d'Arigliano de peu.Le propre tir de ce dernier atteint Vinenzo en pleine poitrine.Il recula,le regard vide,et s'affaisa contre le mur,il sentait la vie quitter son corps.Il jetta un dernier regard à Arigliano avant de s'éteindre.Mort.



Arigliano Arguello Respect diplomatique : 560


21/08 ETU 19:18 Score : 21

/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/


Arigliano Arguello rengaina son 357. Il s'approcha de son ami et lui ferma les yeux. Il resta accroupi près de lui quelques secondes, se recueillant.

La balle avait traversé proprement le corps. Et maintenant, Rimi semblait dormir.

Il souleva le corps sans efforts et l'emporta ailleurs. Il lui restait un dernier hommage à remplir.

Après ceci, d'autres choses restaient à faire ...

Il s'enfonça dans l'ombre, portant le corps. L'invisibilité l'envahit.


/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/+/