Appel à la Résistance 14/03

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

Le commandant Parisii, d'habitude si prompt à montrer le faste de son uniforme, n'était plus aujourd'hui que l'ombre de lui même, un simple spectre écarlate... Mais cela, aucun des commandants présents à l'assemblée ne le remarqua, car la flamboyance de ces yeux attirait tous les regards, et sa voix sonnait comme à sonhabitude lorsqu'il débuta sa doléance:


"Commandantes, commandants, dignes représentant d'Espérance et du mondu connu,

Sachez que j'aurais aimé me présenter à vous sous de meilleurs auspices, rire comme jadis, palabrer au sujet d'un gouvernement éventuel, mais les récents incidents me montre aujourd'hui à quel point tout ceci n'était que luxe et insouciance...

Certains veulent établir une nouvelle loi, instaurer de nouvelles perspectives à cette galaxie, laissons leur une chance, et je leur souhaite même toute la réussite possible, car ils en auront besoin...

Mais ce qui m'amène aujourd'hui devant vous est tout autre, car il ne s'agit plus de savoir quels sont les moyens à notre disposition pour un jour rétablir un semblant d'équilibre dans cette galaxie. Nous avons dépassé depuis trop longtemps ce stade...

Il s'agit pour nous tous désormais, peuples libres de la galaxie, de faire le choix entre vivre et mourir... vivre me direz vous bien entendu... mais je vous réponds à quel prix? Vivrons nous pour que la suprématie d'une poignée puisse s'assoir sur un empire dont nous ne serons que la base silencieuse et victime? Vivrons pour assister impuissant à la mort de nos proches, de nos familles, de nos terres et nos cités? Vivrons nous enfin pour regretter à jamais de n'avoir pas su réagir plus tôt, lorsque notre nombre pouvait encore nous sauvez du déshonneur? La mort me semble plus douce, et la résistance plus glorieuse...

C'est à l'heure actuelle toute notre initiative qui part en lambeau chers amis... Mon père avant moi a déjà vécu cette tragédie, et il n'était pas un moment sans qu'il nous en parle les larmes aux yeux... La peur ne l'a jamais quitté, il en a fait son linceul, et c'est pour échapper à ce destin funeste que je me bats maintenant...

La mort n'attend pas, et cette dernière n'est qu'une étape dont les justes s'acquitteront aisément...

Je vous appelle à la raison, esprits libres dont je m'ennorgueillis d'avoir un jour croisé le chemin, peuples fiers et méritants, hommes, femmes,démons et Daedras, crétures inconnues et reconnues... Ne laissons pas une nouvelle fois l'anarchie triompher, et prenons tous les armes contre l'oppresseur... Il est encore temps de triompher, mais la victoire ne se donne pas, il nous faut tous aller à sa rencontre, et mourir s'il le faut pour et par elle... Nous pouvons encore réussir, uni aujourd'hui...

C'est le testament que nous ont laissé ceux qui sont morts pour n'avoir pas su courber l'échine, pour s'être battu pour un idéal de justice, ou tout simplement afin de vivre... Je ne peux m'empêcher de citer Eragon Ohen, commerçant honnête entre tous, Albatrix, mort d'avoir cru un jour pouvoir vivre en paix, Déchikteur, combattant qui a voulu protégé ceux qu'il aimait, et tant d'autres, oui chers amis tant d'autres...

Toutes ces personnes, moi y compris, avons nos défauts et nos désaccords, mais nous nous rejoignons tous dans notre malheur, et nous avons tous été victime de l'expansionnisme des puissants... Allons nous baisser les bras et ne plus élever la voix, condamnés à errer telles des ombres fuyant le soleil, et fuyant donc leur existence? J'en appelle à vous tous, rejoignez ceux qui se battent en ce moment même, toute coalition et philosophie confondue, aidez nous à vous aider, aidez vous à vivre libre, et résistez du mieux que vous le pourrez...

Voilà deux jours que j'ai déclaré la guerre aux forces de la X celia Disturbed, de Soilwork et de Cronos, et je sais la rancoeur qu'ils inspirent ici. Utilisez-la comme une force, et non une frustration... Leur aura belliqueuse n'a que trop durer, et c'est en force libre et unifiée que nous saurons les contrer... C'est un combat qui va bien au dela des coalitions, car ensemble nous pouvons faire ce qui n'a jamais été fait avant, voir se soulever une galaxie entière contre l'ordre des puissances noires de ce monde...

Faites le choix de la résistance, rejoignez ceux qui malheureusement suffoquent en ce moment, mais qui n'attendent que vous pour se relever, et ne craignez pas la conséquence d'un tel choix, car c'est au portes de la mort que votre valeur et votre vie prendra toute sa valeur..."


Sur ces mots, Parisii quitta rapidement la salle, déçu par le manque d'enthousiasme qu'avait suscité son discours à l'aasemblée. Mais qui sait, se dit-il, peut-être est-ce la peur qui les rend si passifs, peut-être ai-je su toucher quelques consciences...