Galaxie 0

De Apocalypsis
Aller à : navigation, rechercher

La Galaxie 0 est le berceau de l'humanité. On pense que l'ancienne planète natale des Hommes ; l'espèce dominante dans l'univers connu ce trouvait quelque part en périphérie de la galaxie 0 . Pour ces raisons, on l'appelle Galaxie Origine (Portail). On a longtemps cru quelle était la seule galaxie peuplé par l'homme jusqu'a ce que l'on découvre à la suite d'un boulversement magnétique qu'il existait au moins 2 autres galaxies habitées,la Galaxie 1, appelée Galaxie des exilés, et la Galaxie 2, nommée Esperance. La science ne permet pas encore de voyager d'une galaxie à l'autre puisque même à la vitesse de la lumière, il faudrait des milliers d'années mais l'on sait en revanche qu'il existe des failles spacio-temporelles par lesquelles il serait théoriquement possible de rejoindre les autres galaxies ...

Origine est de toutes les galaxies celle qui est la plus chargée d'histoires, de légendes et de commandants de renom.



0-250 ETU : Histoire Ancienne

(Voir aussi: Préhistoire, InterHistoire.)

Planetes.jpg

Notes de l'Historien :

  1. Comme nous l'avons vu, notre connaissance de la Préhistoire est coupée nette autour des années 2600 UTP. Il s'est révélé impossible de déterminer une durée même approximative de cette période de trou noir historique que les chercheurs ont pris l'habitude de nommer Interhistoire. La colonisation se serait faite dans l'urgence et sans aucune concertation, et il semblerait que chaque système se soit coupé des autres pendant une période indéterminée.
  2. La période que nous nommerons par commodité « Histoire » commence aux alentours de l'an 01 ETU. L'Echelle de temps universelle, adoptée par l'ensemble du monde connu, marque en effet la reprise des échanges entre les différents secteurs de la galaxie, fait avéré puisqu'une échelle temporelle universelle s'est avérée nécessaire. Et par là même, la réunification progressive de l'Humanité dans la galaxie 0 qui s'était éparpillée dans des directions différentes.
  3. Nos connaissances sur la période qui sera développée ici et dure jusqu'à aujourd'hui, sont beaucoup moins lacunaires que celles concernant la Préhistoire. Nous espérons que le lecteur y trouvera l'ensemble des informations qu'il pourrait rechercher, notamment en ce qui concerne le conflit entre l'Alliance et la Fédération qui déchirait hier encore l'humanité, et qui est probablement responsable de la situation actuelle...
  4. Seule l'Histoire de la Galaxie 0, berceau de l'humanité, est bien connue, notamment grâce aux efforts de la Guilde commissionnaire pour tenir des registres historiques à jour. Il semblerait que les autres galaxies de l'Univers soient marqué par la domination de l'Organisation Renégate, et par le faible nombre d'échanges planétaires... Il apparaît cependant aussi que suite à l'Expérience intergalaxia, de nombreux commandants déchoués dans d'autres galaxies soient entrés en communication galactique.


01 ETU : Le début de l'Histoire.

Trans.jpg

En l'an 01 ETU, l'humanité était éparpillée dans de nombreuses directions et sur de nombreuses planètes. On estime le nombre de planètes colonisées au moins partiellement à 500 pour cette époque. Mais nul ne sait combien de temps avait pris ce processus, et les groupes humains avaient connu une autarcie considérable. La décision pour chaque système planétaire d'abandonner les unités de temps régionales fut prise en même temps que celle de centraliser les informations scientifiques détenues aux quatre coins de la galaxie, suite au développement embryonnaire d'un commerce entre les différents systèmes qui étaient restés isolés les uns des autres depuis une période qui apparaît comme relativement longue. C'est le tout premier Grand Congrès de Leem qui fut désigné comme origine à notre actuelle ETU (échelle de temps universelle).

D'après nos informations, le syndicat des commerçants indépendants (SCI) avait été le principal acteur de cette première étape. (cf article « La Guilde, Histoire et caractéristiques »). Il faut dire que le Syndicat était la seule entité qui avait eu l'occasion de maîtriser parfaitement les différents dialectes du monde connu, et avait les moyens commerciaux de présider au rassemblement de l'ensemble des représentants des colonies, qui se regroupèrent sur la planète Leem.

En l'an 01, le SCI était incontestablement l'organisation humaine la plus puissante et la plus ouverte sur le monde, alors que paradoxalement les critères d'appartenance au syndicat restaient obscurs et très fermés. Nul ne sait combien de vaisseaux lui appartenaient. En outre, il est difficile d'imaginer sa puissance réelle, puisqu'elle ne possédait qu'une unique planète inoccupée rachetée par le syndicat quelques années auparavant à une colonie qui y exploitait de l'uranium.

Il existait parmi les colonies représentées au Grand Congrès deux grandes cultures politiques. Les unes étaient gouvernées d'une main de fer par des élites garantes de l'intérêt général, élues ou désignés de façon héréditaires (appelées depuis « colonies-dirigistes ». Les autres possédaient des niveaux de gouvernement très complexes et nombreux, si bien que nul n'aurait été capable de dire qui y accaparait le pouvoir (appelées « colonies-gouvernance ». Alors que s'installait la tradition de la tenue d'une Assemblée du Grand Congrès tous les ans, les colonies qui étaient restées isolées durablement, prirent conscience de l'existence de ces deux grandes cultures. Dans l'assemblée circulaire de Leem, ces deux grandes « familles » prirent en quelques années l'habitude d'occuper chacune un hémicycle. Par ce qui pourrait être une coïncidence si de nombreux indices n'aiguillaient pas vers une autre hypothèse (que nous livrerons par la suite), les colonies observèrent rapidement que, dans les grandes lignes et à quelques exceptions, cette proximité dans l'assemblée circulaire était la reproduction d'une promiscuité géographique qu'elles avaient depuis longtemps oublié.

Alors que le syndicat parrainait la mise en commun des technologies et des avancées scientifiques, comptant sur le développement de débouchés commerciaux, les liens se renforçaient à l'intérieur de chacune des deux familles politiques, qui commençaient à s'opposer sur certains débats à l'Assemblée.

100 ETU : Bipolarisation.

Leger.jpg

En 100 ETU, ces rapprochements se concrétisèrent : les colonies-dirigistes signèrent un traité consacrant une union dirigiste, posant comme objectif « une union sans cesse plus importante entre les colonies de l'Union ». 100 ans plus tard, cet objectif semblait atteint, puisque la Fédération Dirigiste fut inaugurée sur Keeh, qui devenait la capitale de la Fédération.

En réponse, les colonies-gouvernance signèrent un pacte, qui allait aboutir non sans idéalisme à la constitution de l'Alliance Eternelle sacralisée sur Newdeun.

Pendant le demi-siècle qui suivit, les relations à l'intérieur de la Fédération dirigiste d'une part et de l'Alliance Eternelle d'autre part se renforcèrent considérablement, alors que les relations entre les deux groupements coloniaux perdaient progressivement tout intérêt. En conséquence, le Syndicat avait perdu le monopole du commerce, et ses ressources se limitaient maintenant aux échanges entre les deux communautés, que seul il savait prendre en charge et rentabiliser.

Les fonds d'investissement scientifiques globaux avaient explosé, l'Alliance et la Fédération gérant leurs affaires scientifiques, commerciales... séparément. Les avancées scientifiques durant cette période furent conséquentes, alors qu'elles avaient stagné durant la période isolationniste.

142 ETU : Premiers escarmouches.

Profil.jpg

C'est au cours de l'année 142 ETU qu'apparurent les premières véritables tensions diplomatiques entre la Fédération et l'Alliance. Les deux planètes revendiquaient en effet un certain nombre de colonies intermédiaires et de prolixes gisements lunaires qui occupaient une position géostratégique entre les deux organisations. Malgré les tentatives de conciliation intéressées du Syndicat des Commerçants Indépendants, un embargo réciproque fut engagé entre les deux puissances, qui cessèrent toute communication. Les deux organisations cessèrent aussi de siéger sur Leem au sein du Grand Congrès, préférant siéger l'une sur Keeh, et l'autre sur Newdeun. Les programmes de Défense et de Sécurité, qui avaient été interrompus depuis fort longtemps, furent repris et devinrent prioritaires sur les programmes de recherche fondamentale.

Ainsi, la première conséquence de ces tentions fut paradoxale : le Syndicat et ses commerçants se retrouva sans ressources, et il eut donc à résoudre la crise par de profonds changements organisationnels et institutionnels. C'est ainsi que le syndicat se reforma au sein d'une « Guilde commissionnaire ». Les marchands de la Guilde réinvestirent les marchés internes de la Fédération et de l'Alliance, et s'impliquèrent dans des manoeuvres spéculatrices, exploitant les déséquilibres ayant fait suite à la sécession complète des échanges entre l'Alliance et la Fédération.

Au-delà de l'organisation même de la Guilde, c'est toute sa philosophie qui fut modifiée. La Guilde qui avait jusqu'alors réussi à concilier ses intérêts avec l'essor de l'humanité (ex : elle avait été à l'origine du Premier Grand Congrès), cessa de croire en de grands principes, pour se consacrer à son seul intérêt matériel, étant prête à tout pour réaliser du profit, fut-ce au prix de la perte de vies humaines. Ainsi, elle réussit par un coup spéculatif particulièrement bien pensé à provoquer une hausse du prix des biens alimentaires qui entraîna la mort de milliers de colons sur une planète de la Fédération. Bien entendu, la Guilde avait mis en place dans le plus grand secret ses propres programmes de recherche scientifique.

Suite à ce choix de la majorité des commerçants du syndicat, un courant minoritaire de l'Organisation décida de s'exiler en secret vers les systèmes lointains de la galaxie. Ces commandants refusant l'évolution du syndicat en Guilde fondèrent l'Organisation Renégate, dont l'Histoire est aujourd'hui encore très mystérieuse, dirigée par Drakaan dans la galaxie 0, mais présente économiquement dans l'ensemble des galaxies.

172 ETU : Course aux armements.

Amiral.jpg

Cette période de tension se poursuivit, et vit le réarmement massif de la Fédération. Tout permettait de croire que la guerre était imminente. De son côté, l'Alliance avait développé ses programmes d'armement mécanoïdes afin d'éviter la perspective de pertes humaines dans le conflit qui s'annonçait inévitable, les deux camps étant persuadés de leur intérêt et de leurs chances à l'emporter.

La Guilde, quant à elle, avait tout à fait compris l'intérêt qu'elle avait à spéculer sur le prix des armes, et s'était rendue nécessaire à l'Alliance comme à la Fédération, qui n'envisageait pas la moindre action agressive envers elle.
C'est à ce moment là qu'un second courant minoritaire de la Guilde prit son indépendance, refusant la spéculation sur le prix des armes. Les commerçants en question fondèrent l'ordre des Héritiers de l'Histoire, qui décidèrent de partir en quête du peuple renégat, sans succès jusqu'à une période très récente. Les Héritiers de l'Histoire, camouflés en contrebandiers, veillèrent sur le système économique de la Galaxie 0 jusqu'à l'Assassinat de son chef, Yik, par Drakaan, récemment.

En effet, c'est à cette époque, durant cette course aux armements, que Drakaan avait tenté un coup d'Etat contre le dirigeant de la Fédération, Attilane, coup d'Etat empêché par Yik et le peuple des Héritiers.

199 ETU : Guerre.

Explosion.jpg

La Guerre éclata dans la galaxie 0 en 199 E.T.U., lorsque les escadres de croiseurs fédérés attaquèrent le poste avancé Nool de l'Alliance à la frontière spatiale commune. Pendant plusieurs journées, les croiseurs et kamikazes fédérés affrontèrent les escadres mécanoïdes pilotées virtuellement par les pilotes d'Elite de l'Alliance du Nord.

La bataille qui s'était étendue à l'ensemble des territoires fédérés ne vit ni vainqueur ni perdant, ni traité. Durant plusieurs années, les armées s'affrontèrent sans qu'aucune ne soit capable de l'emporter sur l'autre.

Hier, en 204 ETU, tout portait à croire que les deux camps préparaient un affrontement final qui devrait forcément laisser un vainqueur se démarquer. Mais quelques jours après, le silence radio complet régnait dans la galaxie.

La planète Keeh et ses antennes radiospatiales avaient été détruites par des atomiques puissants, suite à une manoeuvre spéculative ratée du commerçant d'élite Ghuo. En représaille, Attilane, mit Leem à feu et à sang, alors que les tentatives de pacification de Calomu, Représentissime de l'Alliance, s'étaient soldées par la destruction de Newdeun, capitale de l'Alliance.

Pour de nombreux commandants présents dans la galaxie, de toutes les factions, ces révélations furent l'espoir d'un nouveau départ. Mais la réparation des antennes radiospatiales sur Leem, Keeh, et Newdeun, permit aux dirigeants des trois factions de convoquer les commandants qui leur étaient affiliés, leur demandant un impôt et un soutien militaire.

La sédition fut portée par des légendes galactiques d'aujourd'hui qui n'étaient à l'époque que de jeunes commandants, tels Fregger et Arkk, qui partirent en guerre contre les tyrans, et pratiquée par de nombreux commandants. L'opération fut un succès à tel point que Fregger s'imposa comme le nouveau général de la Fédération, alors qu'Arkk recréait l'Alliance Eternelle. Ghuo fut coulé dans du métal en fusion par Fregger, Attilane se suicida dans sa geôle, alors que Calomu prit conscience de son échec au dernier instant et périt sur le front contre Attilane.

200 E.T.U. Fregger, FlyingBull, Greg : les apocalypses à répétition.

Mais encore une fois la paix fut de courte durée. Le pouvoir eut une emprise incroyable sur Fregger, qui développa l'un des plus grands empires de la Galaxie 0. Seul un jeune commerçant planifiait de se dresser contre lui en secret, et le talonnait dans la taille de ses moyens. Mais le brave Mac Polar n'eut pas le temps de mener à bien sa mission. Il choisit la voie de la retraite, se contentant d'organiser de nombreux tournois. Alors qu'Arkk trahissait l'Alliance Eternelle à contrecoeur, pour fonder l'Alliance Sombre avec Fregger, qui déclencha la seconde apocalypse par la destruction hyperatomique de nombreux systèmes, puis mena la guerre contre la première Grande Coalition (Fédéralis) et subi l'opération Mumutz (première offensive kamikaze massive (financée par Nanovitch) avant de disparaître mystérieusement.

C'est à cette époque qu'une anomalie magnétique partit de Keeh, se dirigeant vers les systèmes lointains.

Quoiqu'il en soit, la période qui suivit fut marquée par de nombreux apocalypses d'une violence inouïe. Après la disparition de Fregger, Greg s'en prit à Fedayn, nouveau n°1, et parvint à lui prendre sa place, au motif qu'il avait financé l'opération sociale-libérale (attaque surprise d'AlphonseHubert). PArallèlement, il attaquait Lorie et s'emparait de l'héritage territorial de Fregger. Ce furent 1 mois de tyrannie qui plongèrent la Galaxie dans l'incertitude face à une puissance sans précédent. Les légendes FlyingBull et Fedayn réussirent 2 très grandes offensives (premières apocalypse melant successivement bombardements massifs et attaques kamikazes), alors que le bien connu Greg, aidé d'un certain Obiwan, parvenait à détourner 5 millions de leems de l'impôt galactique qu'il avait mis en place tout en en redistribuant 7 000 000, et déclenchait lui aussi une contre-apocalypse sanglante.

Le règne de Greg s'acheva fin juillet où, conscient des excès de la puissance, il se suicida, et fut secrètement momifié. Son âme fut incarnée pendant un temps dans le personnage de Peer.

Relativement peu connue et peu active, la Coalition Contre les Capitalistes Ploutocrates réunissait dans un coin de la Galaxie les commandants Redsamourai, AlphonseHubert, Fedayn et Alcibiade. La composition et l'objectif de cette coalition a pu faire dire à certains qu'il s'agissait d'une ébauche de la glorieuse Armée des Sans-Terres. Parallèlement, les premiers ultrémistes firent aussi leur apparition. On peut aussi souligner le rôle de Forest et d'Archimage dans les tentatives post-Arkiennes de redonner vie à l'Alliance. Dieu était peu présent à cette époque, aussi il lui est difficile de rendre à ces évènements leur importance réelle.

Ce furent 50 ans de guerre marquèrent la galaxie tout juste sortie des trois entités politiques qui la composaient auparavant...

ce fut aussi à cette époque que Yik le contrebandier fit sa toute première apparition à la taverne, et entraîna certains commandants dans un jeu de piste qui les menèrent dans une impasse, mais dans la galaxie lointaine...

250 E.T.U. Ouragan magnétique.

En 250 E.T.U., un grand ouragan magnétique, imputé à Dieu lui-même, balaya la totalité des systèmes connus. Certains commandants survécurent, se retrouvant à l'autre bout de la Galaxie 0. De nombreux commandants furent portés disparus, d'autres à l'image de Nanovitch se réincarnèrent dans des Gholas. D'autres encore changèrent d'identité, alors que des commandants qui avaient disparus du temps de Fregger, telle l'Union Communiste de Redsamouraï, choisissaient de revenir. Enfin, de nombreux commandants jusqu'ici ignorés étaient apparus. Les empires se constituèrent, de grandes coalitions officielles émergèrent, telle la Corporation Bleue, l'Alliance Eternelle aujourd'hui dissoute, le Culte des Divins. Des organisations moins officielles virent le jour, tel le Culte Bodet, ou encore l'Ultremisme.

L'Histoire de la Galaxie 0 s'écrit encore aujourd'hui... Alors que les Histoires des galaxies suivantes en sont à leur prologue, puisqu'aucune donnée les concernant n'avait jusqu'à présent été accessible...

(Référence: encyclopédie, Histoire)

Galaxie 0 et Univers connu...

Galaxie.jpg

La Galaxie 0 n'est pas la seule galaxie constituant l'Univers habité. Le 11/11/251 E.T.U, un an après l'ouragan magnétique, de nombreuses unités militaires ont disparu de la galaxie 0. Selon Eloa l'Héritère, qui dirige le mouvement clandestin des Héritiers de l'Histoire, on pourrait imputer ces disparitions à une expérience de l'Organisation Renégate (O.R.).

Une partie de ces unités ont été disséminées dans les différentes galaxies habitées, sans doute colonisées au cours de la période d'InterHistoire. On dit que l'Organisation Renégate posséderait le pouvoir dans les systèmes 0 de l'ensemble des galaxies habitées à l'exception de la galaxie 0, et que les planètes de gouvernement seraient situées dans ce même système.

On dit aussi que l'Organisation Renégate serait la seule actuellement à pouvoir se déplacer entre les galaxies habitées, et s'assurerait de cette manière un monopole économique à travers la maîtrise parfaite de la contrebande.

Enfin, on dit que les Renégats seraient capables de prouesses dans les technologies informatiques, et qu'ils alimenteraient le marché illégal au moyen de détournements de fonds, de ressources, et de piratage de transferts commerciaux entre commandants ordinaires...

(Référence: encyclopédie, Galaxie 0)

250-270 : Histoire intermédiaire

Résumé des évênements

Le 02/10/05 E.T.U., le tout premier scandale médiatique secoua la galaxie. Mac Polar II, rédacteur en chef du GalacMac, premier journal galactique, annonçait la sortie d’une édition spéciale de la plus haute importance. Cette édition titrait sur 3 colonnes à la une :

« La menace de la Corporation Bleue. Un complot se prépare aujourd’hui contre l’ensemble de la galaxie – fomenté par les plus grands commandants, rassemblés sous le nom de Corporation Bleue. »

En quelques heures, tous les commandants de la galaxie avaient pris connaissance du journal. Les réactions, d’une violence encore jamais observée à l’Assemblée, ne tardèrent pas à secouer le fonctionnement fragile de l’Assemblée. Alors que les commandants de la Corporation niaient en bloc les accusations, intervenant les uns après les autres pour exprimer leur « dégoût » de ce qu’ils estimaient être « de la pure calomnie », ceux-ci furent dans l’impossibilité d’apporter des preuves de leur innocence puisque l’Atlante, chef de la Corporation, avait décidé de dissoudre aussitôt l’institution pour mettre fin aux dommages causés par un prétendu espion. Les commandants Sephiroth, Nenel, Morcar Baughlir, Nanovitch, Spectror, Empereur Kriss, et bien d’autres furent les premiers à clamer leur innocence avec une fougue que certains interprétèrent comme la preuve de leur innocence, alors que d’autres, à l’image de l’Abbé Ramouflon, y voyaient un indice de plus prouvant leur culpabilité.

Quant aux journalistes du Galacmac qui s’exprimèrent, c'est-à-dire surtout Mac Polar II, ils déclarèrent croire en la véracité des informations publiées, et en la liberté de la presse, sans toutefois juger nécessaire d’apporter des éléments de preuves incontestables, dans le but afficher de « protéger les sources » condamnées à une mort certaine en cas de découverte de leur identité.

En fin de journée, des esprits attentifs avaient pu remarquer à l’Assemblée plusieurs allusions ultrémistes à ce qui allait devenir le premier « apocalypsis chirurgical » de la galaxie, mieux connu sous le nom « d’opération tartifouette ». En effet, les commandants Ta Brioche et L’Abbé Ramouflon, par des jeux de bilboquets en plein cœur de l’Assemblée estomaquée, annonçaient les évènements.

Quelques heures plus tard, l’opération militaire la mieux préparée depuis l’ouragan divin, était lancée par les forces ultrémistes, parmi lesquelles les commandants L’Abbé Ramouflon, Omar Ben Salaad, Ta Brioche, Ta Princesse, Vlad Ivostock, Clownage, et d’autres commandants (qui s’ils souhaitent apparaître ici me contacteront par MP.). L’opération tartifouette fut immédiatement justifiée à l’Assemblée comme une opération de libération de la galaxie face à l’oppression de l’accaparation du pouvoir par les membres de l’ancienne Corporation Bleue. Les ultrémistes se présentèrent comme des libérateurs des instincts humains, n’ayant pas pour objectif le pouvoir, mais la destruction de tout pouvoir empêchant la liberté des commandants les meilleurs comme les pires. A l'Assemblée Galactique, AlphonseHubert, membre de l'ancienne Corporation Bleue, dénonçait un coup d'Etat contre la démocratie dans un discours resté célèbre.

Les commandants ultrèmes de la première heure n’étaient pas les seuls impliqués dans l’opération. Le commandant Imothep, qui se révéla rapidement officiellement être la réincarnation du commandant [[Greg)) d’avant l’ouragan divin, était au cœur de l’opération militaire.

Il apparaît que les commandants Omar Ben Salaad et Imothep, membres de la Corporation Bleue, étaient parvenus à espionner celle-ci, et avaient utilisé les informations pour préparer minutieusement l’opération tartifouette avec leurs alliés. Le commandant Omar Ben Salaad eut un rôle particulièrement délicat, puisqu’il fut en charge de l’achat de toutes les troupes nécessaires à la contrebande. Malgré des amitiés sincères créées avec ceux qu’il allait devoir trahir, Omar Ben Salaad alla au bout de son engagement [[ultrémiste. Seul sa formidable amitié avec le commandant Nenel le poussa à modifier certains des plans initiaux de l’opération.

Après plusieurs jours de combats, l’avancée des commanditaires et réalisateurs de l’opération tartifouette était importante. Mais la résistance s’organisait, notamment à travers les coalitions Nouvelle Fondation et Universalis, regroupant pour la majorité les anciens membres de la Corporation Bleue. Les commandants Salissant, l’Atlante, Spectror, Morcar Baughlir (qui laissait s’exprimer son besoin de justice vengeresse en dépit de l’Homme qu’il était avant l’opération), et bien d’autres, s’organisèrent. Certains, après quelques jours d’une guerre qui fut totale, tombèrent au front. La perte de Nenel fit couler plus d’une larme à l’assemblée, même si l’âme de ce commandant restait présente dans la galaxie comme s’il n’était pas mort. Les commandants l’Atlante et OverLord, plus récemment disparus, furent eux aussi pleurés chaleureusement par leurs amis, et salués par leurs adversaires pour leur bravoure. Bien entendu, cette guerre, comme toute opération prétendue « chirurgicale », eut son lot de «tirs amis» et « dommages collatéraux » touchant certains jeunes commandants discrets.

Dans ces circonstances, le soutien apporté à Yik par les commandants Snake, Nanovitch et Spectror, n’ayant jamais remis en question leur engagement dans la Résistance, semblait lui-même menacé. Aussi, lorsque Drakaan proposa à Yik une solution de compromis, et l’invita à négocier sur la planète Refuge, celui-ci ne refusa pas. La légende dit que Yik se doutait que c’était un piège, et que l’on aurait pu le comprendre à son tout dernier message à l’un des résistants les plus fidèles auquel il s’était réellement attaché, le commandant Snake, dont la bravoure n’avait eu d’égal que le respect de la parole donnée dans le combat. Toujours est-il que Drakaan accomplit sa vengeance de la façon la plus ignoble qui soit. Alors que ses escadres kamikazes menaient des raids simultanés sur l’ensemble des planètes de Yik, l’Aigle Sombre tortura en personne et jusqu’à la mort Yik le contrebandier. Aucun homme ne fut témoin de la scène horrible, mais Yik disparut effectivement de la galaxie. Sa mort, qui semble avérée par les apparences, suscita le dégoût de nombreux commandants.

Face à ce nouveau chaos galactique, de nombreuses coalitions secrètes émergèrent. Les petits commandants qui délaissaient l’Assemblée, et dont le nom n’était pas (encore) connu, n’en étaient pas moins présents, et convaincus qu’eux seuls pouvaient prendre leur destin en main… Le commandant Archimage Antonophix créa « l’Empire Démocratique Galactique », aussitôt critiqué pour sa terminologie même par des commandants comme Alphonse Hubert et Redsamouraï.

La contrebande sombre fut aussi mise en place… Hélas, avant même que le nouveau modèle proposé par Drakaan ne puisse faire ses preuves, celui-ci allait disparaître mystérieusement. Sa disparition était revendiquée par l'Abbé Ramouflon, mais nul ne savait que penser du récit de l'Abbé qui avait habitué la galaxie à son humour piquant. En tout cas, tout ceci laissait une situation galactique particulièrement confuse depuis les derniers jours.

Prochain épisode : La galaxie au 14/10/05 E.T.U., nouvelle stabilité ou ultrème incertitude ?

Révolution prolétarienne vs Révolution ultrème

01/06-05/06 - La guerre entre l'AST et les ultrèmes.

D'apres eux même, l'AST est la force qui est du coté du peuple et qui la protège. Elle prône le socialisme, la révolution du prolétaire contre les puissants, l'égalité entre les commandants. D'après les Ultremes, l'AST serait un groupe de tyrans totalitaires, malhonnêtes et cherchant par tout les moyen a étouffer la voix de "l'Autre", l'opposition, pour poser les premiéres pierre d'un gouvernement dictatorial.

D'après l'AST, les ultremes seraient des tyrans qui ne penseraient qu'à la déstruction, au Chaos et au pouvoir. Ils ont néanmoins une philosophie extrémement avancée.

De longs débats se sont produits à l'assemblée ou chacun des deux camps luttait contre les arguments de l'autre (ce qui est l`essence meme d`un debat d`ailleurs).

La guerre entre ces deux factions qui dominaient la vie galactique par leur puissance et leur dynamisme idéologique dura plus de cinq mois. Elle débuta véritablement lors de la première bataille de libération de la Galaxie, lorsque AlphonseHubert arracha Newdeun occupée aux ultrèmes qui tentaient d'établir un Empire mene par l'empereur Ta Brioche et sa femme l'imperatrice Ta Princesse suite à la déroute du gouvernement de l'ULG.

Apres des mois de combats acharnes, les Ultremes se sont empares de Newdeun, qu'il ont aussitot renomme Ultremia ainsi que de la totalite du systeme 0. Toutes les tentatives ulterieures de l'AST pour reprendre le controle du systeme ont echouees et il semblerait que le "plan Paupiette" prepare par les Ultremes sur la base de la trahison de Sayyadina marque un renversement de tendance au profit des ultremes.

Alors que la situation semblait acquise aux Ultrèmes, le Comité Galactique de Résistance a lancé une offensive majeure, prenant coup sur coup Sion, Pandémonium et Vercors. Cependant, les Ultremes ont toujours conserve Ultremia, capitale eternelle de l'univers. Ils l'ont finalement abandonnee a son sort apres l'avoir suffisamment fortifiee pour que personne ne puisse plus jamais mettre le pied sur ce symbole du pouvoir. Ainsi l'abbe Ramouflon pouvait affirmer a l'Empereur Ultreme Napolochon "L'Ultrematie est enfin arrivee. Nous avons reussi".

260 E.T.U Affrontement entre les Héritiers et les Renégats sur l'enjeu de la contrebande

Voir aussi histoire de Drakaan.

- Origine : Yik appartient aux Héritiers de l'Histoire. Etait à la tête de l'ancien système de la contrebande de la galaxie 0, à prix fixes, avant que Drakaan n'en prenne possession et introduise la fluctuation des cours.

- Passé lointain : âgé de 20 ans tout juste, opposition à la tentative de coup d'état de Drakaan contre Attilane à la veille de la Guerre entre la Fédération et l'Alliance. Conséquence : Drakaan est enfermé dans les geôles de Keeh. Lorsqu'il parvient à s'échapper lors de l'invasion (libératon?) de Keeh par Fregger, Drakaan réussit à retrouver les Renégats, courant dissident de la Guilde PRECEDANT l'autre courant dissident qu'a été les Héritiers de l'Histoire. Selon lui-même, Drakaan parvient à s'imposer à leur tête. Selon d'autres sources actuelles, il ne serait que l'un des responsables de la puissante organisation.

- Lorsque Drakaan envahit le système 0 de la Galaxie 0, Yik et les Héritiers sortent de leurs lointains systèmes protégés pour venir défendre le système 0.

- Maladresse de Yik, qui choisir la voie de la manipulation pragmatique plutôt que celle d'explications embarrassantes. En conséquence, de nombreux commandants se désolidarisent de l'Alliance avec Yik, laissant la voie libre à Drakaan qui promet qu'il ne souhaite que le système 0.

- Les enjeux secrets de cette guerre froide émergent apparaissent rapidement aux yeux de tous les commandants : la maîtrise de la contrebande. En effet, Drakaan parvient à mettre à jour un mécanisme d'onde magnétique qui permet d'ouvrir les systèmes des héritiers à l'hyperfusion. Drakaan appelle au pillage des systèmes des héritiers.

- Mais Yik, de son côté, a réussi sous prétexte de défense de l'Assemblée à activer le même mécanisme sur Newdeun. Yik appelle à l'attaque des systèmes renégats.

- La situation se déséquilibre peu à peu. Les soutiens de Yik s'effritent. Profitant de sa faiblesse, Drakaan l'assassine cruellement après l'avoir torturé de ses propres mains, assouvissant sa vengeance, tout en se rendant maître du système de la contrebande du système 0. La fin tragique de Yik ne sera pleurée sur le moment que par quelques uns de ses fidèles soutiens, tels les commandants Nanovitch et Snake

- Lorsque l'existence d'une autre galaxie est avérée, il apparaît qu'en réalité l'organisation renégate est à la tête de la contrebande locale. Commencent à émerger des soupçons sur la puissance réelle de l'Organisation Renégate...)

A ETOFFER !! Ceci n'est que la trame... Ca serait bête de perdre cette partie dense de l'Histoire que nous avons vécue...

Deuxième ouragan magnétique

En 270 ETU, Dieu forma à nouveau un ouragan magnétique sur la galaxie 0... Face à la puissance de cette catastrophe, de nombreux comandants ont vu le jour, d'autres sont arrivés de galaxies voisines, d'autres encore sont morts, plusieurs ont changé d'identité, et quelques rares ont survécu.

Cette ouragan destructeur et purificateur permet à la galaxie de se reconstruire sainement et sûrement... Déja, la vie reprend peu à peu son cours dans la Galaxie 0.

Ainsi, une nouvelle ère s'ouvre pour Origine...

270-... : Histoire contemporaine

Situation actuelle

Alors que les communications commencent à être rétablies, une majorité de commandants, conscients de la nécessité d'organiser la société galactique en Etat, décident de mettre rapidement en place un gouvernement.

Cependant, un dictateur puissant et malconnu, du nom de Arès, prend le pouvoir et envahit la Capitale... C'est alors qu'un vaste mouvement démocratique se forme, et suite à de nombreux débats et un long temps de reflexion, un Sénat s'instaure. Ce Sénat composé de cinq Sénateurs, parmi les commandants les plus réputés, a alors l'importante mission de rétablir l'ordre et la démocratie dans la galaxie...

Arès, poussé par les pressions exterieures, ainsi que par sa conscience, finit alors par restituer la capitale ainsi que le système 0 entier aux sénateurs élus...

Or le Sénat est de plus en plus contesté pour son inaction, pourtant toute relative. En effet, certains sénateurs demeurent particulièrement oisifs et tout le travail revient principalement à deux d'entre eux, Angelus L Oméga et Mablane, sénateurs dévoués et consciencieux...

Il est cependant à noter que le Sénat commence alors à être victime de son propre succès. De nombreuses promesses électorales avaient été faites lors de son institution, qui avaient toutes sucité un large élan de sympathie. Mais, au fil des semaines, le Sénat s'installe dans une routine de pouvoir où la préservation des acquis des cinq Sénateurs prend le pas sur l'émancipation démocratique. Oubliés, les projets visant à élargir le Sénat, à pluraliser sa constitution, à ouvrir le système 0... Le manque de moyens dû à l'Apocalypse toute récente empêche l'institution sénatoriale de s'affirmer suffisamment, l'obligeant peu à peu à adopter une mentalité de blocus alors que, parallèlement, on observe une très riche activité de théorisation du pouvoir, réflexion nourrie à l'extérieur du cadre du gouvernement et dont ce dernier s'exclut presque automatiquement.

Mais c'est également l'époque où la hiérarchie des commandants commence à se rigidifier. Des puissances moyennes accèdent au statut de super-puissances tandis que d'autres stagnent, et le visage politique de la galaxie se précise. Les principales coalitions sont en place. La Famiglia Ex-Morte commence sa croisade contre les "jeunes commandants non comprenant" et s'affirme, sans le paraître ni surtout le revendiquer, comme une police embryonnaire (même si la répression exercée est un échec sur le long terme, la disparition de la minorité visée se faisant attendre). Des guerres locales démarrent un peu partout. Le vide politique laissé après l'Apocalypse n'est donc pas comblé par le Sénat, qui peine à s'assumer dans les faits, faute de pouvoir exécutif capable de faire appliquer les miriades de décrets adoptés.

De timides réformes et propositions apparaissent tout-de-même, à l'image de la Déclaration Universelle des Droits Fondamentaux, ou encore le projet de Constitution Gouvernementale Originelle, rapidement contrées par les opposants du Sénat. Ceux ci vont meme jusqu'a demander une dissolution de la chambre sénatoriale pour incompétence répetée, menés par les idées de Sylvania, elle meme sous la houlette de Perlelune...

Suite à l'attaque de Newdeun par Anubis, la stabilité galactique est remise en question. Déjà les Sénateurs Chil Powo et BAALBERITH ont choisi de démissionner, suite aux assauts repetés des opposants. Les Sénateurs restants commettent l'erreur de ne pas renouveler ce personnel manquant, préférant concentrer en leurs mains les postes restés vacants. C'est ce qui achève de consacrer la popularité du Sénat. La rumeur dit qu'une étrange organisation secrète, dont personne ne connait le nom ni les membres, essayerait de déstabiliser le gouvernement d'Origine.

Si l'on prête l'oreille, l'on peut entendre le grondement des armées qui se préparent, alors que dans un tout autre coin de la Galaxie, les descendants des ultrèmes et de l'AST se sont lancé dans une quête épique pour guérir Sayyadina et libérer Origine du poids de la mémoire des guerres passées.

Suite à un retournement de situations, Angelus L Oméga et son amante Perlelune prennent possession du système zéro et déclarent l'avènement de l'Empire Arcien.

C'est alors qu'assaillis de toutes parts par la résistance, le couple impérial choisi de s'allier avec Red Tantra et son Empire des Sens.

Les deux Empires, tels le Yin et le Yang, se sont unis pour rétablir l'équilibre dans la galaxie Origine. Dôtés d'une puissance quasiment omnipotente, ils oeuvrent à la réalisation du Grand Dessein : faire d'Origine le Royaume des Plaisirs. Quelle sera la force qui viendra remettre en question cet équilibre ?

Après une longue période de domination, Mata Hari, l'Oeil de l'Aube, et Imperatrice de l'Empire des Sens, ainsi que son époux, Al-Kashi, grand général guerrier, réussissent a rejoindre le'extase ultime, délaissant ainsi leurs dépouilles charnelles pour attendre le Nirvana ... En perdant leurs dirigeants, l'Empire des Sens a perdu deux leaders, et une certaines parties de leurs forces, bien que les biens des deux Commandants ont été répartit ...

Ce nouveau coup dur pour l'Empire risque de promettre des heures tres troublées ... Après une entrée en guerre nymbée de mystère de la Famiglia contre l'Empire, la Galaxie semble glisser irrémédiablement vers un chaos redoutable. Surtout que des mystères restent entiers: La Famiglia veut-elle prendre le pouvoir ? Qui sont réellement les Résistants ? L'Empire est-il toujours aussi pur malgré la mort de ses deux leaders ?

Mis à mal ces dernières heures, l'Empire n'a cependant pas dit son dernier mot et se prépare à relancer beaucoup de contre-attaques. Certains parlent même d'un dérèglement général de la géo-stratégie ...

Mais la Famiglia, au milieu de son combat, décide de quitter la bataille engager, et se retire defintivement de la Galaxie ... L'Empire des Sens remporte donc une victoire sans gloire, car d'une part, leurs opposants ont quittés le combat d'eux même, d'autres part, le conflit était assez équilibré ...

Dans tout les cas, l'Empire des Sens s'en sort grandit, et encore plus puissant que jamais. La Resistance tente de s'organiser, mais est a chaque fois rapidement infiltré et anhilié. Même le grand loup Vecna abandonne le combat, et décide de rejoindre un monde meilleur ... Des intiatives sont faites pour les Jeunes Commandants, tels la coalition Lune Blanche, créé par le commandant Thot.

A part le soubresaut de quelques resistants peu actif, la Galaxie semble bel et bien tomber sous l'influence des Red T.

Mais un évenement imprévu change la donne ... La Commandante meline, Guildéenne de son état, lance la premiere Apocalypse Ionique sur Origine ... Des centaines de systeme sont détruit par les vagues ioniques, ne laissant derrière elle qu'un chaos infernal de tôle, de destruction, et autre débris en tout genre ... L'Empire des Sens, surpris de cette opération, organise sa contre attaque, tandis que la Rebellion connait un nouveau souffle, avec l'entrée du Commandant Thot, ou celle du Commandant meline, dans la Rebellion active ...

Les Reds T, leurs rangs raffermis par les commandants de Planitia et par l'avènement de l'emperoratrice Janus-Jana, triomphèrent une fois encore du danger. Leurs principaux ennemis aujourd'hui exilés ou disparus, la galaxie connait une période rare et douce de calme, la Pax Tantrica...qui donc viendra la troubler ? L'Empire des Sens a profité de cette pacification momentanée pour dispenser aux citoyens tous les moyens possibles de plaisir galactique...

Considérant que les conditions étaient réunies pour la réalisation du grand dessein de Red Tantra, l'Empire des Sens a lancé l'opération Red Galaxy, repeignant l'entière galaxie (ou presque) en rouge ! L'Empire s'est ainsi mis volontairement en danger, pour réaliser entièrement ses visées mégalomanes et animer la vie des commandants ! Si c'est pas gentil ça...

L'Empire des Sens ayant accompli son oeuvre après des mois d'une domination jamais égalée sur Origine, les dirigeants de Red Tantra décidèrent de le dissoudre et de quitter le monde matériel pour le Nirvana, sur les pas de Janus-Jana. Si vous désirez en savoir plus, consultez les Chroniques d'un Empire

Origine vit désormais une nouvelle ère, nul ne sait ce qu'il adviendra...

Annexe

Citations de Commandants

- Note de Siklariis : Ca a été difficile mais j'ai essayé de récupérer des phrases (avis et remarques) pour un maximum de commandants. N'hésitez pas à en rajouter pour les Commandants que j'aurais oubliés.


Ta Brioche : "c'est parfois tuer pour rien que de ne pas tuer assez"

Ariétan : "Je vois tant de querelles, tant de haine ou de bassesses basés sur l'orgueil et le pouvoir."

Tranbert : "Un bon Ultrème est un ultrème mort !"

Aski : "La dictature c'est ferme ta gueule, la démocratie c'est cause toujours ..."

CrimsonFury 47 : "Nous sommes libres de penser ce que l'on veut à l'AST, j'en suis la preuve vivante."

gOlstein ! "Tuez les tous, Ultrémis reconnaitra les siens !"

L'Abbé Ramouflon : "Si j'avance suivez moi , si je recule tuez moi , si je meurs vengez moi !!!"

Ultrémis : "J'avance je sais pas où mais j'irais jusqu'au bout !"

Les Cent Familles : "La démocratie est imparfaite. Mais se fondant sur l'égalité, elle est le seul régime auquel nous croyons."

Eghinard : "La galaxie a bien changé. La guerre fait rage. La paix que nous avons juré de préserver est en lambeaux."

Charlemagne : "Je sais donc qu'il faut arrêter la guerre, car elle nous conduira à la perdition. La paix seule permettra de jouir de la vie que Dieu nous a donnée."

Wima : "Quand un camarade intervient pour en défendre un autre, on prétend que le parti lui a lavé le cerveau. Quand il intervient pour défendre son parti et ses idéaux, on crie à la propagande."

Wolf : "Ma meurt viendra quand mon esprit me le dira"

Mulb31 : "Mâ, l'ultremismo sans impertinence c'est como la tequila sans citron, como una tortilla sans sauce piquante."

President Chirac RF : "Nous ne supportons d'ailleurs aucunement la bipolarité de l'univers."

Mac Polar II : "La démocratie réelle n'est possible qu'une fois la dictature de la bourgeoisie abolie"

Yable : "Vouloir regrouper l'ensemble de la galaxie connue, sans qu'il n'y ait de menace externe, me semble quelque peu compromis."

Vlad Ivostock III : "Et l'échafaud, qui naguère était le partage du misérable et du faible, est enfin devenu ce qu'il doit être : le tombeau des faibles, des neutres, des ambitieux et des élites."

Corad : "Bientôt, il n'y aura plus d'âme dont vous pourrez faire couler le sang ! "

Seigneur vador : "Si tu veut vivre longtemps soit ultrème"

Dieu:"Si seulement les joueurs étaient pas des abrutis de tricheurs..."

Morz : "La guerre est donc divine en elle même, puisque c'est un loi du monde dont depend la santé de l'état."

Djil : "Nous devons apprendre a vivre ensemble comme des freres, sinon nous mourrons ensemble comme des idiots."

Samsagace : " Quand on meurt sans défendre nos idéaux, on a vécu sans âme."

Morcar Baughlir : Pwet?

Gigitrix (la grenouille du 0) : "Si c'est votre respect qui vous forme ,si c'est votre coalition qui vous détermine ,si c'est vos flottes ou vos planetes qui font de vous ce que vous etes aujourd'hui ,alors vous n'etes rien. Car un jour ,vous perdrez votre respect ,vos planetes ,votre coalition ,vos flottes et moi ,je garderais ma conscience..."

Spleen"Mieux vaut repondre ironiquement que ioniquement moi je dit..."

Steam : "Son sens ne sera que le rouge... Mais lorsque tout sera rouge, il cherchera un rouge parmis le rouge..."

== Recensement des Coalitions et Factions == (Histoire Intermédiaire)

Ajoutez votre coalition ou faction, dans l'ordre alphabétique. Une page détaillée des coalitions est aussi disponible :


(Histoire contemporaine)

(si j'en ai laissé du mauvais coté faites la modif)

Recensement des Projets Exterieurs


Recensement des Commandants (Histoire intermédiaire)

Ajoutez votre nom, dans l'ordre alphabétique :




Recensement des Commandants (Histoire contemporaine)

Ajoutez votre nom, dans l'ordre alphabétique :